Référence multimedia du sénégal
.
Google

ZOOM SUR L’ÉCURIE «BOUL FALÉ»: Les secrets d’un envol

Article Lu 13204 fois

A «Boul Falé», les combats passent, se ressemblent et produisent les mêmes effets. Depuis le début de la saison, l’écurie affiche une bonne santé. Un petit regard sur l’organisation et le fonctionnement suffit pour se faire une idée sur les éléments déclencheurs.



ZOOM SUR L’ÉCURIE «BOUL FALÉ»: Les secrets d’un envol
La période faste de «Boul Falé» ponctuée par des séries de victoires n’est pas le fruit du hasard, mais plutôt les retombés d’un travail pointu et d’une bonne articulation mise en place bien avant l’ascension de Tyson. «L’écurie est organisée en deux entités. Il y a l’encadrement d’un côté et de l’autre des administratifs à la tête desquels un président, un secrétaire général, un trésorier et des présidents de commissions, dont la commission culturelle et sportive. Le chargé de la communication porte leur voix.»

Tyson, directeur technique

Aux côtés des administratifs, on retrouve «la commission sportive qui est chargée de l’administration directe des sportifs». Celle-ci est composée d’un «préparateur physique et un entraîneur de lutte». Le président de cette commission «fait office de superviseur des entraînements des lutteurs», mais ne s’occupe pas des aspects techniques dévolus au «directeur technique qui est chargé de concevoir l’organisation des entraînements». «Tyson occupe ce poste depuis qu’il a arrêté.»

Conseil des sages

Indépendamment des administratifs et techniciens, on retrouve dans l’organigramme de «Boul Falé» un conseil des sages composé de cinq membres à la tête duquel, on retrouve Adama Diagne. «Ce féru de la lutte, qui suit la discipline avant Mbaye Guèye à aujourd’hui, est un Pikinois de plus d’une cinquantaine d’années. Il a toujours fait office de conseiller à Tyson, depuis les débuts de ce dernier.»

Discipline de groupe

À «Boul Falé», l’encadrement se réunit de manière hebdomadaire pour définir l’organisation au sein de l’écurie par rapport à la présence aux séances d’entraînement et des lieux devant les abriter. Et «dès qu’une décision est arrêtée de manière consensuelle, tout le monde est tenu de la respecter». Les tâches clairement définies, chacun sait ce qu’il a à faire et l’exécute sans «empiète sur le champ de l’autre».

Côté discipline, «on ne transige pas sur la question, pas du tout». Tout acte répréhensible est sanctionné conformément «à la lourdeur de la faute». L’objectif premier «n’est pas de sanctionner», mais «la rigueur est de mise» avec une claire conscience qu’«une sanction peut être positive ou négative». La sensibilisation est aussi permanente. «Les lutteurs doivent être conscients qu’ils ont choisi la lutte comme métier». Par conséquent, ils doivent se plier aux exigences de la discipline.

Une famille

Les lutteurs et les dirigeants entretiennent des «rapports d’encadrement, chacun veille à ce que le lutteur soit dans de bonnes conditions, se soucie de l’encadrer». Aux entraînements comme pendant les réunions, ils se font violence tout en restant dans «une ambiance de famille». «Depuis sa naissance, témoigne Atab Diatta, l’écurie fonctionne de la sorte. Quand quelqu’un y est, on le considère comme un membre à part entière. On est plus en famille qu’autre chose.» Ce que d’aucuns lient au concept de «Boul Falé».

Qui a façonné qui ?

Demandez à un membre, notamment Atab Diatta, si Tyson n’a pas façonné l’écurie à son image, il vous répondra par une autre interrogation. Celle-ci : «Est-ce que l’écurie n’a pas façonné Tyson aussi ?» Début de réponse, «Boul Falé est né avec son leader et les deux se sont auto-façonnés». Atab tranche la poire en deux. «Il y a, certes, l’influence de Tyson, mais il y a aussi celle de l’organisation sur tous les plans.» Cependant, tout le monde regarde dans le même sens. «Même les lutteurs qui n’étaient pas là au début et qui ont rejoint l’écurie, ont adopté la même attitude que celle de Tyson, le premier produit de Boul Falé.»

Réussite sportive et sociale

À «Boul Falé», on vise loin. «L’objectif est d’encadrer des lutteurs, des sportifs, à émerger dans le milieu de la lutte, en ayant une réussite maximale au plan sportif, mais surtout au plan socio-économique.» L’exemple de Tyson, parti de rien pour arriver à un niveau social, est une source de motivation intarissable pour eux. Il est sportivement coté et économiquement «balèze».

Différence

À la question de savoir qu’est-ce qui fait la particularité de «Boul Falé» par rapport autres ? L’un de ses membres rétorque : «Nous ne pouvons pas dire que nous sommes différents des autres. Nous ne les fréquentons pas. Nous avons juste une organisation qui permet aux athlètes d’être dans d’excellentes conditions de travail.»

Saliou Gackou
Source L'Observateur

Article Lu 13204 fois

Jeudi 12 Février 2009





1.Posté par j le 12/02/2009 23:20
car car car car machalah

2.Posté par oumar le 13/02/2009 01:20
fier en tant ke pikinois chapot les gars

3.Posté par babacasr le 27/05/2009 13:51
chui 1 fan de l'écurie

4.Posté par jonay le 11/01/2010 20:15
Chers Amis,

Première excuser mon mauvais français, les traducteurs en ligne ne fonctionne pas très bien.
Mon nom est Jonay, je vis à Tenerife, en Espagne, et je suis l'un des participants au projet Azimut, le projet d'un documentaire en été enregistrées au Sénégal. Nous avons prévu de réaliser ce documentaire de la lutte du Sénégal.
Une partie de ce documentaire sera un record d'école au Sénégal combats, mais je n'ai pas pu communiquer avec l'un d'entre eux. Où pouvez-vous les numéros de téléphone ou e-mail de l'une des écoles de la lutte au Sénégal? Très intéressant et vente du nakakaru boul?. Merci

Observe.

5.Posté par adama goudiaby le 31/03/2010 12:58
evitez le contacte pour esperer gagner mon frere

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State