Référence multimedia du sénégal
.
Google

WADE met Macky en garde contre son entourage

Article Lu 1294 fois

On peut sans risque d’être démenti affirmer que le président Wade et Macky Sall ont crevé, hier, l’abcès en public. Face aux rumeurs persistantes de conflits larvés entre les deux hommes et leurs entourages, Me Abdoulaye Wade et Macky Sall se sont expliqués en public, ‘entre hommes’ comme on dit, pour tout remettre à plat et dissuader les personnes mal intentionnées qui cherchent à les diviser.



WADE met Macky en garde contre son entourage
Qui de Wade ou de Macky Sall a voulu cette explication franche et publique sur leur prétendue division ? En tout cas, une chose est sûre : Macky Sall, ancien Premier ministre et directeur de campagne de Wade qui recevait, hier à son domicile, les condoléances de ce dernier à l’occasion de la cérémonie de 8e jour du décès de la mère du président de l’Assemblée nationale le 23 septembre dernier, n’y est pas allé par quatre chemins pour passer aux aveux. Ainsi, après avoir remercié le président Wade, la ‘présidente’ Mme Viviane Wade et ‘toute la famille du président’ qui l’a appelé, Macky Sall a dit toute sa reconnaissance à celui ‘grâce à qui le Sénégal et le monde’ l’ont découvert. Et qui plus est, a participé dans sa ‘formation d’homme tout court’ et d’’homme d’Etat’. ‘Vous m’avez donné l’occasion de servir mon pays’, dira Macky Sall. Et au nom des familles Timbo (lignée maternelle) et Sall (branche paternelle) il a voulu témoigner ‘pour l’histoire de ce pays’ devant les membres du gouvernement, les députés, les sénateurs, les conseillers de la République, les autres corps de l’Etat et tous les alliés de sa famille qui ont ‘apprécié ma présence à vos côtés et qui continuent de se manifester au quotidien’. Et Macky Sall, debout devant une assistance qui l’écoutait religieusement, d’ajouter toujours à l’endroit du président Wade : ‘Pour tout cela, je ne peux que continuer à vous soutenir’. Répétant par la suite : ‘Moi, je serai toujours à vos côtés.’ Avant de jurer la main sur le cœur qu’’il n y a aucun différend avec le président, il n’y en aura pas ; je ne vous trahirai pas’. Ces propos, le président de l’Assemblée nationale les justifie par le fait qu’’il y a trop de rumeurs dans ce pays. Ceux qui cherchent à diviser les gens sont plus nombreux que ceux qui cultivent la concorde entre eux’.
Auparavant, Macky Sall a rappelé son compagnonnage avec le président Wade depuis sa sortie de l’université, en passant par les différentes responsabilités à lui confiées par le président Wade, dont la dernière en date est celle de président de l’Assemblée nationale après avoir été pendant deux ans et demi son Premier ministre. A ce propos, il a rappelé pour que nul n’en ignore que ‘quitter la primature pour l’Assemblée nationale est une promotion, il ne faut pas que les gens le voient autrement’.

Revenant sur le deuil qui frappe sa famille, Macky Sall dira pour se consoler : ‘J’ai certes perdu une mère, c’est irremplaçable, mais je peux compter sur l’autorité morale du président’. En écho, le président Wade conviendra que ‘perdre une mère est très dur. Mais c’est la volonté divine. On n’y peut rien. La douleur que vous ressentez, nous, on n’y peut rien, sinon vous exprimer notre solidarité et notre compassion’.

Répondant aux ‘révélations’ de Macky Sall, le président Wade a reconnu sans ambages que ‘la vie est turbulente’. Estimant que son numéro deux au Pds a fait une bonne chose en soulevant ‘tout haut des choses que l’on pense tout bas’, le président Wade a confirmé ce que Macky Sall avait dit sur les circonstances de leur compagnonnage militant. Mieux, le chef de l’Etat, par ailleurs secrétaire national du Pds, a précisé que Macky Sall ne lui a jamais demandé un poste. ‘Je confirme, Macky ne m’a jamais dit qu’il voulait tel poste. Vous savez Senghor était mon adversaire, mais j’ai beaucoup appris de lui. Il m’a dit un jour : Je suis devenu président, mais je n’ai jamais demandé cela. Je crois que tu es passé sur la voie de Senghor’, a lancé Wade à l’endroit du président de l’Assemblée nationale. Et de poursuivre : ‘Une personne, tu as confiance en elle ou pas. C’est cette confiance en moi qui fait que tu ne m’as jamais rien demandé. Et personne n’est venu me dire pourquoi tu as nommé Macky et non moi. Car je n’ai pas à m’expliquer sur cela. En vous nommant Premier ministre, c’est Dieu qui m’a inspiré et tu m’as toujours donné satisfaction à tous les niveaux’. Parlant toujours de son ancien chef de gouvernement et directeur de campagne, Me Wade pas avare en éloges dira : ‘Macky, tu as bien travaillé dans la campagne. D’abord, tu as une résistance physique. Tu es allé partout. Je t’ai écouté. Tu as parlé comme je l’ai voulu. Car moi, personne ne m’attribue des paroles que je n’ai pas dites. C’est parce que tu m’as étudié. Tu as aussi le sens de l’écoute’.

Après cela, le président Wade a voulu rassurer le président de l’Assemblée nationale et l’assistance. Ainsi, il a noté que ‘qu’à l’état actuel des choses, il y aura toujours des rumeurs. C’est le Sénégal qui est comme cela. Tout le monde parle. Mais il n‘y a pas de problème entre nous’. Pour bien se faire comprendre de son auditoire, le président Wade a convoqué la sagesse chinoise et arabe. ‘Un proverbe arabe dit : Dieu, préserve-moi de mes amis, mes ennemis, je m’en charge. Heureusement que tu n’écoutes pas des amis qui prétendent te vouloir du bien, mais en réalité qui cherchent à te mettre en mal avec les autres’. Citant la sagesse chinoise, Me Wade expliquera que les Chinois nous répètent depuis 2000 ans que ‘celui qui sait et qui en est conscient est un sage ; celui qui sait, mais qui l’ignore, il faut le réveiller pour qu’il serve aux gens ; celui qui ne sait pas et pense qu’il sait, il faut le tuer’. Avant de conclure en ces termes : ‘Les hommes les plus dangereux sont les fumistes, ceux qui ne savent rien et croient qu’ils connaissent plus que les autres. Ce sont des dangers publics. Malheureusement, nous vivons avec ces gens-là’.

Mamadou SARR
Source: Walfadjri

Article Lu 1294 fois

Mardi 2 Octobre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State