Référence multimedia du sénégal
.
Google

Walf Grand Place contre Farba SENGNOR : La Convention des jeunes reporters se constitue partie civile

Article Lu 1474 fois

Après la décision du Groupe de presse Wal Fadjri d’ester en justice contre le ministre des Transports terrestres et des Transports aériens, Farba Senghor, pour avoir injurié et menacé de mort un de ses reporters Pape Sambaré Ndour, les réactions d’indignation et de solidarité se suivent. La dernière en date est celle de la Convention des jeunes reporters du Sénégal. Cette structure qui regroupe les jeunes journalistes sénégalais se déclare solidaire de la plainte du groupe Wal Fadjri.



Walf Grand Place contre Farba SENGNOR : La Convention des jeunes reporters se constitue partie civile
Dans un communiqué parvenu à notre rédaction hier, la Convention des jeunes reporters du Sénégal (Cjrs) prend très au sérieux les menaces de mort du ministre Farba Senghor contre Pape Sambaré Ndour, auteur de l’article ainsi que Jean Meissa Diop, directeur de publication de Walf Grand Place. Elle condamne avec la dernière énergie ces actes d'un autre âge qui portent sévèrement atteinte à la liberté d’expression, à la liberté de presse et, de manière générale, à la démocratie Sénégalaise. Bien plus, la Cjrs se dit également solidaire et se joint à la décision prise par la rédaction de Walf Grand Place, de donner une suite judiciaire à cette affaire. ‘Le Bureau exécutif national (Ben) de la Cjrs appelle le ministre des Transports terrestres et des Transports aériens à revenir à la raison et reste plus que jamais mobilisé derrière Pape Sambaré Ndour. Ce dernier étant d’ailleurs le chargé de la Communication de la Cjrs, à l’issue de sa dernière assemblée générale tenue le 14 juillet dernier’, lit-on dans le communiqué. L’organe exécutif de la Cjrs interpelle et invite, par ailleurs, ‘les autorités policières, qui ont pour mission de veiller et d’assurer la sécurité des personnes et des biens, surtout en de pareilles circonstances, à prendre les mesures idoines pour la protection et la sécurité de notre confrère’.
Pour rappel, notre confrère, Pape Sambaré Ndour de Walf Grand place, a fait l’objet de menaces de mort à la suite de son article intitulé : ‘L’étrange gouvernement de Wade : Deux ministres ex-mannequins’ et publié dans l’édition n° 204 du 7 août 2007. Dans l’article, le journaliste indique aussi que “certains ministres ont mentionné sur leur Cv des diplômes jamais obtenus“. Depuis, le ministre des Transports terrestres et des Transports aériens, dont le parcours a été évoqué dans l’article, a décidé de se faire justice lui-même. Ce ministre a même déclaré : ‘Où que l'impertinent journaliste se trouvera à Dakar, je le retrouverai pour lui faire la fête’. En dehors du reporter, Jean Meïssa Diop, son directeur de publication, a également été la cible d’injures et de menaces de violence de la part du ministre de la République. Ce qui, d’ailleurs, n’honore pas son rang.

Mamadou SARR
Source: Walfadji

Article Lu 1474 fois

Vendredi 10 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State