Référence multimedia du sénégal
.
Google

Wade promet de satisfaire les exigences de l’opposition sur le code électoral : Tanor Dieng reste vigilant

Article Lu 1527 fois

Wade a l’habitude de faire des déclarations solennelles à l’occasion du message à la nation et de faire le lendemain le contraire. C’est pourquoi nous restons vigilants a déclaré à Mbour le secrétaire général du Parti Socialiste Ousmane Tanor Dieng.



Wade promet de satisfaire les exigences de l’opposition sur le code électoral : Tanor Dieng reste vigilant
« Chat échafaudé craint l’eau froide ». Le secrétaire général du Ps prend par des pincettes les promesses du chef de l’Etat sur le code électoral. En effet Me Wade dans son message à la nation, a fait part de sa décision de demander au ministre de l’Intérieur, Bécaye Diop, de reprendre les discussions relatives à la revue du Code électoral, sur la base de la satisfaction des deux demandes de l’opposition. Mais le secrétaire général du Parti Socialiste n’est pas rassuré par le chef de l’Etat. « Wade a l’habitude de faire des déclarations solennelles à l’occasion du message à la nation et de faire le lendemain le contraire », a-t-il dit en substance sur la Rfm. Donnant des exemples, Tanor Dieng d’indiquer que Me Wade a une fois pris l’engagement que les élections auront lieu à date échue avant de les reporter le lendemain.

Pour Tanor Dieng, « si le chef de l’Etat s’était arrêté à dire son accord sur les deux points que l’opposition avait proposés lors des négociations sur la révision du Code électoral, notamment sur le choix d’un modérateur et la traduction en loi du consensus qui en découlerait, il n’y aurait pas de problème. Mais, semble regretter le secrétaire général du Ps « il a fait des commentaires qui ajoutent à la confusion et à l’ambiguïté ». Car en à l’en croire, si Wade dit que pour ce qui concerne le modérateur que nous ne lui avons pas dit comment on allait le choisir et quel sera son rôle. Mais il sait très bien que ce n’est pas la première fois qu’on a eu des discussions autour du Code électoral ». « Les différentes composantes discutent et s’il n’y a pas d’accord, le modérateur cherche à rapprocher les positions et à construire un consensus. Il n’y a pas d’ambiguïté à niveau-là, parce que le rôle du modérateur est très clair », précise le secrétaire général du Ps.

Par rapport au consensus auquel nous allons aboutir Tanor Dieng indique aussi que ’’dans un premier temps, il fait des commentaires en disant que s’il y a un consensus il va demander à la majorité de le voter et, en même temps, il ajoute que les députés sont souverains ». Ce qui fait dire au socialiste en chef que là aussi c’est toujours ambiguë comme tout que fait Abdoulaye Wade ». Car de son avis « l’ensemble des propositions que l’Alliance Sopi pour demain a faites pendant les négociations sur la revue du Code électoral tendent à faciliter la fraude ». Ce qui selon lui fait planer le doute s’agissant de la bonne foi de Abdoulaye Wade ».

Pour Tanor Dieng, « il ne faut pas que Wade dise à ses représentants à ces négociations de faire de sorte qu’il n’y ait aucun point de consensus, parce qu’en vérité, nous avons constaté qu’il a l’habitude de freiner des quatre fers, de faire de sorte qu’il n’y ait aucun point consensuel ».

Birahim NDIAYE
Source Sununews.com

Article Lu 1527 fois

Dimanche 3 Janvier 2010




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State