Référence multimedia du sénégal
.
Google

Y a-t-il de l’hypocrisie dans notre pratique de l’islam ?

Article Lu 12635 fois

Le premier pilier de l’islam est qu’il n’y a pas d’autres dieux que Dieu, or le Sénégal est le pays où l’on voit un marabout qui dit avoir plus de 10 millions de disciples déclarer que telle personne est Dieu. Ce même marabout est qualifié de Dieu par ses disciples qui le clament ouvertement. Qui ne dit rien, consent



Y a-t-il de l’hypocrisie dans notre pratique de l’islam ?
Etrangement, les quelques rares personnes qui en parlent sont attaqués par des « taalibe » qui leur rétorquent : « Vous êtes trop petits pour défendre l’Islam. Dieu peut le faire Lui-même. » Ou alors, on les taxe de critiquer pour critiquer. « Vous faites de la polémique, disent-ils. Vous n’avez pas une position objective. »

Il arrive qu’on méprise quelqu’un juste parce qu’il fume, qu’on maltraite un autre parce qu’il boit de l’alcool et qu’on humilie untel parce qu’il est homosexuel. Mais quand un marabout crée d’autres dieux en dehors de Dieu, on nous dit de nous taire parce que nous ne maitrisons pas ce dont nous parlons. Pourtant, on ne dit à personne : « Tu es trop petit pour combattre les homosexuels car Dieu peut le faire Lui-même. »

Quand un marabout prône le shirk, (bokkaale, en wolof), ses ouailles arguent qu’à chacun sa croyance, lakum diinikum walya diini. Eux qui parlent ainsi, sur quoi se basent-ils pour dire que tel saint a aboli tel et tel piliers de l’islam ? Qu’on ne nous réponde pas que c’est du « baatin » et que nous, ignorants, devons nous taire et ne pas poser de questions. Le Coran, disent-ils, personne ne peut le comprendre. Ils veulent nous faire croire que ce qu’il faut suivre, est ce que dit tel ou tel marabout, même si c’est le contraire de ce qui est dans le Coran et ce qui est rapporté dans les hadiths. Dieu n’a pas fait descendre l’Islam pour des hyènes et des lièvres, mais pour nous qui devons donc comprendre et savoir. Le seul péché qu’Il ne pardonne pas est le seul devant lequel beaucoup d’entre nous, Sénégalais, ferment les yeux. Est-ce de l’hypocrisie ?

Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne des associés.

Le Très Haut a dit : « … ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui (disent) : « Nous ne les adorons que pour qu’ils nous rapprochent davantage d’Allah. » (Coran, 39 : 3)

On sait que « l’associationnisme est la faute majeure, définie comme l’acte de donner un associé à Dieu, d’adorer conjointement avec Lui quelqu’un ou quelque chose d’autre : pierre, arbre, statue, prophète, ange, astre, cheikh ou marabout… C’est une faute impardonnable. Quiconque meurt dans 1’associationnisme fait partie des compagnons du Feu. »

Bathie Ngoye Thiam.

P.S. : Quand je cite des noms, on me dit que je fais des attaques personnelles et quand je n’en cite pas, on me dit que je généralise. Des gens qui n’ont jamais lu ce que j’écris se permettent de me « conseiller » : « Informe-toi avant d’écrire. » D’autres, à court d’arguments, parlent de jalousie parce que telle personne est célèbre ou a de belles femmes ou des voitures de luxe... Ha ! Ha ! On ne condamne plus les escrocs, mais ceux qui les dénoncent.

Source Sen24heures.com

Article Lu 12635 fois

Vendredi 1 Janvier 2010





1.Posté par lom le 01/01/2010 21:02
Ban ALLAH jugera et IL montrera à ces gens avant leur mort que c'est LUI le seul DIEU!

Tout le sénégal est au courant de ce que tu dis mais ban personne ne veut rien dire !
On ne di rien c'est vrai mais on l'accepte non plu!

2.Posté par Lebou le 01/01/2010 21:30
Enfin une contribution intelligente!

3.Posté par jaraaf le 01/01/2010 21:46
Lou fi way def té jammou woul yalla perte na
naniou jammou ji yalla soub hanahou wa talla

4.Posté par Mana le 01/01/2010 22:00
Naka lagnouy diamo yalla si diamono bi gnou tolou ? est ce ke diouli la walla woor walla sarakhé comment faire ? je vous pose la question

5.Posté par lebonheur le 01/01/2010 22:57
A chaque fois je vous lis, je sens une certaine fierte de voir qu`il y a quelque part quelqu`un qui ce qu`il pense dans un langage correct et respectueux. Encore un eclairage de plus. Bathie , nous sommes ensemble.

6.Posté par zozoh le 01/01/2010 23:22
LA PERSONNE DONT TU FAIS ALLUSION EST BIEN ALLAH.

7.Posté par titus le 01/01/2010 23:56
Pendant ces derniers jours, on parle beaucoup de Cheikh Béthio Thioune, et cela continue comme si des informations doivent être véhiculées dans un dessein précis.
Des opinions sont exprimées avec beaucoup d’insolence et d’inconscience car Cheikh Béthio Thioune est l’un des marabouts les plus aimés par la jeunesse de ce pays et il est le guide spirituel de millions de sénégalais. Certainement, ceux qui ont une mauvaise opinion de leur prochain pêchent par leur nature à voir le mal partout même là où il n y a que le bien. On a parlé de l’affirmation que Cheikh Béthio soutient du vivant de Serigne Saliou Mbacké « celui qui me voit va au paradis ».
Il est vrai que certains ne peuvent pas y croire ou même seront enclins à le démentir. Comme d’autres y croient et l’affirment à la suite de Cheikh Béthio qui a toujours expliqué que c’est Serigne Saliou qui le lui a dit et il croit en son guide spirituel qui est pour lui Khadim Rassoul. Les réalités spirituelles sont d’un tout autre ordre que l’enseignement didactique qui est un programme destiné à la formation pédagogique et se doit d’être méthodique : alors que la substance de la spiritualité est dans l’ineffable et par conséquent inexprimable ; ce qui nécessairement expose celui qui en parle publiquement à des incompréhensions et aux dénigrements. Seuls ceux qui sont missionnés pour porter et diffuser la miséricorde divine peuvent parler de certains secrets divins en étant immunisés par leur fonction. D’ailleurs beaucoup de savants qui n’ont jamais côtoyés des saints (waliyou) sont toujours réfractaires à certaines réalités spirituelles et sont choqués par des formulations dont ils ne saisissent pas le sens spirituel, car ils n’accordent d’intérêt qu’à la littéralité.
Indépendamment des formulations, la voie qui véhicule l’information doit avoir force d’autorité spirituelle pour pénétrer les cœurs et en cela réside la différence entre un Cheikh authentique investi dans sa fonction par l’autorité suprême de la voie spirituelle et un Cheikh héritier de la fonction.
Par mon parcours spirituel avec Serigne Saliou Mbacké et Cheikh Béthio Thioune, je suis témoin de beaucoup de choses qu’il serait bénéfique de publier afin d’aider ceux qui aiment la vérité à comprendre la réalité spirituelle (Haqiqa) et surtout pour qu’ils puissent en bénéficier.
Le secret de la Haqiqa réside dans l’acte d’allégeance (jébëlu) qui est un rattachement spirituel au flux divin. Les bénéfices de ce rattachement sont conséquents du statut spirituel et des privilèges de celui avec qui on contracte le pacte. Khadimou Rassoul occupe dans la hiérarchie spirituelle un rang incomparable, à telle enseigne que le prophète Mohammad (PSL) le montra en exemple devant tous les prophètes réunis :
 le Prophète d’ALLAH m’a montré en exemple devant tous les prophètes réunis sur eux les plus pures salutations du Seigneur béni.
 Il a magnifié mes dix années d’exil à son service purement dédié au Maître de l’existence et de l’éternité.
Les privilèges que détient Khadimou Rassoul sont au-delà de l’entendement des humains : ALLAH m’a accordé ce qui n’a jamais été
et ne sera jamais pour qui que ce soi.
Evidemment ceux qui ne soupçonnent même pas ces réalités seront amenés à la négation par leur ignorance car l’homme est toujours en conflit avec ce qu’il ignore.
Mais la courtoisie spirituelle veut que celui qui connaît, doive avoir beaucoup de patience et ne point polémiquer.
Dans cet esprit, j’ai pris ma plume pour interpeller les auteurs des attaques injustes et discriminatoires contre Cheikh Béthio Thioune qui dans sa bonté et sa miséricorde a déjà pardonné mais a des millions de talibés et conseille toujours à ceux qui veulent écrire ou parler de lui d’être d’un certain niveau, car la tolérance a un seuil.
Le cas de Cheikh Béthio Thioune est vraiment particulier car il est investi par Serigne Saliou Mbacké qui l’a préparé à sa mission. Il suscite certes des polémiques depuis son investiture qui date de 1987, donc avant même que Serigne Saliou Mbacké n’accède au Khalifat. A l’époque de Serigne Abdoul Ahad, Cheikh Béthio Thioune affirmait que Serigne Saliou est Khadimou Rassoul. Certains sont même allés se plaindre auprès de Serigne Abdoul Ahad car il y voyait un écart à la déontologie mouride qui veut que le khalife soit Khadimou rassoul par sa fonction, ce qui est absolument vrai. Mais Cheikh Béthio parlait sur un autre registre, que seuls les fils de Khadimou Rassoul comprenaient ; ce qui explique l’intérêt et l’affection qu’avaient Serigne Abdoul Ahad, Serigne Abdoul Khadre, Serigne Chouhaib, Serigne Mourtadha et Sokhna Maï envers Cheikh Béthio. Tous lui manifestaient leur gratitude pour l’engagement total et la véracité affirmée dans le service de Serigne Saliou qui était capitale pour des raisons encore inconnues à l’époque puisque n’ayant pas encore accédé au khalifat, Serigne Saliou était peu connu par les masses.
Sur le ndiguel de Serigne Saliou, Cheikh Béthio Thioune fit une ziar à Serigne Abdoul Ahad qui lui dit : « ALLAH m’a monté ton cœur, je sais qu’il n y a que Serigne Touba dans ton cœur »
-Cheikh Béthio répondit : « Dieuredieuf Mbacké, vous me comblez ».
-Serigne Abdoul Ahad dit encore : « je te dis plus, ton sang, ta chair, tes os tout en toi est pétri de Serigne Touba ».
-Cheikh Béthio dit : « alors Mbacké vous me confirmez que Serigne Saliou est Serigne Touba car je sais parfaitement que dans mon cœur il n y a que Serigne Saliou.
Serigne Abdoul Ahad fut très heureux et bénit Cheikh Béthio, devant Serigne Moustapha Saliou qui avait reçu ndiguel de Serigne Saliou de conduire Cheikh Béthio auprès de Serigne Abdoul Ahad.
Une fois, Cheikh Béthio Thioune était à l’hôpital gravement malade, et Serigne Saliou envoya un émissaire avec du « saafara ». D’abord celui de Serigne Abdel Ahad, ensuite celui de Serigne Abdel Kader, et puis celui de Serigne Chuaib et enfin celui de Sokhna Mai. Cheikh Béthio remercia très sincèrement l’émissaire Baye Gaye et fit en consciencieusement usage dans l’ordre respectif. Quant il finit, l’émissaire lui tendit un autre « saafara » de Serigne Saliou, et lui dit c’est ainsi que j’ai reçu ordre d’agir. Le soir même, alors qu’il était sous perfusion il vit Serigne Saliou extirper son mal ; et il appela le major pour lui demander de retirer la perfusion. Il fit sa valise et dit qu’il rentre car il est guéri.
Serigne Abdoul Kadre disait : Cheikh Béthio est un mouride Sadikh », et lui manifesta son affection en maintes occasions. Serigne Chuaib également plein d’éloges envers son extraordinaire foi en Serigne Saliou manifesté par l’action et non seulement par l’éloquence.
Pour comprendre le cas de Cheikh Béthio Thioune, il faut nécessairement comprendre ce que Serigne Saliou représente dans la voie spirituelle, car c’est lui qui l’a investi et lui a conféré les pouvoirs inhérents à sa fonction. Il lui dit : « entre moi et toi, c’est comme deux récipients, on verse de l’un vers l’autre et tu ne peux savoir du contenu que les gouttelettes qui tombent entre les deux. Il faut considérer que tu es moi et tout ce que tu dis c’est moi qui le dis. Ce que tu bénis, c’est moi qui le bénis. Il n y a que le Seigneur qui connaît ce que j’ai mis en toi ». D’ailleurs, Cheikh Béthio est sans équivoque là-dessus et répète incessamment qu’il ne faut point s’étonner de son cas, mais de la puissance de Serigne Saliou qui peut faire ce qu’il veut et il est une preuve vivante et édifiante.
Les récits édifiants pourraient expliquer les réalités spirituelles mieux que des exposés métaphysiques, mais je me dois d’être synthétique tant le sujet est riche en son essence et sa substance. Mais, je vais aller plus loin sur le plan métaphysique dans l’espoir que ceux qui liront cet article auront une conscience nouvelle qui leur permettra de pénétrer les arcanes de la spiritualité. Cheikh Béthio affirma sur les ondes et lors des thiants que « Serigne Touba est Yalla. Serigne Saliou est Serigne Touba, il est Yalla ». Littéralement, ce serait beaucoup plus grave que ce que les articles des derniers jours relèvent. Depuis le vivant de Serigne Saliou il affirmait cela, et je fus tellement intrigué que je débattais avec lui sur le sens spirituel et non littéral de ces propos. Finalement, on souleva devant Serigne Saliou le sujet et je dis textuellement : « Serigne Saliou, certains mourides disent que Serigne Touba est Yalla. Cheikh Béthio affirme que vous êtes Serigne Touba donc implicitement il dit serigne Saliou est Yalla ». Après avoir débattu avec lui des années sur le sujet, je pense avoir compris exactement et conformément à la Haqiqa et à la Charia ce qu’il affirme. Si vous permettez je peux l’exposer.
-Il me dit : « je te permets ».
-Je dis : « dans la Tradition abrahamique, ALLAH se manifeste par le verbe prophétique. Il y a bien sûr le cas de Jésus qui est le verbe et l’esprit d’ALLAH, mais il s’agit toujours du principe prophétique. Or dans d’autres Traditions notamment l’hindouisme, le principe prophétique n’est pas connu, mais c’est le principe théophanique qui est connu. On parle de l’avatar qui est la descente du principe divin en humain. Les soufis qui connaissent bien ce mode disent la descente du miséricordieux (Rahman) dans le mode humain. Vous êtes la miséricorde divine en forme humaine ». Serigne Saliou me regarda avec beaucoup de bienveillance.
Je dis : « vous confirmez ou vous infirmez Serigne Saliou ».
Il se redressa car il était en position couchée sur un lit picot, et me dit : « je vais te donner des vers de Khadimou Rassoul. Ils t’éclairciront davantage les réalités que Cheikh Béthio dévoile ». Il me dicta deux vers avant de les écrire sur le sable pour que je les médite et ensuite sur papier pour que je les garde. Comme je n’arrivais pas à saisir les sens, ni la pensée qu’il voulait me communiquer, il dit au Cheikh : « il est dans un état tel qu’il ne peut pas comprendre, mais je t’explique ce que tu lui communiqueras en français et s’il arrivera à l’assimiler, il aidera beaucoup ceux qui veulent comprendre Khadimou Rassoul ».
Il donna une illustration : « c’est comme si ALLAH a un magasin et chaque missionné - qu’il soit un prophète envoyé (Rassoul) ou un prophète (Nabi) ou un Saint fondateur d’une voie –demande ce qu’il veut du magasin, mais doit payer le prix auprès d’ALLAH. Khadim Rassoul n’a pas demandé de ce qu’il y a dans le magasin mais le magasin, en acceptant de payer le prix. Pour cela son cas est au-delà des compétences humaines :
Accorde-moi aujourd’hui KUN et fixe-moi le prix.
Et ce que je te dédie après cela accorde moi sa rétribution.

Les épreuves des Envoyés et des prophètes sont au-delà des capacités humaines et ni les Qôtbs, ni les Waliyous ne peuvent les supporter. Pour cela il y a des récompenses qui leur sont inaccessibles. Khadim Rassoul en ayant accepté et expérimenté l’exil, les tentatives d’assassinats et toutes les épreuves qui jalonnent son parcours spirituel obtint ce qui n’a jamais existé auparavant car le prix à payer était hors de portée. Comme il n’ya plus de prophètes après le Sceau des Prophètes et des Envoyés Mohammad (PSL), et Khadim Rassoul était au dessus de la sphère des Awliyas et des Qotbs, on ne peut pas le classer ni le déterminer et cela a toujours posé des problèmes à ceux qui essayent de l’expliquer. Lui-même disait :
« Ma station est occultée à un autre que mon Seigneur primordial et éternel,
Et je suis un serviteur qui ne faillit jamais son service. »
Ghâba maqâmi an siwa'l bâqi’l qadîm Wa innani ‘abdoun khadîmun lâ yarîm Khadimou Rassoul fut montré en exemple devant tous les prophètes réunis et le prophète Mohammad (PSL) fit son éloge et magnifia son exil et ses épreuves :
Le Prophète d’ALLAH m’a montré en exemple devant tous les prophètes réunis
Sur eux les plus pures salutations du Seigneur béni. Il a magnifié mes dix années d’exil à son service purement dédié au Maître de l’existence et de l’éternité.

Khadimou Rassoul expliqua qu’ALLAH a voulu que par l’exil il soit l’intercesseur de son peuple et le serviteur éternel du Prophète élu .
ALLAH dit dans le Coran Et à chaque peuple un guide.
« wa lî kulli qawmin hâdi »
Et il dit : ô vous qui croyez craignez ALLAH et cherchez vers lui un intercesseur
« Yâ ayyouhal lazîna âmanou ittaqul laha wab taghu ilayhil wasîla ».
Ceux qui reconnaissent le principe divin ou prophétique dans sa forme miséricordieuse qui est celle du guide spirituel sont des bienheureux qu’ALLAH a destiné à sa grâce. Idea Ceux qui reconnaissent le principe divin ou prophétique que dans sa forme législative qui est celle des textes légaux sont des croyants consciencieux qu’ALLAH a destiné à préserver les formes de l’Islam Cool .
Il ne faut point polémiquer par esprit d’adversité et d’animosité, mais pour que jaillisse la lumière de la vérité au bénéfice de tous. ALLAH choisit pour chaque peuple des guides et à chaque époque il diversifie les méthodes et les moyens permettant se sauver les humains. Prendre littéralement les données textuelles sans une intelligence qui permet de les actualiser en fonction des contextes, peut induire en erreur les lettres et les savants qui sans l’assistance des sages et des saints risquent de tomber dans le fanatisme et le réductionnisme. Khadim Rassoul a écrit à propos de certains de ses qasidas (Minal haqqi), que celui qui la voit, entre au paradis ; et à propos d’autres ceux qui les lisent ou les transcrivent ou les mémorisent ne seront point interrogés par Mounkir et Nakir et n’auront point à être inquiétés lors du jugement. Voir un écrit ne signifie point contempler de l’encre sur du papier bien que littéralement il s’agit de cela. Voir Cheikh Béthio permet d’entrer au paradis. Cela a sûrement un sens caché et à défaut de trouver ce secret beaucoup peuvent en bénéficier de cette grâce.
Certaines possibilités et virtualités ne peuvent être actualisées que par des Elus sans formation pédagogique classique, qu’ALAH instruit par dévoilement et projection spirituelle car ils sont le contenant de la miséricorde divine. ALLAH se manifeste à eux et par eux pour embrasser dans sa miséricorde qui englobe toute chose, les bienheureux qui sont destinés au Salut, à la délivrance où à l’agrément. Il est toutefois évident que le vocabulaire métaphysique et théologique ne peut être accessible qu’à une élite très restreinte, et c’est un autre vocabulaire qui doit être utilisé pour communiquer avec les masses. Là encore, le rôle de Cheikh Béthio Thioune est évident dans sa sémantique comme dans sa démarche non conventionnelle où il fait usage des moyens et méthodes adaptés à son peuple tel le chant, la danse et surtout le berndé qui est la base du thiant.
L’adhésion populaire et l’attraction spirituelle qui caractérisent Cheikh Béthio Thioune n’a pas des explications rationnelles ou théologiques car elle transcendent toute logique et a une origine divine sans l’ombre d’un doute. Il ne faut même pas être un connaissant pour savoir que si des foules nombreuses de toutes les classes sociales et de tous corps de métiers s’attachent par le cœur et l’esprit à un guide spirituel, c’est par la volonté divine et non point par des prouesses sémantiques ou une communication prodigieuse.
Seules les personnes jalouses ou malveillantes refuseront toujours d’admettre que cette puissance spirituelle manifestée sur Cheikh Béthio Thioune est bien de l’ordre divin. Toutes les tentatives de dénigrement ou de désinformation ont toujours été sans effet, mais surtout ont toujours porté préjudice à leurs auteurs. Et il en sera toujours ainsi car ALLAH dit dans un hadith qodsi : « Celui qui combat un de mes Elus, je lui déclare la guerre ». Il est meilleur et plus judicieux pour les musulmans d’accorder leurs cœurs et de ne point laisser l’orgueil, la cupidité et la jalousie dicter leurs positions et influencer leur jugement. Celui qui ne veut pas de certains plats qui lui sont présentés et leur préfère d’autres ne doit pas pour autant penser ou déclarer que ce qu’il rejette, contient du poison. On a le droit de refuser tout ce qui ne nous convient pas, mais pas le droit de l’interdire et en priver ceux qui en ont besoin. La miséricorde divine qu’elle soit en forme humaine ou en forme alphabétique tout le monde en a besoin et chacun doit s’y rattacher par le mode qui lui convient. Ainsi ceux qui préfèrent le mode alphabétique n’ont qu’à déchiffrer et mettre en application les enseignements auxquels ils accèdent. Ainsi chacun trouvera ALLAH conforme à son opinion et nul ne sera lésé.

8.Posté par Ela le 02/01/2010 01:12
Le denommé titus,
tout ce blabla pour justifier l'injustifiable. Bethio et ceux qui le suivent ne sont évidemment pas dans la voie de seydina mohammad (SAWS).
A mes yeux il y'a 3 types d'individus qui se disent musulmans;
Ceux qui veulent strictement respecter les enseignements du prophete sans rajouter aucune bidha - en rejetant fermement toute forme de rajout
Ceux qui suivent les enseignements du prophete en y rajoutant des rituels venant de personnes connues pour etre des waliyus -
et finalement ceux qui violent les commandements d' Allah (SWT) que nous sont bien décrites á traver son prophete (SAWS) - commandement qui peuvent se résumer au 5 pilliers.

Je classe bethio et sa clique dans la catégorie 3: ils ne respectent pas le chemin de seydina mohammad(SAWS). Il n'ya pas meilleur musulman que celui qui se rapproche de l'enseignement du prophete et essaye de suivre toutes ses traditions rapportees. Vouloir faire plus de zikr ou vouloir faire du zikr en groupe est une chose. Mais se regrouper, chanter danser, pendant l'heure de la priere et magnifier un homme ==> serigne touba est une pure hérésie. Ce n'est pas l'islam. Meme pendant la djihad, les sahabas ne négligeait ni jeun ni priere. Il n'ya jamais eu de verset pour abroger ces pilliers pour un musulman sait d'esprit.

Raconter des fables sur serigne touba ou sur serigne saliou ne fait pas office de référence dans l'islam: Seul le coran et la sounna du prophete sont dalil!
tout le texte de titus est un ramassis de fables. Le concret , on l'a vu a mermoz: des illuminés qui dansent et chantent pendant que la mosquee á 300m appelle á la priere. Ce sont des hommes et femmes rassemblés, melangés qui glorifient un etre humain. C un soit disant cheikh qui ne sort jamais de paroles tirés du coran. C un soit disant cheikh qui vit comme un pacha avec plus de 5 femmes et qui vit sur le dos des talibés incrédules. C un cheikh qui a instauré un systeme pyramidale avec des dieuwrignes au milieu qui servent d'appat á la majorité qui sont en bas de la pyramide.
Bref bethio C un gourou comme des milliers d'autres sur terre, avec un systeme qui marche partout. Point de miracle, ni de particularité. Sinon on dirait que les francs macon sont dans le droit chemin! ce serait trop facile.
La réalité Ca se passe devant nos yeux. Et ce n'est pas beau a voir.
Et je laisse titus mediter cette interrogation d'Allah SWT
Wa man addalou min ma yadhuna min douni lahi man la yastadjibou lahou ila yowmil hiyama wa houm han douhaa ihim haanfiloun

9.Posté par ndongo le 02/01/2010 02:04
cher frère,QU'ALLAH FASSE DE TOI UN BON MUSULMAN. musulman-laìque=hypocrite.on est musulman ou on ne l'est pas.ASSALAMOU ALLA MANE TABIHAL HOUDAA.

10.Posté par ak yaw le 02/01/2010 02:22
fene rek mako wakh. deboula nakaree sa tatou ndeye. ak kep kousi wakh. yaw mi bind article lay wakh.

11.Posté par mbaye fall le 02/01/2010 03:14
coran sorat al maida, verset 100: dis le mauvais et bon ne son pas comparables meme si l'abondance du mal te seduit. craignez alah o gens inteligents enfin que vous reussissez. donc mr Sen24heures.com avec ce genre d'articl evitez de causionner le mal meme si son existence est refutable au senegal merci

12.Posté par lom le 02/01/2010 05:53
On ne cherche pas à eliminer ce mal à travers des articles mais on met en garde les gens contres certaines croyances qui n'existent nul part dans les enseignement du prophéte SAW qui sont la sariha et le sounna.

on est des musulmans comme tant d'autres dans ce monde. Si nous croyons que ALLAH donnera un traitement de faveur au musulmans sénégalais au detriment des autres musulmans de la humma parceque nous on des marabout, ban j dis detrompons nous.
Ayons la crainte en vers notre Seigneur le SEULE ké ALLAH

Toute personne qui a un comportement different du comportement des musulmans;il doit savoir qu'il a kek soz de moin par rapport au musulman.


13.Posté par Buur Basen le 02/01/2010 11:45
Bathie tu n y es pas alle avec le dos de la cuillere!Sous la wadesie nous aurons tout vu et tout entendu!La religion est devenue un tremplin pour se remplir les poches et non repandre la lumiere de Dieu.Ce que Bethio fait dans beaucoup de pays islamique serait soumis a une interdiction pure et simple.Il offense Dieu et son Prophete (PSL) de la meme maniere que ce caricaturiste danois sans que cela n.emeuvent les leaders musulmans toutes confessions confondues.Ils sont plus promptes a se bousculer devant les sous voles du "celebre mendiant" des Niasse que d.assister les nombreux sinistres des recentes inondations.L.eglise est sans doute la seule famille qui acommplit la mission de Dieu au senegal...C est pourquoi l.offense dont elle est victime de la part du grand timonier a soulever la colere de tous les democrates sinceres! Oui Bethio & sa clique ont cree leur propre religion et leur propre prophete sans qu.ils soient rappelles a l.ordre!C.est aussi cela le senegal de la wadesie:l.hypocrisie est la chose la mieux partagee!Dans cette entreprise de derives graves wade y a contribue largement en soutenant publiquement Bethio par un don de 400millions de fr cfa en 2007! En resume le sida le cholera et le palu du senegal se resume en ce vieux despote qui a detruit le socle de la nation ....

14.Posté par IsasT le 02/01/2010 13:21
Hé ndongo un Musulman-laique n'est point un hypocryte mais tout simplement une personne qui respecte les croyances des autres, qui respecte le fait que chacun peut croire à ce qu'il veut croire d'ailleurs n'est-il pas écrit "Lakoum dina koum walli ya dine".
Par contre, être musulman exige certaines choses que malheureusement nombre de Sénégalais ne respecte.
Pour l'autre BéBéte de Titus t'aurais mieux fait de la fermer pare ce que là franchement t'as raconté que des conneries pour justifier l'injustifiable : on ne peut adorer rien ni personne en dehors d'Allah.

15.Posté par NANTAISE le 02/01/2010 13:29
ZOZO CE KE TU DIS LA C TRES GRAVE.ARRETEZ AVC VOTRE SHIRK WAYE,VA VOIR SURAT AL IHLASS LE MONOTHEISME PUR ET MEDITE DESSUS
PFFFFFFFFF..........................................

16.Posté par serigne le 02/01/2010 14:40
DIEU te benisse mon frère car je te considère deja comme mon frère et k par ta contribution DIEU nous aide et nous vient a notre secoure

17.Posté par lebou ngor le 02/01/2010 15:36
mane daal gaare na si diouli woor dem maak souma ko maneenquelque sorte respecte les 5 piliers de l'islam que tout le monde connait tout le reste mome mane daal asbounalah wa nikh wakil doye na seuk

18.Posté par moussa le 03/01/2010 00:28
tu es goordieginne

19.Posté par alioune fall le 03/01/2010 14:09
allahou massali allassayidina mouhamadine ma ala alihi wa sakhbihi wa salama tasslimane.diamou yalla reck mo wore.

20.Posté par karim le 03/01/2010 16:28
nous musulman nous devons apprendre encore de plus le coran je dis bien le coran. la parole de DIEU ne changera jamais avec le temps.un jour nous tournerons tous devant lui.

21.Posté par ABY le 05/01/2010 09:22
bien dit mon frere isasT arreter le bokale sinon vous brulerez tous en enfer ALLAH est unique ne melanger les choses les serignes sont juste des guides religieuxdes hommes de reference sur qui nous devrons nous appuyer pour mieux pratiquer notre ISLAM.
PAUVRE SENEGALAIS REFLECHISSEZ AU MOINS ALLAH EST LE MAITRE DE L UNIVERS ET MOHAMED EST NOTRE PROPHETE (PSL).
et avant de penser a tel ou tel serigne que faisons nous de nos parents
merde reflechissez ,vous etes quand meme pas des anes

22.Posté par Maria Bayane le 09/03/2010 17:26
Dans ce pays des fripons, les soi-disant marabouts n'ont jamais cessé d'incorporer dans leur "croyance" quelques pratiques animistes. C'est un melange-confus de toutes choses. Mais il y a bien pûr que cela encore; personne ne jeunait pendant le Ramadan. ALLAHOU AKBAR !

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State