Référence multimedia du sénégal
.
Google

Wade souhaite faire du Sénégal le pays africain le plus compétitif en 2009

Article Lu 1603 fois

Durant la restitution des travaux de la 7ème session du Cpi, le chef de l’Etat Me Abdoulaye Wade a émis le souhait de faire en sorte que le Sénégal soit parmi les 10 premiers pays les plus compétitifs dans le monde et le 1er pays d’Afrique dans les prochains classements sur la compétitivité. Il a fixé l’an 2009, comme objectif au Premier ministre Cheikh Adjibou Soumaré.



Wade souhaite faire du Sénégal le pays africain le plus compétitif en 2009
"Nous sommes dans la bonne direction", a indiqué hier le Chef de l’Etat maître Abdoulaye Wade, devant un parterre d’investisseurs nationaux et étrangers à l’occasion de la présentation des travaux de la 7ème session du Conseil présidentiel de l’investissement. Selon le président de la République, son optimisme se fonde sur les performances économiques du Sénégal qui se traduisent par une croissance de 2,1% en 2006 à 5,4% en 2007. Une évolution qui se traduit d’abord, selon lui par des conditions pluviométriques favorables et des efforts importants du gouvernement par la reprise de la production des Industries chimiques du Sénégal (Ics) et la réalisation des Grands travaux comme le Port du Futur, la Zone Economique spéciale intégrée (Zesi) et l’autoroute à péage Dakar Diamniadio entre autres. Aussi, pour le Chef de l’Etat, le Sénégal a reçu la consécration des bailleurs avec les "résultats positifs" obtenus par le gouvernement lors du Groupe consultatif avec la Banque mondiale à Paris au mois d’octobre dernier. De même, le Fmi a salué la politique économique et sociale de l’Etat du Sénégal qui est de "portée internationale", selon le Chef de l’Etat. Analysant les résultats de la dernière session du Conseil présidentiel de l’investissement, maître Wade a indiqué que le défi de créer une entreprise au Sénégal en l’espace de 48 heures a été relevé. Ceci est réalisé grâce à l’allègement des formalités administratives et les résultats obtenus dans la transparence dans l’exécution des marchés publics.

Le Sénégal est entré de plain pied dans l’ère des réformes pour un environnement des affaires de classe internationale. C’est la raison pour laquelle, le dernier rapport de Doing Business donnant une mauvaise place au Sénégal, 131ème, ne donne pas une grande satisfaction. "Nous avons l’ambition de faire mieux", a déclaré le Chef de l’Etat. C’est ainsi qu’il a donné des instructions au Premier ministre Cheikh Adjibou Soumaré et à l’ensemble des ministres de faire tout pour que le Sénégal fasse partie des dix premiers pays africains dans le classement de 2009 de Doing Business. Pour maître Wade, il suffit de reprendre les critères retenus par le cabinet, de les étudier et de faire tout pour être meilleur dans chacun des critères. "Je souhaite que le Sénégal occupe la première place dans le sous-groupe des pays francophones et lusophones du classement 2009", a exprimé le chef de l’Etat. Et dans cette même lancée, les chiffres enregistrés par l’économie sénégalaise seront réactualisés et mis à jour. « C’est pour livrer les données exactes à ces cabinets qui font les rapports de classement par pays », a indiqué le chef de l’Etat.

Malgré les acquis obtenus pour une meilleure compétitivité du Sénégal, il reste beaucoup à faire. C’est pourquoi, le président de la République invite tous les départements ministériels à faire siennes les nouvelles réformes. "Nous devons accélérer les réformes, c’est le prix à payer pour atteindre les objectifs du Dsrp", a estimé maître Wade. Et toujours dans le chapitre d’accélération des réformes, le chef de l’Etat a recommandé au ministre concerné de faire fonctionner 24/24 les services des Douanes du Port de Dakar.

Une autre décision prise par le chef de l’Etat est celle d’améliorer les instruments d’analyse de la redistribution du revenu national. "Chez nous, il y a une redistribution horizontale des revenus. Et il y a des réalités sociologiques auxquelles nous devons tenir compte", a indiqué le chef de l’Etat. Il a, dans ce sens, confié à un consortium universitaire de faire une étude sur la redistribution verticale et horizontale (Dvh). "Cette étude sera une enquête qui va prendre en compte tous les secteurs et domaines d’activité de notre société..."

Source: Le Soleil

Article Lu 1603 fois

Mardi 13 Novembre 2007





1.Posté par jean le 13/11/2007 10:42
paroles et paroles

2.Posté par thug le 13/11/2007 11:16
dou ´´deug´´......................... dane gnou yap koi
il a dit ´´ nous sommes dans la bonne direction´´ alors que le prix de l´huile, du lait, du gaz,de l´electricité, du pain..............ont augmenté.

3.Posté par yakar bou tass le 13/11/2007 11:47
Faudrait dire à ce vieux que la bonne et meilleure direction pour lui est qu'il emprunte celle de l'hôpital psychiatrique. Mais ki dafa doff, Et le comble, on est là impuissant, le laissant nous foutre dans le gouffre.

4.Posté par MARVEL le 13/11/2007 12:04

Sénégalais, Refusez la diversion, "fipu jotna"

Les différentes annonces de Wade, aussi spectaculaires et farfelues les unes que les autres, n'ont qu'un seul but, focaliser les débats sur autre chose que ce sur quoi il devrait être, à savoir la situation catastrophique dans laquelle sa politique kleptocratique wadienne (excusez le pléonasme) a plongé le Sénégal.

1° Alors qu'il sent la colère monter de plus en plus au sein de la population affamée,

- Wade pour faire oublier le budget de la président qu'il vient de multiplier par 12 (DOUZE) par rapport à 2000 en le passant de 4 à 64 milliards,

- Wade pour faire oublier les autres dizaines de milliards (selon les propres mots de son ex directeur de cabinet et ex-pm) dérobés aux sénégalais pour mettre dans sa caisse noire, celle dites des fonds secrets,

- Wade pour faire oublier les institutions totalement inutiles qu'il créées pour caser des suceurs de sang sénégalais, spécialistes en détournements et coups fourrés

- promet aux sénégalais de partager avec eux ses 500.000 fcfa de salaire mensuel

La proposition finalement retenue de ponctionner son salaire fixe, celui des ministres, députés et sénateurs, n'est que du sarcasme wadien, de l'humour noir qui le fait rire en privé, une façon de se moquer des sénégalais à qui il sait pouvoir balancer n'importe quelle ânerie pour les divertir et les détourner du trésor qu'il leur dérobe jour après jour.

Les ministres et autres sous-fifres de Wade n'ont certainement que faire de leurs salaires fixes lorsque l'on sait que la méthode de Wade est de leur attribuer à chacun quelques milliards de caisse noire (ou fonds politiques) afin qu'ils soient aussi mouillés que lui et oublient la sienne de caisse qui n'a pas de fond. Et gare à ceux qui ne détournent pas ou ne dérobent pas conformément à la règle dans le régime wadien. On se rappelle du sort qui a été réservé à l'ancienne Premier Ministre Mame Madior Boye qui avait refusé les 200 Millions de fonds secrets qui lui avaient été attribués par Wade. La dame a alors été défénestrée sans autre forme de procès. """Ha tu ne veux pas voler ? Tu n'es donc pas fiable. Alors casse-toi !""" peut-on schématiser.

D'ailleurs pour mieux se moquer des sénégalais, Wade, après les avoir appeler à se serrer la ceinture, enfourcha son avion le lendemain pour dépenser à nouveau 200 ou 300 millions de l'argent public, uniquement pour aller en France …….. dédicacer un livre. Une manière de dire en même temps aux sénégalais : "allez vous faire voir, vous m'avez laissé poireauter 26 ans dans l'opposition, vous avez boycotté à plus de 80 % mes législatives, je vais faire sombrer ce pays".

2° Lorsque Wade, après avoir fait baisser la moyenne du taux de croissance qui était de 5,5 entre 1994 et 2000, jusqu'à 3 % en 2006 du fait de sa politique kleptocratique, revient annoncer aux sénégalais une croissance économique de 5,4 % pour 2007, là aussi c'est sa façon à lui et ses larbins de faire de l'humour, d'en rire en privé.

3° Lorsque Wade vient nous dire qu'il veut faire du Sénégal le pays le plus compétitif d'Afrique d'ici 2009 alors qu'il a fait reculer la compétitivité du Sénégal de la 120ème à la 162ème place mondiale (33ème place sur 46 en Afrique Sub-saharienne) dans le dernier rapport Doing Business, c'est encore sa façon à lui et à ses larbins nouveaux milliardaires de rire des sénégalais prêts selon eux à s'accrocher à n'importe quelle annonce sans lendemain, à n'importe promesse farfelue, à n'importe mesure microscopique.

4° Lorsque Wade vient annoncer qu'il va inscrire la parité dans la constitution, c'est encore un os à ronger qu'il jette aux sénégalais, sachant que ce même débat a animé pendant un certain temps la France et qu'il fera de même au Sénégal avec ses pseudo religieux esclavagistes dont certains se permettent même d'épouser jusqu'à 5 femmes

5° Lorsque Wade crée dans son propre gang une dualité entre le clan de la génération des incompétents qu'il a créée (comprenez le clan de Karim Wade), et le clan des Macky Toutou SALL qui ne lui est plus d'aucune utilité, c'est encore une manière de donner matière à palabre aux sénégalais.

Chers compatriotes, refusez d'entrer dans le jeu de Wade qui cherche à vous faire oublier votre ventre qui gargouille et votre et la véritable cause à cela. Si Wade et les siens échappent au peuple sénégalais, tous les dirigeants suivants se sentiront aussi libres de traiter les sénégalais comme des moutons qui bêlent un moment et se taisent quand on leur un os à ronger.

FIPU JOTNA

MARVEL
marvel@hotmail.fr



5.Posté par MARVEL le 13/11/2007 12:18

(CORRECTION)

Sénégalais, Refusez la diversion, "fipu jotna"

Les différentes annonces de Wade, aussi spectaculaires et farfelues les unes que les autres, n'ont qu'un seul but, focaliser les débats sur autre chose que ce sur quoi il devrait être, à savoir la situation catastrophique dans laquelle sa politique kleptocratique wadienne (excusez le pléonasme) a plongé le Sénégal.

1° Alors qu'il sent la colère monter de plus en plus au sein de la population affamée,

- Wade pour faire oublier le budget de la président qu'il vient de multiplier par 12 (DOUZE) par rapport à 2000 en le passant de 4 à 64 milliards,

- Wade pour faire oublier les autres dizaines de milliards (selon les propres mots de son ex directeur de cabinet et ex-pm) dérobés aux sénégalais pour mettre dans sa caisse noire, celle dites des fonds secrets,

- Wade pour faire oublier les institutions totalement inutiles qu'il créées pour caser des suceurs de sang sénégalais, spécialistes en détournements et coups fourrés

- promet aux sénégalais de partager avec eux ses 500.000 fcfa de salaire mensuel

La proposition finalement retenue de ponctionner son salaire fixe, celui des ministres, députés et sénateurs, n'est que du sarcasme wadien, de l'humour noir qui le fait rire en privé, une façon de se moquer des sénégalais à qui il sait pouvoir balancer n'importe quelle ânerie pour les divertir et les détourner du trésor qu'il leur dérobe jour après jour.

Les ministres et autres sous-fifres de Wade n'ont certainement que faire de leurs salaires fixes lorsque l'on sait que la méthode de Wade est de leur attribuer à chacun quelques milliards de caisse noire (ou fonds politiques) afin qu'ils soient aussi mouillés que lui et oublient la sienne de caisse qui n'a pas de fond. Et gare à ceux qui ne détournent pas ou ne dérobent pas conformément à la règle dans le régime wadien. On se rappelle du sort qui a été réservé à l'ancienne Premier Ministre Mame Madior Boye qui avait refusé les 200 Millions de fonds secrets qui lui avaient été attribués par Wade. La dame a alors été défénestrée sans autre forme de procès. """Ha tu ne veux pas voler ? Tu n'es donc pas fiable. Alors casse-toi !""" peut-on schématiser.

D'ailleurs pour mieux se moquer des sénégalais, Wade, après les avoir appeler à se serrer la ceinture, enfourcha son avion le lendemain pour dépenser à nouveau 200 ou 300 millions de l'argent public, uniquement pour aller en France …….. dédicacer un livre. Une manière de dire en même temps aux sénégalais : "allez vous faire voir, vous m'avez laissé poireauter 26 ans dans l'opposition, vous avez boycotté à plus de 80 % mes législatives, je vais faire sombrer ce pays".

2° Lorsque Wade, après avoir fait baisser la moyenne du taux de croissance qui était de 5,5 entre 1994 et 2000, jusqu'à 3 % en 2006 du fait de sa politique kleptocratique, revient annoncer aux sénégalais une croissance économique de 5,4 % pour 2007, là aussi c'est sa façon à lui et ses larbins de faire de l'humour, d'en rire en privé.

3° Lorsque Wade vient nous dire qu'il veut faire du Sénégal le pays le plus compétitif d'Afrique d'ici 2009 alors qu'il a fait reculer la compétitivité du Sénégal de la 120ème à la 162ème place mondiale (33ème place sur 46 en Afrique Sub-saharienne) dans le dernier rapport Doing Business, c'est encore sa façon à lui et à ses larbins nouveaux milliardaires de rire des sénégalais prêts selon eux à s'accrocher à n'importe quelle annonce sans lendemain, à n'importe promesse farfelue, à n'importe mesure microscopique.

4° Lorsque Wade vient annoncer qu'il va inscrire la parité dans la constitution, c'est encore un os à ronger qu'il jette aux sénégalais, sachant que ce même débat a animé pendant un certain temps la France et qu'il fera de même au Sénégal avec ses pseudo religieux esclavagistes dont certains se permettent même d'épouser jusqu'à 5 femmes

5° Lorsque Wade crée dans son propre gang une dualité entre le clan de la génération des incompétents qu'il a créée (comprenez le clan de Karim Wade), et le clan des Macky Toutou SALL qui ne lui est plus d'aucune utilité, c'est encore une manière de donner matière à palabre aux sénégalais.

Chers compatriotes, refusez d'entrer dans le jeu de Wade qui cherche à vous faire oublier votre ventre qui gargouille et la véritable cause à cela qui n'est rien d'autre que sa politique kleptocratique quotidienne. Si Wade et les siens échappent au peuple sénégalais, tous les dirigeants suivants se sentiront aussi libres de traiter les sénégalais comme des moutons qui bêlent un moment et se taisent quand on leur un os à ronger.

FIPU JOTNA

MARVEL
marvel@hotmail.fr

6.Posté par salambaye le 13/11/2007 12:29
le senegalais malheureusement souffre un complexe de superiotè....ils clament partout haut et fort l'unitè africaine tout en voulant garder sa nationalitè de senegalais....le renonce,ment de sa nationalitè est une condition sine quanonn pour la vraie unitè ....les senegalais ne font que ecraser leurs freres d'afrique par des declarations insensès...plus belle corniche ...plus competitif tout cela c'est faut.....il faut 50ans au senegal pour ratraper le nigeria je vous assure.... http://www.aittv.com/ il emet dans le hotbird 13

7.Posté par ma le 13/11/2007 12:45
Merci Salambaye. Ndkah ya sagneko wakh. Sénégal wone dé mais dou léggui. Notre place n'est plus envieuse. Sortez du Sénégal et vous verrez par vous mêmes. Nos frères Africains travaillent pendant qu'on jacasse.

8.Posté par salambaye le 13/11/2007 13:07
c'est pas avec ton petrol fictif que tu vas attraper ces paYS benis des dieux d'afrique....nous ne sommes plus tes pigeons||| demal sawi tè teuri!!!des autoritès aussi malhonnetes aussi feodales que celles du senegal ca n'existe nulle part...http://fr.wikipedia.org/wiki/Nigeria

9.Posté par MBAYE le 13/11/2007 18:04
JE SUIS UN NOUVEAU QUI COMMENCE A DONNER SES POINTS DE VUE AU PARAVANT JE NE FAISAIT QUE LIRE MAIS JE VEUX DEMMANDER A MARVEL COMMENT DEVRONT NOUS REUNIR POUR SOUTENIR SA THESE CAR AUCUN DE NOUS NE VEUX PAS DONNER SA VRAIE IDENTITé SOIT COMME IL A SI BIEN DIT FIPOU JOTNA MAIS JE PENSE QU'IL DEVAIT DIRE ORALEMENT OU TROUVé UNE AUTRE SOLUTION DIFFERENTE DE CELLE-CI

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State