Référence multimedia du sénégal
.
Google

YOUSSOU TOURÉ DE L’OIS CHARGE L’INTERSYNDICALE SUR LE 'PROTOCOLE DE MINUIT' : « Un parfum de corruption se dégage »

Article Lu 1444 fois


C’est un Youssou Touré très remonté contre l’intersyndicale enseignante suite au protocole d’accord signé mercredi dernier et mettant fin à plusieurs mois de grève. Lors d’un point de presse qui s’est tenu hier, le secrétaire général de l’Organisation des Instituteurs du Sénégal (Ois) n’a pas mis de gants pour affirmer avec force ses convictions. Selon lui, le protocole d’accord signé par Marième Dansokho et Cie dégage une senteur de corruption.




« çà sent un parfum de corruption. Nous n’avons indexé personne. Ceux qui se retrouveront dans ce que je dis, c’est leur problème ». Ainsi, s’exprimait hier devant la presse, Youssou Touré. Le secrétaire général de l’Ois estime que les choses sont allées très vite. À l’en croire, le protocole d’accord a été signé le 6 juin et non le 11 juin 2008 comme certains le prétendent. Et reconnaît M. Touré : « Ces temps-ci, il y a eu des problèmes dans les méthodes et stratégies adoptées par l’intersyndicale ». Et M. Touré de s’interroger en ces termes : « Comment un ministre chargé des transports aérien peut-il apposer sa signature sur un document sanctionnant des négociations portant des revendications de l’école ? ».
Selon lui, Farba Senghor devrait régler les problèmes de l’aéroport international de Dakar dont le fonctionnement est perturbé par des revendications notamment sociales des contrôleurs aériens. L’exclusion des acteurs qui ont eu à joué un rôle très important dans la paix des braves tient le secrétaire général de l’Ois à la gorge : « L’intersyndicale enseignante est une unité organique et non d’action. Tous les secrétaires généraux des syndicats (12) au total, devraient être signataire de ce protocole.
La présidence ne peut pas nous imposer une délégation de 7 personnes. C’est nébuleux un tel discours. Qui peut le plus, peut le moins. Me Wade ne fait pas la différence sur le fait de recevoir 7 ou 12 syndicalistes ». Il n’a pas manqué de s’insurger contre toute « démarche obscure tendant à jeter le discrédit sur l’Intersyndicale ». À ceux qui attribuent la paternité de ce protocole d’accord à Farba Senghor, Youssou Touré déclare : « La signature de ce protocole d’accord a été l’œuvre de « Sos Éducation », dirigée par Amsatou Sow Sidibé. Babacar Gaye, directeur de cabinet politique de Me Wade a été un élément déterminant dans cette trêve ».
En conclusion, dira Youssou Touré : « Les enseignants n’appartiennent à aucun leader syndical. Ils ne sont pas prêts à abandonner la lutte pour l’obtention de l’Ird. La base n’est pas divisée. C’est le sommet de l’intersyndicale qui cafouille par le fait d’agissement de certains ». Dans tous les cas, la cassure est constatée au sein de l’intersyndicale. La dynamique unitaire risque de voler en éclats.

Source: le Matin

Article Lu 1444 fois

Mardi 17 Juin 2008


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State