Référence multimedia du sénégal
.
Google

WADE S’EN PREND À LA TORPEUR DU NEPAD Mbeki propose un sommet à Dakar pour le relancer

Article Lu 1396 fois

Après l’euphorie qu’il a suscitée sur tout le continent, le Nepad ressemble aujourd’hui à un malade dans son lit de mort. Le Président Wade, qui en est le chantre le plus accompli, a même cédé au pessimisme ambiant quant à l’opérationnalité du Nepad. Son coup de gueule pourrait néanmoins être salutaire à cette récente institution. Car les chefs d’Etat sont prêts à la relancer.



Avec un budget de 12 millions de dollars destinés uniquement à payer les salaires de fonctionnaires oisifs sans une seule école ou une seule route construite, le Président Wade en est arrivé à conclure que le projet du Nepad était devenu inefficace. Lors du dernier remaniement de son gouvernement, il a même supprimé le ministère du Nepad, envoyant du coup Aziz Sow en «chômage technique ». Pourtant cela peut paraître paradoxal, vu l’enthousiasme que le Président sénégalais avait vis-à-vis du Nepad. Dont il fut l’un des concepteurs, en même temps que ses homologues Obasanjo du Nigeria, Bouteflika de l’Algérie… Toutefois, le désenchantement de Wade et ses vives critiques à l’endroit de ce projet pourraient être salutaires à ce dernier. Car les chefs d’Etat africains réunis depuis le premier juillet à Accra sont prêts à relancer le projet du Nepad. On annonce même la possibilité d’une rencontre à Dakar, pour le tirer de sa torpeur. Dans les couloirs du sommet, des sources proches du Président sud-africain affirment que c’est Tabo Mbeki en personne qui, pour amadouer Wade et le rassurer, a proposé cette rencontre sur le Nepad. Du côté de la délégation sénégalaise, Alioune Diop chargé de mission du Président de la République affiche son optimisme tout en mettant en garde contre les conséquences d’un fiasco du sommet d’Accra. «Nous sommes obligés de réagir, sinon nous allons disparaître car les pays développés continuent de financer leurs politiques agricoles, à l’exclusion des pays pauvres». Son cri du cœur est partagé par le Sénateur américain. Diessy Diackson qui appelle de ses vœux a la création des Etats-Unis d’Afrique, avec une monnaie unique à l’instar de l’euro et du dollar.

SERIGNE SALIOU SAMB ( Envoyé spécial à Accra)
Source: L'observateur

Article Lu 1396 fois

Mardi 3 Juillet 2007


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:44 Pénurie d’eau à Dakar : la véritable raison…

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State