Référence multimedia du sénégal
.
Google

YEUMBEUL - Roué de coups par le gérant du bar : Le client a failli trépasser

Article Lu 1644 fois


Samedi dernier, vers 21 heures, au quartier Djiby Mboup de Yeumbeul, un groupe d’assoiffés venus de toutes les différentes zones de la localité se regroupe chez Djiogo, pour prendre un pot et honorer leurs dettes. Mais une altercation a failli provoquer le mort de Malick Diaw, la quarantaine bien consommée, par ailleurs réparateur de télé et divers matériels. «Vers 3 heures du matin alors que nous étions sur le point de partir pour éviter tout débordement que l’incident s’est produit», rapporte Cheikh D., un des amis de la victime. Il poursuit : «A peine à quelques mètres des lieux avec d’autres amis à l’angle du quartier sur le point de se séparer et de se donner rendez-vous pour le lendemain, Djiogo nous a poursuivis avec un bâton, avant de lui (Malick Diaw) envoyer des coups sur tout le corps. De peur que les coups s’abattent sur nous, nous avons pris une distance.» Ce dernier, après avoir reçu de violents coups, est abandonné par Djiogo sur place, avant de regagner le bar. «Il a failli mourir d’une hémorragie, car il y avait beaucoup de sang qui coulait sur le tee-shirt qu’il portait», témoignent d’autres personnes présentes sur les lieux que nous avons approchées.

Les amis de la victime se précipitent pour la conduire au poste de santé de Yeumbeul. Ils la transportent à pied jusqu’au poste de santé, situé à environ un kilomètre du lieu du drame. Il y reçoit les premiers soins médicaux. «Ses dents ont été arrachées et son visage complètement endommagé», raconte une de ses sœurs, Ndèye Diaw qui, informée le lendemain des faits, s’est présentée au poste de santé.

Mais que s’est-il passé ? Selon l’enquête menée sur les lieux, alors que Djiogo voulait fermer son local, il a prié tout le monde de quitter les lieux avant de demander à la serveuse de ne plus servir à boire à personne. Quand tout le monde sortait, Malick Diaw a décidé de ne pas quitter le bar sans prendre une autre bouteille. Ainsi, une altercation a opposé les deux hommes. Bien que le bar ait été fermé et qu’il ait été jeté dehors, Malick Diaw ne voulait pas obtempérer. C’est ainsi qu’il va revenir sur place et donner un coup de pied à la porte pour provoquer Djiogo. Les torts sont partagés, explique un autre témoin.

Au moment de quitter les lieux, Djiogo est ressorti armé d’un bâton et a roué de coups M. Diaw. Ce dernier, après avoir reçu des soins au poste de santé, a rejoint son domicile à Yeumbeul.

La sœur de la victime, qui habite à Boune, a annoncé le dépôt d’une plainte contre Djiogo, dès hier, au poste de Yeumbeul pour coups et blessures volontaires.


Source: le Quotidien

Article Lu 1644 fois

Mardi 1 Juillet 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State