Référence multimedia du sénégal
.
Google

WADE RE..OUVRE LE FEU :«Le gouvernement ne reculera pas devant le chantage des examens ou la rétention de notes»

Article Lu 1456 fois


Après l’exécution de six plans d’action et l’absence de négociations depuis le 31 mai 2007, l’intersyndicale de l’enseignement peut désormais souffler. Le gouvernement a décidé de reprendre le dialogue avec les syndicats d’enseignants encore grévistes en précisant qu’il ne cédera pas au chantage.




«Le gouvernement ne reculera pas devant le chantage des examens ou la rétention de notes», dixit le Président de la République, Me Abdoulaye Wade à la suite de la présentation des cahiers de doléances des 18 centrales syndicales, hier au palais de la République. Me Wade d’ajouter que «la prolongation de cette grève n’a aucun sens et ne fera que pénaliser des enfants innocents». S’exprimant toujours sur cette crise scolaire, Me Wade de souligner que «l’entêtement dans la grève de certains syndicalistes est purement politique mais il n y aura qu’un seul perdant : le peuple sénégalais». Par ailleurs, le chef de l'État a réaffirmé la volonté du gouvernement de renouer le dialogue avec les syndicalistes enseignants.
Le Premier Ministre d’avancer dans ce sens que «nous adhérons à l’appel du dialogue des enseignants». Hadjibou Soumaré de poursuivre que «je suis d’accord aujourd’hui de recevoir tous les syndicats d’enseignement». En outre, le Président de la République, d’un ton qui a fait rire toute la salle, a lancé : «je suis tenté de proposer un poste de ministre chargé de la gestion des revendications à Mamadou Diop Castro». C’est ainsi que les syndicalistes ont tour à tour appelé à une meilleure gestion des cahiers de doléances.
C’est dans ce sens que Sidya Ndiaye de la Fédération Générale des Travailleurs du Sénégal (Fgts) a affirmé : «c’est inacceptable ce qui se passe dans l’éducation alors qu’on dit qu’on mette 40 % du budget». Mamadou Diouf de la Confédération des Syndicats Autonomes (Csa) de renchérir : «nous attendons des mesures d’apaisement».
Répondant aux syndicats d'enseignants qui ont fustigé le non respect des accords déjà signés avec le gouvernement, le Premier Ministre dira : «tous les accords ont été respectés». «Seul l’octroi des terrains viabilisés connaît un début de solutions encore qu’on attribue des terrains à tous les syndicats qui ont déjà envoyé leurs listes», a-t-il conclu.

Source: le matin

Article Lu 1456 fois

Vendredi 2 Mai 2008


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State