Référence multimedia du sénégal
.
Google

ZIARRA À TOUBA - Le Dahira mouride du Soleil dans le recueillement et la dévotion

Article Lu 11239 fois


Le Dahira Miftahoul Nasri du Soleil a effectué sa ziarra annuelle, samedi dernier, à Touba, auprès du khalife général des mourides, Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké. Un grand moment de recueillement et de prières pour les membres du Dahira et pour les travailleurs du Soleil.

L’événement est inscrit dans l’agenda de l’entreprise. A chaque année, les membres du Dahira mouride du Soleil connu sous le nom de Miftahoul Nasri, organise une ziarra auprès du khalife général des Mourides. Une occasion pour réaffirmer l’engagement au service de Serigne Touba surtout dans leur entreprise. Les souvenirs étaient encore vivaces, samedi, sur la dernière ziarra effectuée l’année dernière auprès du défunt khalife Serigne Saliou Mbacké. Ce dernier avait prié pour les talibés mourides du Soleil et aussi pour l’entreprise. Ainsi le Dahira Miftahoul Nasri du Soleil a présenté ses condoléances au nouveau khalife Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké et a montré sa disponibilité à l’accompagner dans ses nouvelles charges. Au delà du caractère spirituel, cette ziarra a revêtu un aspect particulier. Elle survient au lendemain de la nomination par le khalife de Mamadou Sèye, directeur général du Soleil, comme conseiller en communication. Une preuve de l’estime et de la considération que le khalife porte à l’endroit de tous les travailleurs de la SSPP Le Soleil. Cette estime et cette considération se sont manifestées tout au long de cette ziarra marquée par quatre temps forts. D’abord par l’accueil réservé au Dahira par Serigne Cheikh Thioro Mbacké, porte parole de la famille de Serigne Bara. Coordonnateur du comité d’organisation du Magal et un des hommes clés du dispositif du nouveau khalife. Après avoir reçu le Dahira dans son domicile, il a facilité la ziarra auprès du khalife. Ensuite cap vers le domicile du khalife situé en face de la mosquée. Malgré l’affluence notée chez Serigne Bara et les lourdeurs du protocole, les membres du Dahira ont pu voir le khalife pour une ziarra en tête en tête. Serigne Bara a ainsi prié pour tous les travailleurs du Soleil et de l’entreprise. La délégation a ainsi sacrifié au ziarra auprès des mausolées et de la mosquée avant de retourner au domicile de Serigne Cheikh Thioro. La aussi la tradition mouride a été respectée avec le légendaire « berné ». La prière du « takussan » a été effectuée sous la direction de Serigne Cheikh Thioro. Ce dernier a ainsi prié pour la délégation ainsi « qu’à tous les travailleurs du Soleil même ceux qui ne sont pas musulmans ». Tout en montrant sa disponibilité pour tous les talibés en particulier ceux du Soleil, il a exhorté la délégation à cultiver la solidarité et l’entraide au sein de l’entreprise. L’autre temps fort a été la visite effectuée à Ndindy auprès de Serigne Abdoul Karim Mbacké Fallilou, petit frère du khalife. Connu avec son mouvement « Makarimal Akhla » ( les nobles caractères) » , Serigne Abdoul Karim Mbacké Fallilou jouit d’un grand estime auprès des jeunes de Dakar surtout qu’il a sortis beaucoup d’entre eux des affres du banditisme et de la drogue. La dernière étape fut Guédé Bousso chez Serigne Massamba Bousso. Les Bousso sont connus dans le Baol pour leur connaissance et leur érudition. Ce n’est pas pour rien qu’ils ont la gestion de l’imamat de la grande mosquée de Touba. Le temps d’un samedi matin, moment habituel de repos après une semaine de travail, les membres de la rédaction, de l’administration, du service technique, de Grafisol ont sacrifié à cette ziarra, sous la houlette des « Dieuwrignes », Serigne Kane et Ousmane Kane, de Mme Touré, assistante du directeur général. Créé en 1985, le Dahira Miftahoul Nasri du Soleil a connu une certaine léthargie avant d’être réactivé. Il a été mis sur pied pour fédérer tous les Mourides du groupe Le Soleil.

« Chacun a son marabout, mais comme nous partageons le même service, on s’est dit qu’il était mieux de mettre sur place un Dahira pour réunir tous les Mourides de l’entreprise. Serigne Touba a enseigné des valeurs comme le travail, c’est pourquoi nous pensons que le travail doit être au centre de notre préoccupation pour porter l’entreprise vers l’avant », affirme le président Ousmane Kane.

Source: Le Soleil

Article Lu 11239 fois

Mardi 15 Avril 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State