Référence multimedia du sénégal
.
Google

WADE reprend ses MANOEUVRES: Idy pourrait revenir à la Primature

Article Lu 11413 fois

Les jours à venir, le président de la République pourrait déplacer l’attention des Sénégalais ; auxquels il a promis, à la veille du nouvel an, la baisse du prix des denrées de première nécessité et celui des transports. Car, Me Wade s’apprêterait à ramener à la « station » primatoriale son troisième Premier ministre, Idrissa Seck. Le cas échéant, c’est Macky Sall, le (malheureux ?) successeur du président du parti « Rewmi », à la Maison militaire, qui serait en danger. Mais, l’espoir lui est permis : des « faucons » et « concrétistes » travailleraient pour torpiller les pourparlers.



WADE reprend ses MANOEUVRES: Idy pourrait revenir à la Primature
La direction de son parti, « Rewmi », avait donné mandat à Idrissa Seck de prendre toutes les mesures idoines pour la « réunification » de la « famille libérale », à laquelle le « pape du sopi » les convie. Certes, depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Me Wade a certes fait à son « fils », éprouvé depuis leur rupture intervenue en 2004, bien des crocs-en-jambes ; mais, les deux n’ont pas pour autant rompu les amarres.

Des négociations, parfois heurtées

Leur « protocole de Rebeuss », où était détenu M. Seck, et leurs « audiences de midi », à la veille de la dernière élection présidentielle, en témoignent éloquemment. Car, comme annoncé dans les colonnes de votre canard préféré, ils négocient. Ils en sont presque sur la dernière ligne droite. Ils se sont rencontrés en France, où Me Wade avait préféré recevoir dans sa résidence privée de Versailles ; la résidence de l’Ambassadeur du Sénégal étant trop visible et officielle. De sources averties, ils ont procédé, « dans les derniers jours » de l’année 2008, aux « derniers réglages ». Sur leurs tablettes, le retour de M. Seck aux affaires, et, très probablement, à la « station » qu’il avait quittée pour « éviter la dualité au sommet de l’Etat » ; à savoir la « Primature, qu’il a dirigée, bruyamment, deux années, environ. Cerise sur le gâteau : M. Seck pourrait faire profiter à ses proches militants, dont l’ancien ministre Pape Diouf, de quatre fauteuils dans le prochain Gouvernement ; dont un pour une de ses égéries.

Une « revanche » en or pour Me Wade et M. Seck

Le cas échéant, l’un et l’autre tiendront chacun une opportunité de revanche sur Macky Sall. Premier ministre, le désormais président du parti d’opposition dénommé Alliance pour la République (Apr/Yaakaar » avait « déclassifié » au Méridien Président le dossier dit des « chantiers de Thiès ». Un acte qui ouvrira les portes de la prison à M. Seck, son prédécesseur à la Primature. M. Sall était également monté au créneau pour refuser le nom que M. Seck avait choisi pour envelopper sa formation politique : « Rewmi ». Autant de faits, parmi tant d’autres, que M. Seck ne serait pas prêt d’oublier ; voire de pardonner. Et puis, Macky Sall a maintenant les mêmes ambitions que lui : « devenir président de la République ». Il faut donc le casser, pendant qu’il est temps. Un impératif également pour Me Abdoulaye Wade, qui a fait éjecter Macky Sall du fauteuil de président de l’Assemblée nationale ; parce que ce « jeune étudiant », qu’il a « fait », a voulu faire auditionner son « vrai » fils à lui, Karim Wade, par les députés. Blasphème et « ingratitude » de l’ancien président de l’Hémicycle, qui voulait, aux dires de Me Wade, emporter le « bol de riz » autour duquel il n’était que convié ! Il s’y ajoute que si le limogeage de Idrissa Seck et son « renvoi » du Pds, dont il fut le numéro 2 avant Macky Sall, n’avaient entraîné que des mouvements d’humeur de onze parlementaires acquis à sa cause, les dégâts consécutifs à la création de « l’Apr/Yaakaar » semblent plus sérieux : ce sont des fédérations libérales qui font le « toxu », (« Hégire », comme avait annoncé pour son compte Idrissa Seck, vers Macky Sall. Il s’y ajoute, encore, que celui-ci semble vraiment décidé à lutter dans l’opposition, au sein de laquelle il s’affirme de plus en plus. Le retour de M. Seck aux côtés de son « père spirituel » rejaillira également positivement sur l’avenir, physique et politique, du fils du chef de l’Etat ; quand celui-ci quittera les affaires. Il vaut mieux prévenir que guérir, enseigne l’adage ! Ainsi, Idrissa Seck, à nouveau Premier ministre ou « en mission » dans une « autre station », les « négociations » ont cours… Elles sont même presque arrivées à leur terme. Il faut marquer d’une pierre blanche la nouvelle année, non ? Mais…

Des « faucons » manœuvreraient, des « concrétistes » s’arc-bouteraient

Cependant, le dessein de Me Wade et de M. Seck pourrait ne pas devenir réalité. En effet, complètent nos sources, le projet n’emporterait pas que des adhésions. Pis, d’aucuns travailleraient « ardemment » à le torpiller. Nos sources avancent des noms de « faucons » de la taille des ministres d’Etat Cheikh Tidiane Sy et Ousmane Ngom. Des membres du « mouvement politique » baptisé « Génération du concret » seraient, également, d’avis que si des négociations doivent avoir lieu, ce n’est pas avec Me Wade qu’Idrissa Seck doit les mener. C’est, plutôt, à leur leader, Karim Wade, qu’il doit s’adresser. Pente vertigineuse donc pour Idrissa Seck et son ancien mentor, qui, de fait, n’est plus « la seule constante » de l’Etat… Épreuve de taille, aussi, pour la Gc, qui opte pour la prospective. Elle étend sa mainmise sur l’appareil d’État. Mais, une forte probabilité quand même : si les négociations avortent, Me Wade s’installera dans un « cercle de feu » … plus large et plus intense. Les flammes de celui-ci épargneront-elles Idrissa Seck, qui n’est plus en si bonne odeur de sainteté dans le cercle des radicaux opposants ? Pour l’heure, silence quand même ! On manœuvre, « encore et toujours » !

Alioune Badara DIALLO

Source: L'office

Article Lu 11413 fois

Samedi 3 Janvier 2009





1.Posté par yah le 03/01/2009 16:21
C'est un NON EVENEMENT. Juste de la diversion. Les sénégalais sont fatigués donc parlez nous d'autres choses.

2.Posté par aly le 03/01/2009 17:27
si idy tombe dans le piege de wade il et vraiment bete

3.Posté par dia le 03/01/2009 17:53
non tout sauf idy....il ne me plait pas ce gars ..il est plus faux que wade.....il n'arrete pas à nous reciter des sourates des versets de coran...c est depasser cela... le senegal doit apprendre à parler le lngage de te entiere...probleme de religion est abominable....il degoute les gens à cause de cela...ah...quelle misere....au lieu de parler de politique ilparle de hadiths pour seduire la societe...l embassadeur il a raison ..le senegalais !!!!!

4.Posté par ibra italie le 03/01/2009 17:54
IDY est l'unique eritier legitime de WADE pour avoir tout fait pour l'acsession de ce dernier à la magistrature supreme.et si le PDS fait l'erreur de ne pas recuperer IDY ils vont perdre tous les elections qui profilent à l'horison...à bon entendeur WASSALAM

5.Posté par adolphe le 03/01/2009 20:17
INTOX PUR ET SIMPLE ? c l' office j ai des doutes , si c etais temoin ou sud quotidien ou le quotidien sakh ..

6.Posté par cire rasta le 03/01/2009 22:10
etant thiessois qui avait voté idy aux dernieres elections avec toute ma famille qui avions plus ou moins contribué a la victoire de ce dernier lors des derniers elections presidentielles, sommes pres à lui tourné le dos s il traite avec ce BABOUNE de wade inch allah

7.Posté par wa pikine depuis new york le 03/01/2009 22:51
NE FAIT PAS CA MR SECK

8.Posté par lay low le 04/01/2009 04:37
idy n'a plus le choix, seuls les thiessois lui sont fidèles pr quelques lampadaires éparpillés sur une seule route ds cette ville et quelques bourses détournées et octroyées à ses lieutenants qui en fait constituent aujourd'hui ses guéweuls pr essayer de le défendre à tt prix et partout, y compris à travers ce site.....lol

9.Posté par LAYE le 04/01/2009 06:15
Qu'il retourne avec Wade ou pas ce n'est point notre probleme idy. T'es pire que Wade pauvre demeure. Si t'avais de l'Honeur tu allais te refuger en Europe et bouffer l'argent du contribuable Senegalais. Nous avons marre de vous tous politiciens et marabouts verreux. TCHIM AMOO ROUSSOU KAAY BADOOLO YII.

10.Posté par Samuel le 04/01/2009 13:37
Attention Idy GUORGUI est encore fatigué il ne faut pas tomber dans ses pièges car c est le fait que tu las rencontre avant les élections présidentielles que beaucoup de tes fans sont découragés de toi donc attention et puis un homme averti en vaux deux.

11.Posté par Badiane le 04/01/2009 23:45
L'Office est le realis des forces d'intoxication. L'on se rappelle ses prises de positions tout au long du conflit Wade-Idy.

12.Posté par EGEZTEZ le 05/01/2009 10:47
APR YAKAAR APR YAKAAR APR YAKAAR APR YAKAAR
APR YAKAAR APR YAKAAR APR YAKAAR APR YAKAAR APR YAKAAR
APR YAKAAR APR YAKAAR APR YAKAAR APR YAKAAR APR YAKAAR
APR YAKAAR
APR YAKAAR
APR YAKAAR
APR YAKAAR
APR YAKAAR
APR YAKAAR
APR YAKAAR
APR YAKAAR


Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State