Référence multimedia du sénégal
.
Google

«Wade prépare un coup d’Etat pour placer son fils Karim» Selon Dansokho

Article Lu 1503 fois

A l’occasion de l’Assemblée générale de la coordination départementale des femmes de son parti à Thiès, Amath Dansokho, alors qu’on l’accuse d’avoir incité les marchands ambulants avec le slogan « Fippu Jotna », a encore une fois déversé sa bile sur le régime de l’alternance et principalement sur le président Wade. En effet, prenant la parole pour féliciter Mme Dièynaba Diallo Camara qui a été portée à la tête des femmes travaillistes du département, Amath Dansokho, après avoir accusé une fois de plus le président Wade d’avoir mis à genou l’économie Sénégalaise, a déclaré que celui-ci veut faire un coup d’état pour installer son fils au pouvoir après son départ.



«Wade prépare un coup d’Etat pour placer son fils Karim» Selon Dansokho
Pour M. Dansokho, le président Wade a minutieusement préparé son coup en confiant d’abord à son fils les chantiers de l’OCI. Ensuite, il est en train d’éliminer progressivement les potentiels concurrents de ce dernier sur le plan politique. À l’en croire, le président Wade, en faisant venir les chefs d’Etat des pays de l’Organisation de la conférence islamique, veut montrer à ces derniers que son fils et lui sont populaires en mobilisant les populations. Pour le responsable du Pit, le chef de l’Etat est en train de sensibiliser les chefs religieux pour réussir son pari. « Nous ne sommes pas une monarchie. La dévolution du pouvoir n’appartient qu’au peuple sénégalais, et nous n’accepterons pas que le président Wade nous impose son fils après son départ », a-t-il renchéri.
Abordant la question de son éventuelle interpellation par ceux qui l’accusent d’avoir incité les marchands ambulants à descendre dans les rues de Dakar, il dira qu’ils peuvent le faire s’ils le veulent mais que cela ne changera en rien la détermination des responsables du Pit ainsi que celle des militants. « Le Pit, ce n’est pas seulement Amath Dansokho, mais c’est vous les femmes » dira-t-il, comme pour revenir sur l’Assemblée générale des femmes du département de Thiès. Il a par ailleurs exhorté ces dernières à poursuivre sur leur lancée car elles ont, à l’en croire, balisé la voie pour désormais dire non ! face à maître Wade à chaque fois que de besoin.

Source: le Matin

Article Lu 1503 fois

Lundi 26 Novembre 2007





1.Posté par mob le 26/11/2007 13:45
arreter vde nous tampaniser avec cette histoire c'est imposible bour bwade peut etre grand matematicien economiste tout ce que vous voulez mais son fils doit passer par la voie constitutionnelle ou on mettra le pays en feu et sang ca on n'en duscute meme pas ce que l'opposition doit faire est dessendre dans la rue et se fairew sentir pas des declarations de3 salon parceque l'apres ablaye wade on s'en charge nous meme baboba

2.Posté par Mamadou le 26/11/2007 16:20
Donc c'est pour dans 4 mois ? Il était temps. Vive Karim premier.

3.Posté par deug le 26/11/2007 16:50
Ne t’en fait pas DANSOKHO, kou ndombine ray e sa mame, bo guissé lou niuol daw.
Je ne dis pas Karime mais les sénégalais ne voterons plus jamais pour un ni WADE ni pour un produit de WADE.

4.Posté par cheikh le 26/11/2007 19:15
si karim wade se presente meme aux elections je me marie a une vieille blance.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State