Référence multimedia du sénégal
.
Google

Ziguinchor : Les nouveaux tarifs du riz provoquent une pénurie

Article Lu 1375 fois


Ziguinchor : Les nouveaux tarifs du riz provoquent une pénurie
(Correspondance) - Va t-on vers une pénurie de riz à Ziguinchor ? La menace est en tout cas réelle dans la capitale du sud. Depuis des jours, en effet, on assiste à une raréfaction de cette denrée qui a disparu des boutiques. Les causes de cette situation inquiétante sont à chercher dans l’attitude des commerçants détaillants qui ont décidé de ne plus vendre de riz. Par cette mesure prévisible depuis quelques semaines, ces derniers mettent ainsi leur menace proférée au lendemain d’une rencontre avec les autorités. Une rencontre au cours de laquelle les commerçants se sont vu imposer des prix pour les différentes variétés de riz. Cette mesure des autorités était assortie d’une menace de sanction contre tout contrevenant. Suffisant pour susciter une réaction chez les opérateurs économiques qui, en son temps, avaient déclaré que ‘certes, le gouvernement a le pouvoir de nous imposer des prix, mais il peut pas nous imposer de vendre du riz’. Le ton était ainsi donné par les commerçants qui avaient promis de tourner le dos à cette denrée de première nécessité. Pour eux, il ne s’agit pas d’un bras de fer, mais, plutôt d’une décision sage comme nous l’a assuré Abdoulaye Diallo, commerçant au quartier Soucoupapaye : ‘Loin de nous la volonté de défier l’autorité, mais, cette mesure est une mesure de survie pour nous.’ Si l’on en croit les commerçants, vendre dans ces conditions le riz, c’est se suicider financièrement. Sur la demi-tonne, explique Abdoulaye Diallo, ‘on n’a que 2 mille francs de bénéfice’. Or poursuit-il, ‘nous, nous vendons au détail’. Dans ce cas, soutiennent les commerçants détaillants, ‘la faillite est inévitable parce que le sac de riz n’atteint jamais 50 kg’. Il s’y ajoute que ‘beaucoup de clients prennent le riz à crédit. Il faut donc attendre la fin du mois pour avoir 150 francs ou 200 francs de bénéfice sur chaque sac de riz’, conclut Abdoulaye Diallo.
C’est cette architecture tarifaire qui décourage en fait les commerçants détaillants qui ne trouvent plus d’intérêt à vendre cette denrée. ‘Si on doit vendre pour faire des pertes, mieux vaut chercher à faire autre chose’. Une réalité du marché qui justifie la réaction actuelle des opérateurs économiques de Ziguinchor. Les commerçants détaillants ayant décidé de geler leurs activités de vente de riz, le produit commence à manquer dans la ville de Ziguinchor notamment. Les fonctionnaires qui prennent des bons dans les boutiques l’ont vérifié à leurs dépens. ‘J’ai payé les dettes que j’avais à la boutique du coin, et au moment où je m’attendais à ce que le boutiquier me donne le riz, il m’a été signalé l’absence du produit’. C’est donc la mort dans l’âme que cet enseignant a appris cette situation qui fera sans nul doute beaucoup de victimes. L’alternative qui reste, c’est d’aller se ravitailler dans les magasins. Encore qu’ici, il faut débourser, contrairement à la boutique du coin où on peut prendre le sac de riz à crédit jusqu’à la fin du mois. Un scénario que les fonctionnaires n’avaient pas prévu. ‘Je serai obligé de revoir mon bilan et mes prévisions’. Cette phrase d’un agent de l’Etat rencontré dans une boutique à Colobane traduit tout le désarroi des ziguinchorois. Une population qui vit dans la crainte du pire avec cette situation de pénurie qui semble avoir de beaux jours devant elle. Sauf si, les commerçants détaillants reviennent à de meilleurs sentiments. ‘Cela ne dépend pas de nous, mais des autorités qui doivent revoir les tarifs pour ne pas nous léser’, précise un boutiquier.

Mamadou Papo MANE
Source: Walfadji

Article Lu 1375 fois

Jeudi 2 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State