Référence multimedia du sénégal
.
Google

Wade cogne encore les enseignants:les trous de mémoire du Maître

Article Lu 1986 fois


Wade cogne encore les enseignants:les trous de mémoire du Maître
lepeuple-sn;com (DAKAR)-La récente sortie du chef de l’Etat contre les enseignants auxquels il reproche de ne pas « rédiger des articles de temps en temps » et les ministres qui « jouent au tennis ou au scrabble » est pour le moins surprenante. On connaissait l’habitude du chef de l’Etat à brocarder la très grande propension des enseignants à décréter des mots d’ordre de grève- qui ne se justifient- pas toujours mais cette nouvelle pierre dans le jardin des « gens saignants » et la cour des « mini-ministres » pour reprendre les «Jalgati-Xibaar» manque certainement de consistance. En effet, le Professeur Abdoulaye Wade, présidant la 7è Conférence internationale pour la recherche économique et sociale a tiré dans les pattes de ses ministres et des enseignants et en déclarant successivement : « Je ne fais pas comme les ministres qui jouent de temps en temps au tennis ou au scrabble ». Avant de poursuivre, « les enseignants, quant à eux font tout sauf écrire. Et pourtant, ils doivent faire des recherches et rédiger des articles, de temps en temps. Mais je ne vois jamais de publications d’enseignants ». Auparavant, il s’était tressé des lauriers énormes en ces termes : « Je pense au boulot tout le temps pour innover. Je pense 24 heures sur 24 au boulot. Même quand je dors, je pense au boulot » ! Les Sénégalais jugeront mieux l’impact de cette profusion de pensée sur leur vécu et leur avenir. Mais là n’est pas notre propos. Nous soutenons avec force que les enseignants, vulnérables à la critique publique, écrivent bel et bien font des recherches. Il suffit de lire les pages « Contributions » de nos journaux pour se rendre compte de cette réalité aussi évidente qu’un nez sur un visage. Qu’il nous soit permis de citer, à titre illustratif, quelques uns de ces nombreux rédacteurs assidus dans le partage de leurs réflexions et recherches avec l’opinion publique pour ce qui peut faire avancer la nation sénégalaise. Abdoulaye Taye, enseignant à l’Université de Bambey et initiateur du projet Revenu de Base Généralisé associé à une Assurance Maladie Obligatoire ( RBG-AMO), Yatma Dièye, professeur d’Anglais à Rufisque, Wagane Faye, également professeur d’anglais et membre du Fap et de la Cap 21, Alassane K. Kitane, enseignant au Lycée Ahmadou Ndack Seck de Thiès, Mamadou Ndiaye et Alpha Sy, professeurs de philosophie, contributeurs réguliers et auteurs de quelques ouvrages, Tamsir Jupiter Ndiaye enseignant à Delafosse et chroniqueur à Nouvel Horizon, Djiby Diakhaté qu’on ne présente plus…. Sans oublier les Amady Aly Dieng, Souleymane Bachir Diagne, Malick Ndiaye, Penda Mbow, Mamadou Diouf, Momar Coumba Diop, Moustapha Kassé, Abdoulaye Diagne, Iba Der Thiam, Oumar Sankharé, Abdoulaye Bathily, Madior Diouf , les défunts Oumar Diagne, Sémou Pathé Guèye, Babacar Sine, … La liste des plumes prolifiques est évidemment loin d’être exhaustive. Plus fondamentalement, la fonction première d’un enseignant ne saurait se résumer, aussi important soit- il, à écrire des articles comme les journalistes, mais de transmettre des connaissances et d’inculquer des valeurs, responsabilité sociale qui ne se mesure pas, rappelons-le, à l’aune de la production d’articles de presse. Elle peut revêtir diverses formes et emprunter différents véhicules. Sur l’autre versant de la critique présidentielle acerbe destinée aux ministres adeptes de tennis et de scrabble, nous objectons simplement qu’un esprit sain a besoin de se loger dans un corps sain. Faire du tennis et du scrabble sert d’exutoire à la culture de l’esprit notamment par l’endurance. Les ministres incriminés et les nombreux licenciés de ces fédérations sportives apprécieront toute l’affection que leur porte le Premier des Sénégalais. Nous osons espérer que ces mots du Président ont juste dépassé sa pensée, lui le professeur émérite, ancien Doyen de la faculté des sciences juridiques et économiques et excellent nageur qui s’exerce au footing et à la gymnastique , régulièrement, dit-on !

Massar FALL
Source Lepeuple-sn.com

Article Lu 1986 fois

Samedi 10 Octobre 2009





1.Posté par Ndiaye le 10/10/2009 06:12
Ceci est pour Xibar.net.
Arretez de mettre les spotes publicitaires sur les articles sa empeche au internautes de bien lire les articles. Parfois sa cache une ou deux lignes.

Salam

2.Posté par mom le 10/10/2009 09:26
ou bien au moins faites une bonne mise en page. c pas la mer a boire...

3.Posté par Delka sy le 10/10/2009 11:38
S'il y'a des enseignants qui font des publications, ils constituent l'exception qui confirme la régle, par contre ceux qui comme massar Fall epiennt la moindre phrase, le moindre geste, la moindre decision du PR pour le brocarder, le ridiculiser, le tourner en bourique, 'voire essayer de l'humilier, ils font légion.
Arrêtez çà commence à agacer!

4.Posté par Kaddu le 10/10/2009 12:39
Une pierre, deux coups:
Depuis un moment, je cherchais une solution démocratique et techniquement réalisable pour déterminer un candidat unique contre les Wade. EUREKA, je pense avoir trouvé. je propose d'utiliser le réseau des assises nationales pour mobiliser 10000 sénégalais qui ont les moyens de donner une participation financière de 10000 f CFA chacun en désignant un candidat sur une liste. Les partis politique et la société civile peuvent présenter un candidat sur cette liste à condition de s'engager à soutenir celui qui en sortira majoritaire démocratiquement au terme des choix des participants. Tous les participants seront identifiables par la carte d'électeur. La liste sera publier dans les principaux journaux et sur le net.
Qu'en pensez vous? Du coup, 1 ou 1/2 tour, 100 ou 500 millions, aucun artifice des Wade ne nous empêchera de nous en débarrasser une fois pour toute.
Exprimez vous sur: 10000contreles wade@sunumail.sn

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State