Référence multimedia du sénégal
.
Google

YEUMBEUL : Un caïd lynché à mort

Article Lu 14506 fois

Il est dépeint comme un agresseur redoutable à Yeumbeul et environs. Désormais, Libasse n'est plus, car emporté par la vindicte populaire après un vol perpétré sur une dame à 6 du matin. Son acolyte, plus chanceux que lui, a réussi à échapper à la furie des populations.



YEUMBEUL : Un caïd lynché à mort
Et de deux! Après celui de Keur Mbaye Fall (voir Walf Grand Place N° 1251 du jeudi dernier), un autre voleur se nommant Libasse Fall vient d'être molesté à mort au quartier Hal Pulaar de Yeumbeul. Les faits remontent à la nuit du dimanche 7 au lundi 8 février aux environs de 6 h du matin. Cette nuit-là, la vendeuse de café, Marème Seck attendait un véhi­cule sur le bas côté de la chaussée pour se rendre à son lieu de tra­vail. Sur ces entrefaites, deux indi­vidus, dont Libasse Fall, surgissent et braquent leurs couteaux contre la jeune femme. Ils lui réclament son sac à main, sous peine d'être tuée. Prise de peur, Marème leur jette ledit sac et prend la fuite tout en criant au secours. Pendant ce temps, des vigiles de nuit du quar­tier opérant dans les parages, accourent, mais trouvent que les malfrats ont déjà débarrassé le plancher. Ce qui, du reste, n'em­pêchera pas les agents de sécurité de lancer la traque contre les délinquants. Et ceux-ci n'ont pas tardé à se signaler de nouveau en empruntant la même chaussée pour rallier leur guérite. Ainsi, d'une action concertée, les vigiles déboulent de leur cachette et parviennent à coincer l’un des brigands nommé Libasse Fall en possession du sac de la vendeuse de café. Son acolyte, plus chanceux, réussira à s'échapper. Les vigiles ont pris le sac en question avant de le remettre aux limiers.

Mais auparavant, alertés du vacarme consécutif à l'interpella­tion du malfrat, des habitants débarquent et le rouent de coups. Et c'est dans un état plus que lamentable et pitoyable que le voleur sera conduit dans les locaux de la police de Yeumbeul. De là-bas, du fait de la gravité de ses blessures, le larron a été aussi­tôt acheminé d'urgence à l'hôpital de Pikine ou il rendra l'âme.

On nous informe que Libasse Fall fut dépeint à Yeumbeul et environs comme un délinquant doublé de caïd notoire, multiréci­diviste et sanguinaire, qui n'hési­tait jamais à user de son coupe-­coupe et autres couteaux pour commettre ses rapines contre ses proies. Il a été plusieurs fois déféré au parquet et condamné à des pei­nes de prison ferme pour divers délits, entres autres, vols avec vio­lences. D'ailleurs, on nous apprend que l'un de ses fidèles «lieutenants» Fall, le redoutable chef du gang, est mort aussi en détention préventive. L'enquête suit son cours à la police de Yeumbeul.

Vieux Père NDIAYE
Source Walf Grand Place

Article Lu 14506 fois

Vendredi 12 Février 2010





1.Posté par DOUDOU le 12/02/2010 07:16
merci c tres bien comme la police ne jamais la

2.Posté par yèoulene le 12/02/2010 07:55
connard bien fait pour ta gueule dèguène beugua lou yomba troop

3.Posté par diaby le 12/02/2010 08:39
on ne récolte que se qu'on a semé c'est ainsi va la vie. Qui seme l' injustice récolte la tempéte. IL FAUT TRAVAILLER ET ARRETER CES CONNERIES

4.Posté par Doudou wade le 12/02/2010 09:24
Tant pis pour la république,si c'est la population qui régle son probléme d'agression et autres badidismes,c'est désolant pour l'état,la police a qui on donne pas les moyens.Tant pis aussi pour les agresseurs. QUI SEME LE MAL n, RECOLTE LE MAL.

5.Posté par nékhe le 12/02/2010 11:01
beugue lou yomb ba dé si nak mola diap

6.Posté par kountakinté le 12/02/2010 12:25
et si cété 1 de votre férere

7.Posté par Adja le 12/02/2010 13:09
Kountakinté, boul niou yabb. J'aimerais bien savoir si t'aurais dit la même chose, si ta mère était entre les mains de ces fils de pute.

Connard!

8.Posté par mbouaa le 12/02/2010 18:14
je s8 vraimen dsl pour toi gauchè tu orai pu faire t vi normalmen mè ta chis s chemin sa m fè ma car j t conè sa fè pa mal ca t 1 agresseur dsl

9.Posté par Aslana le 12/02/2010 20:39
Youpi je suis vraiment happy qu'on lui est reglé son compte quant à Kountakinté arrete d'avoir des pensées à la connne si c'etait un de nos freres il subirait le meme sort personne n'a le droit d'oter la vie ou d'attenter à la vie de quelqu'un sous pretexte qu'il veut de l'argent
j'espere que tu reflechiras plusieurs fois avant de dire des idioties salam

10.Posté par TAPETTE le 13/02/2010 06:52
BANDE DE POLTRONS, ON TUE LES VOLEURS DE SAC MAIS ON A PEUR DE CEUX QUI VOLENT DES MILLIARDS, DES HECTARES DE TERRES, NOUS INSULTENT TOUS LES JOURS , NOUS DISENT QUOI PENSER ET NE PAS PENSER. DAILLEURS PEUT ÊTRE LE MÉRITONS NOUS.
HYPOCRYTES QUE NOUS SOMMES.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State