Référence multimedia du sénégal
.
Google

ZIGUINCHOR : GASTON MBENGUE A SES DETRACTEURS: «Je ne suis pas un misérabiliste» ( Entretien )

Article Lu 1772 fois

Gaston Mbengue, promoteur, était dans tous ses états au moment où nous pre­nions sa réaction à la fin du championnat de lutte avec frappe qu'il a organisé les 26 et 27 Avril derniers au Stade omnisport de Néma. Sans qu'on le lui demande vrai­ment, le patron de « Gaston production» a répondu à ses détracteurs, soutenant qu'il n’était aucunement «un misérabiliste», comme eux. Entretien.



ZIGUINCHOR : GASTON MBENGUE A SES DETRACTEURS: «Je ne suis pas un misérabiliste» ( Entretien )
Gaston Mbengue, voulez-vous tirer le bilan de ces 48 heures de lutte à Ziguinchor que vous avez réussi à organiser après tout ? Gaston Mbengue : Je suis très satisfait de ce qui s'est passé en Casamance pendant ces deux jours-ci. Je pense que depuis les années d'indé­pendance à nos jours, cela ne s'est jamais passé ainsi. Ce n'est pas moi qui l'ai dit, c'est un témoi­gnage des Casamançais. Je pense qu'ils ont dit la vérité. Ils n'ont jamais vu des combats et des journées pareilles. Parce que c'est (presque) tout un gouvernement qui s'est déplacé pour venir sur place, et à assister à la fête. C'est tout un peuple de l'intérieur comme de l'extérieur qui a suivi ces deux très belles soirées de lutte et de la culture sénégalaise. Je pense donc que tout le monde est content.

Quelles enseignements en tirez-vous ?

II faut dire que j'ai entendu hier (Ndlr : Samedi 26 avril), sur les ondes d'une radio, un promo­teur dire que lui aussi était présent en Casamance. Ceci n'est pas un problème pour moi. Moi, je suis un promoteur du peuple séné­galais. Je ne suis pas un promoteur de parti. Je fais tout mon possible pour satisfaire le peuple sénégalais ; qu'il soit d'un parti ou d'un autre, cela ne me regarde pas. Cela ne m'empêche pas d'être PS (Ndlr : Parti Socialiste). Et Abdoulaye Baldé est mon ami. Et puis, j'ai le droit de venir lui faire parrainer ma manifestation en Casamance. Le résultat est que tout le monde est content aujourd'hui.

De quoi vous plaignez-vous alors ?

L'essentiel, c'est que les gens doivent croire en Dieu. Les gens doivent arrêter de se mépriser. Les promoteurs doivent arrêter de se mépriser. Dieu a fait ce qu'Il a voulu faire. Personne n'y peut rien. Le jour où Dieu décidera que je n'or­ganiserai plus, il en sera ainsi. Par conséquent, croyons en Dieu et attendons notre chance. Le fait d'opposer deux 150 Kg dans l'arène est insi­gnifiant. Là n'est pas la question. Les gens doi­vent concéder à l'arène ce qu'elle mérite.

Voulez-vous être un peu plus précis ?

Je suis le premier promoteur de lutte dans ce pays. J'y suis depuis 1992. Tous les autres m'y ont trouvé. Je ne suis pas ici pour faire mon pro­pre bilan, m'enorgueillir ou exposer ma fortune. Je ne partage pas mes biens à titre posthume, ce que je ne souhaite pas d'ailleurs car je ne suis pas encore mort. Mes biens ne concernent que moi. Les promoteurs qui piaillent par-ci par-là doivent savoir raison garder. Qu'ils le veuillent ou non, je suis leur doyen.

Et puis... ?

... Ce sont des dizaines de millions qui ont été investis durant ces deux jours (Ndlr : à Ziguinchor). Celui qui le peut, il n'a qu'à en faire autant ! C'est comme une mosquée, comme on dit, appelle à la prière qui peut ! Celui qui veut que Abdoulaye Baldé ou un autre responsable du Parti démocratique sénégalais le soutienne et lui fasse confiance, qu'il le fasse sans triche ! Mais la triche ne marchera pas ! Et puis, nous ne sommes pas des transhumants ! Je ne suis pas au Pds ; je ne suis pas un transhumant ; il faut que cela soit clair ! J'ai des amis partout ! Je n'ai pas quitté le Ps pour le Pds ! Ce promoteur qui a parlé (Ndlr : a la radio) avait organisé le dra­peau Babacar Mbaye, le drapeau Demba Seck. Nul ne peut tromper les gens ! Il fait du miséra­bilisme et se fait aider par des militants du Pds ; c'est normal. Mais moi, je ne suis pas un miséra­biliste. J'ai inventé un produit qui pouvait vendre, et je l'ai vendu. J'en remercie Abdoulaye Baldé, Directeur général de l'Anoci (Agence nationale pour l'organisation de la conférence islamique) et les sponsors pour avoir permis aux Casamançais d'avoir deux journées pareilles, gratuitement.

Propos recueillis par Youssouph SY

Source: La Voix plus

Article Lu 1772 fois

Samedi 3 Mai 2008





1.Posté par karité wade le 03/05/2008 13:10
bilay gaston ya mouna garouwaléé!!!serigne modou niang promoteur de l'alternance ngay wakhal c trés clair ça!!!!!
EUSKEUY!!com g lhabitude de dire

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State