Référence multimedia du sénégal
.
Google

Youssou Ndour/Mbaye Dièye Faye : l’amitié fait place au partenariat

Article Lu 14987 fois

XIBAR.NET (Dakar, 16 Aout 2009) - Et de deux pour le célèbre musicien et non moins homme d’affaires Youssou Ndour : cette année encore, il n’a pas été au gala de lutte dédié au père de son ami d’enfance et complice sur la scène : le percussionniste et chanteur d’un autre genre, Mbaye Dièye Faye. Pourtant celui-ci avait annoncé, lors d’une conférence de presse, que leurs relations étaient, à nouveau, au beau fixe.Mais, Youssou n’était pas au gala Sing Sing Faye du 9 août dernier. Pourtant ils cheminent ensemble depuis trente ans. Par son absence au combat de lutte qui opposait Baboye à Lac de Guiers, grâce au promoteur Luc Nicolaï, Youssou Ndour a moralement blessé Mbaye Dièye qui avait assuré la veille devant la télévision nationale que son ami sera de la partie.



Youssou Ndour/Mbaye Dièye Faye : l’amitié fait place au partenariat
Si lui est comme humilié, de par son acte, Youssou Ndour pour sa part s’expose aux critiques. Doit-il s’emmurer dans son silence ? A-t-il besoin d’un médiateur pour recoller les morceaux de son ami avec Mbaye Dièye Faye ? Est-il fâché contre celui-ci, parce qu’il a osé prendre son autonomie, en jouant à la fois du tam-tam et de sa voix ? En tout cas, quand Mbaye Dièye Faye avait déserté leur orchestre, le « Super Etoile, You, comme on le surnomme, avait recouru à un autre batteur de tamtam : Thio Mbaye. C’est grâce à la médiation du célèbre Mansour Mbaye et de leurs deux pères respectifs que les deux amis s’étaient retrouvés sur scène à Bercy. Pour sa part, en dépit de la banquise entre lui et son ami, Mbaye Dièye Faye soutient être l’actionnaire majoritaire de leur orchestre. Le Super Etoile, martèle-t-il n’est une propriété d’aucun de ses membres. Qui réconciliera les deux amis, pendant qu’il est encore temps ?

La Redaction

Article Lu 14987 fois

Samedi 15 Août 2009





1.Posté par marie le 16/08/2009 05:18
vous etes trop nus!!! wakh lene li lene woor..

2.Posté par kalzo le 16/08/2009 05:35
. article bidon .aucune relation avec le titre .si la redaction est en panne d idee.......

3.Posté par f le 16/08/2009 07:46
diakhasse rek feen kat pas journalist

4.Posté par Ndouba le 16/08/2009 09:44
Cet article est terriblement nul. L'auteur a même eu honte, je crois à dernière minute, de signer. Il a préféré coller cette nullité à "La Rédaction". Au-delà, c'est ce site d'information qui se discrédite.
Cet article ne fait pas dans l'information mais dans la délation.
C'est écœurant!

5.Posté par mikomi le 16/08/2009 10:52
Depuis un certain temps j'ai constaté que la redaction de xibar.net s'amuser à poster des articles d'une nullité et d'une legereté renversante. Ce n'est point une bonne de ce qu'est le journalisme. Arretez d'insulter notre intelligence avec ces articles bidons.

6.Posté par mikomi le 16/08/2009 10:53
Depuis un certain temps j'ai constaté que la redaction de xibar.net s'amuser à poster des articles d'une nullité et d'une legereté renversantes. Ce n'est point une bonne conception de ce qu'est le journalisme. Arretez d'insulter notre intelligence avec ces articles bidons.

7.Posté par alfm le 16/08/2009 11:08
Camarade l'heure est grave, la situation est critique, la nation a besoin plus que jamais de ses fils. Le célèbre Max disait.... quant-a Hégel il nous a appris que..........mais aussi Camarade nous ne devons oublions les enseignements du grand savant cheikh Antan qui prophétisait une Afrique........Suite du discours dans une 1heure. En attendant je fé cherché du boulot à www.limedia.org. Le site web de référence qui sort de l'ordinaire mais n a pas encore atteint l'extraordinaire et ne se trouve pas au milieu non plus mais pourquoi on cherche ou le classé et devient ca devient ce qu'on inclassable. Thieye la rhétorique, je vois des gens tjrs bernés par les politiciens et journalistes qui ne savent que discourir mais limédia.org arrive pour dénoncer toujours dénoncer encore dénoncer.

8.Posté par alfm le 16/08/2009 11:32
Camarade l'heure est grave, la situation est critique, la nation a besoin plus que jamais de ses fils. Le célèbre Max disait.... quant-a Hégel il nous a appris que..........mais aussi Camarade, nous ne devons oublions les enseignements du grand savant cheikh Anta qui prophétisait une Afrique........Suite du discours dans une 1heure. En attendant je fais chercher du boulot à www.limedia.org. Le site web de référence qui sort de l'ordinaire mais n a pas encore atteint l'extraordinaire et ne se trouve pas non plus au milieu et pourquoi devrait on chercher à le classer. En effet, il est inclassable. Thieye la rhétorique, je vois des gens tjrs bernés par les politiciens et journalistes qui ne savent que discourir mais limédia.org arrive pour dénoncer toujours dénoncer encore dénoncer.

9.Posté par loxo le 16/08/2009 12:49
bayil leen seytaan yeen journalist yi lou tass yeena est ce que vous savez pour quelle raison youssou ndour ne sait pas presenter? avez vous fait une investigation avant de publier ce torchon khamo leen daara yi seen anda bi dafa yagg te weer en plus le premier gala youssou etait present donc state zitti meglio....

10.Posté par khayar le 16/08/2009 14:34
article bidon, sans fondement. Que des affirmations gratuites. Youssou Ndour ne peut pas être partout. S'il a quelques choses de prevus ou bien s'il est souffrant, il pourra pas être à l'arene. Rater le drapeau du pere de Mbaye Gueye Faye, c'est pas la fin du monde car il en aura d'autres s'il plait à Dieu. Déléne wakh lou ame fayeda.
wa salam

11.Posté par en-afrique.info le 16/08/2009 14:50
Xibar a une rédaction ?

12.Posté par GASSAMA TORONTO le 16/08/2009 14:57
Les gens parlent souvent de la pluie, du beau temps,
C’est un sujet courant, depuis déjà longtemps,
Pour échanger et faire passer le temps.
Mais beaucoup de ces gens,
Sont rarement content de ce temps dont ils conversent tant.
le temps est comme notre cher papa president
Oui, ils sont fort mécontents,
Tous ces bilieux,
Tous ces grincheux,
Qui déversent sur lui, à deux ou à plusieurs,
Et à longueur de temps,
Fiel et mauvaise humeur,
Soucis et mauvais sang,
Comme si le temps était la cause de leurs malheurs.

Ils sont très remontés,
Tous ces ratés,
Tous ces manqués,
Qui déchargent sur lui à longueur de journée,
En toute partialité,
Leur animosité, leur agressivité,
Comme si le temps était cause de leur médiocrité.

Eh oui, pour tous ces gens,
C’est pratique le temps,
Jamais absent, jamais très loin,
Ils l’ont toujours sous la main
Pour excréter leur venin,
Pour exprimer leur chagrin,
Leurs quatre vérités,
Leurs quatre calamités,
Contre la vie, le destin,
Et puis le genre humain.
Avec lui, c’est facile, il ne dit jamais rien.

Ils en disposent complètement,
Matin et soir, soir et matin.
Ce temps toujours présent,
Toujours à leurs côtés,
Est leur souffre-douleur prêt à tout supporter,
Leurs quatre volontés, leurs quatre vanités.
Avec lui on est fort, on se fait respecter,
On n’est pas dégonflé,
Les avis sont tranchés,
On est vraiment quelqu’un.
Avec lui, c’est facile,
Il ne répond jamais.

Alors ils en profitent, ils en abusent même,
Et jamais à leurs yeux le temps ne trouve grâce.
Ils le critiquent, l’insultent et le malmènent,
Disant impunément :
- Ah ! Quel temps !...
- Quel sale temps !...
- Quel fichu temps !...
- Quel mauvais temps !...
- Saloperie de temps !...
- Vous avez vu ce temps !...
Et quel que soit le temps, ils trouvent un élément
Qui leur sert de support au mécontentement
Qu’ils portent en leur dedans :
Si le temps est très beau,
Ça ne peut pas durer,
Ou bien il fait trop chaud.
Et si le temps est froid,
Cela va persister,
Ou bien il est trop froid, ou trop sec ou encore pas assez.
Et puis quand il fait chaud,
Le fond de l’air est frais ou bien par trop humide.
Et s’il fait un peu frais, la réciproque est vraie,
Le fond de l’air est chaud, mais jamais comme il faut.
Et puis la pluie qui ne vient pas et qui devrait venir,
La pluie qui vient trop tôt et qui fait tout pourrir.
Ce vent bien trop violent, véritable blizzard,
Ou très insuffisant, ou encore desséchant.
Et puis la brume et le brouillard,
Et le gel verglaçant…

Et le temps a beau changer,
Ce qu’il fait constamment,
Jamais il satisfait le moindre de ces gens.
Reconnaissez qu’il lui faut être bien patient,
Car beaucoup d’entre nous auraient, depuis longtemps,
Envoyé promener la plupart de ces gens,
Promener voir ailleurs et dans un autre temps
Chercher le temps parfait qu’ils ne trouvent jamais.

Mais le temps est gentil, tout empli de patience,
Et il arrange tout, et il supporte tout, lui qui n’y est pour rien,
Et puisqu’il peut aider tous ces insatisfaits,
Sans jamais dire un mot, il leur tend son bon dos
Pour qu’ils puissent s’y purger et puis s’y soulager.

Oui, le temps
Médecin de toute l’humanité !.. comme papa president le medecin solutionnaire des senegalais comme le temps

Bien naturellement vôtre. GASSAMA TORONTO

13.Posté par bathie le 16/08/2009 15:30
dool waye deguina niake fayda vous les journaliste

14.Posté par Mor le 16/08/2009 18:10
J'afirmait ici que j'aimait les articles signés xibar.net. Je voudrais ici encore solennellement retirer ces déclarations. Je n'aime pas cette ligne éditoriale que semble prendre xibar.net. Par conséquent je m'associe aux commentateurs qui m'ont précédé et dont je reproduit ci-dessous les commentaires.

1 avortées

2 article bidon .aucune relation avec le titre .si la redaction est en panne d idee.......

3 diakhasse rek feen kat pas journalist

4 Cet article est terriblement nul. L'auteur a même eu honte, je crois à dernière minute, de signer. Il a préféré coller cette nullité à "La Rédaction". Au-delà, c'est ce site d'information qui se discrédite.
Cet article ne fait pas dans l'information mais dans la délation.
C'est écœurant!

5 Depuis un certain temps j'ai constaté que la redaction de xibar.net s'amuser à poster des articles d'une nullité et d'une legereté renversante. Ce n'est point une bonne de ce qu'est le journalisme. Arretez d'insulter notre intelligence avec ces articles bidons.

6 Depuis un certain temps j'ai constaté que la redaction de xibar.net s'amuser à poster des articles d'une nullité et d'une legereté renversantes. Ce n'est point une bonne conception de ce qu'est le journalisme. Arretez d'insulter notre intelligence avec ces articles bidons.

7 bayil leen seytaan yeen journalist yi lou tass yeena est ce que vous savez pour quelle raison youssou ndour ne sait pas presenter? avez vous fait une investigation avant de publier ce torchon khamo leen daara yi seen anda bi dafa yagg te weer en plus le premier gala youssou etait present donc state zitti meglio....

8 article bidon, sans fondement. Que des affirmations gratuites. Youssou Ndour ne peut pas être partout. S'il a quelques choses de prevus ou bien s'il est souffrant, il pourra pas être à l'arene. Rater le drapeau du pere de Mbaye Gueye Faye, c'est pas la fin du monde car il en aura d'autres s'il plait à Dieu. Déléne wakh lou ame fayeda.
wa salam

9 dool waye deguina niake fayda vous les journaliste

15.Posté par ibou le 17/08/2009 05:07
swdizan journaliste... C'est grave.

16.Posté par elso le 17/08/2009 12:22
Article vraiment bidon et sans fondement.
De grâce informez nous sur ce qui est important.

17.Posté par pikinité le 17/08/2009 14:19
essayé de pense à autre chose que de se méler ce qui ne vous regard pas.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State