Référence multimedia du sénégal
.
Google

WADE FAIT LA COUR A OBAMA

Article Lu 11292 fois

Ce n’est pas une volonté de pacifier le paysage politique qui dicte l’appel au dialogue politique lancé par Wade à l’opposition. Des dessous expliquent cette subite ouverture de Wade, qui tient à sa rencontre avec Obama.



WADE FAIT LA COUR A OBAMA
L’appel au dialogue lancé par le président de la République à l’opposition n’est pas jugé sincère par la majorité de la classe politique. Celle-ci soupçonne un coup fourré ou une manœuvre derrière l’entreprise de Me Wade. En effet, l’opposition n’aurait pas tort d’y croire car, des informations confiées par diverses sources, «l’obsession de Me Wade à renouer le fil du dialogue politique cache bien des calculs politiciens et vise à faire aboutir un lobbying intensément mené à l’étranger». Et dont la finalité est de réussir un projet personnel. Des confidences faites par des interlocuteurs, le Président Wade chercherait à «sauver l’organisation de la cérémonie protocolaire qui devrait se tenir en marge de la signature de la convention de financement entre le Millenium challenge corporation (Mcc) et l’Etat du Sénégal, au mois de septembre prochain aux Etats-Unis». En effet, cette cérémonie protocolaire, objet de tous les enjeux, devrait permettre au Président Wade d’avoir une rencontre officielle avec son homologue américain.

Seulement, «cette cérémonie est remise en cause par un rapport produit par Freedom house, une Ong proche des Nations Unies et ayant une certaine influence auprès de l’administration d’Obama», révèle-t-on. Dans le rapport dont nous détenons une copie, le Sénégal est inscrit sur la liste de six pays où «le respect des Droits humains et des libertés n’est pas total». Ce à quoi s’ajoutent «la médiocrité qui caractérise la bonne gouvernance économique et l’appréciation négative faite de la démocratie sénégalaise».

Donner des gages

Selon nos sources, «l’administration d’Obama a été sensible à ces remarques», de sorte que des nuages planent sur la tenue de cette cérémonie à laquelle Me Wade tiendrait comme à la prunelle de ses yeux. D’ailleurs, l’on n’écarte pas «l’idée de déplacer la signature de convention à Dakar». En effet, si l’on en croit les révélations de différents interlocuteurs, «l’appel au dialogue procède de la volonté de Me Wade de donner des gages pour arriver à ses fins». «Car, c’est ce même rapport publié au mois de mai qui explique l’échec du lobbying alors mené par Me Wade pour que Dakar soit associée à la visite de Obama au Ghana», explique-t-on.

Du côté de l’opposition, on commence à prendre conscience du jeu du chef de l’Etat. La subite disponibilité de Me Wade à accepter toutes les conditions posées par la classe politique a réveillé des soupçons. De sorte que les différents partis continuent à pilonner le régime à travers des déclarations incendiaires, comme en attestent les dernières sorties d’Ousmane Tanor Dieng, Abdoulaye Bathily et des camarades de Moustapha Niasse. Cette position radicale affichée par les opposants s’explique aussi par le constat selon lequel «le rapport de force tourne en leur faveur et que c’est le régime de Wade qui a tout a gagné dans ce dialogue politique».

Source: L'observateur

Article Lu 11292 fois

Jeudi 16 Juillet 2009





1.Posté par Oumar le 16/07/2009 21:23
Theiy Laye Wade " Moy NGadnn" meme vision que OBAMA. Any gassama toronto wayy. Sounou pa bi dou senn moromm.

2.Posté par Anti Censure le 16/07/2009 21:35
Ceci est une dépêche de l' APS parue hier et aussitôt censurée.

SENEGAL-ECONOMIE-IMPOT

Des citoyens lancent un comité d’initiative sur la fiscalité

15/07/2009 16:48 GMT

Dakar, 15 juil (APS) – La Coalition pour la transparence et l’équité fiscales (COATEF) a mis sur pied un Comité d’initiative censé prémunir les populations contre ’’l’acharnement insupportable’’ dont elles font l’objet de la part de l’administration fiscale.



’’Le Comité d’initiative de la COATEF est mis sur pied par des citoyens soucieux de se prémunir contre l’acharnement insupportable dont ils font l’objet de la part d’une administration fiscale préoccupée par ses seules contraintes de recettes au mépris des dures réalités économiques et sociales’’, lit-on notamment dans une déclaration dont copie est parvenue mercredi à l’APS.

’’Depuis un certain temps, explique le COATEF, il est exercé sur les ménages, toutes catégories confondues, une pression fiscale à la limite de la pressurisation’’.

’’Le comble réside dans la campagne sciemment ourdie contre certains quartiers de Dakar, en particulier ceux situés dans le ressort du centre fiscal de Ngor-Almadie, au travers de l’impôt dit de la contribution forfaitaire sur le foncier bâti’’, relève la même source.

’’Inique, cet impôt l’est d’autant plus qu’il s’agit d’une double imposition du salaire en ceci que le salarié est supposé le payer avec ses revenus salariaux déjà fortement imposés’’, mentionne le document.

’’Injuste, cet impôt l’est aussi en cela qu’il est discriminatoire car fruit d’un recensement ciblé et sélectif alors que l’impôt est censé être général et impersonnel’’, note le texte.

Le COATEF qualifie de ’’cynique’’ cet impôt que le retraité est supposé payer avec ’’sa maigre pension qui déjà ne suffit pas à entretenir des enfants souvent restés entre ses frêles bras et des fois avec la cohorte des petits enfants’’.

’’Au vu de tout ceci, l’instinct de survie nous commande de nous dresser comme il est de droit face à toute injustice’’, indiquent les initiateurs de cette coalition.

Le COATEF s’insurge contre le fait de ’’demander à des salariés fauchés, ou à des retraités exsangues, ou à des déflatés mortifiés dans leurs chair et âme, ou pire à des chômeurs désespérés de s’acquitter de sommes variant entre 450000 et 800000 francs, voire 1000000 de francs’’ CFA.

Evoquant les menaces de saisie de biens meubles ou d’hypothèque forcée qui planent sur la tête des concernés, le COATEF estime que cela ne constitue ’’ni plus ni moins qu’un acte de mise à l’échafaud insoupçonnable d’un Etat à l’endroit de ses citoyens’’.



AKS/BK



© Copyright APS 2009: Agence de Presse Sénégalaise 58 Bd de la République BP 117 Dakar Tél : (221) 33 821 14 27 (221) 33 823 16 67 Fax : (221) 33 822 07 67 Email : aps@aps.sn


3. Posté par bib le 16/07/2009 13:03
Tout simplemant pour suce le sang des contribuables senrgalais. AY DEUM LAGNOU. ils vont augmanter les taxes sur le foncier bati

3.Posté par Memdo le 16/07/2009 21:52
Je reve ou quoi? Wade et Obama ce sont deja vus ou bien cette photo est juste un montage... Eclairez moi svp

4.Posté par Sokna le 16/07/2009 22:17
et qu'en pense obama?

5.Posté par sang noir le 16/07/2009 22:19
Yow anti censure kou soof nga fen rek li guisso ko feneu
(Membo, il se sont dejà vue, 7 foto c'etait lors du somet de G8 en italie)
En lisat ce poste je me suis rendu compte une fois de plus k personne ne peu satisfaire un senegalais,
je suis contre ce regime de voleur , mais je voie pas l'importance de dialoguer avc l'oposition.
Mais au nom de quoi et à quel fin? ce qui roulent contre veulent rencontrer leur adversaire dans quel pays occidental avez vu ça? nulle part
Et pour la visite d'Obama faut dire que la mauvaise gouvernance a penalisé le senegal mais je ne croi pas k ce nouveau president du Ghana a fait qlk choz qui merite d'etre publier. Faut dire enfin que Obama a privilegié un pays du
Commonwealth.. tout le reste c'est les senegais qui l'ajoute juste pour vendre leurs paprasses

6.Posté par k le 16/07/2009 22:40
memdo
cela dit etre au sommet du g85 ou 20.
kham nga rèk wade fallait mouy dèm voyager avec nos sommets à ce sommet oû il n'a aucune utilité, et puis prendre sa pose avec obama;orgueilleux qu'il est car il l'a snobé

7.Posté par k le 16/07/2009 22:41
nos sous ,autant our moi,

8.Posté par Diëugg le 16/07/2009 23:41
PHOTO TRUQUEE, PHOTOMONTAGE. Obama a refusé de se faire photographier en compagnie de vieux loups qui ont une vision trés familiale de la Démocratie.

9.Posté par momo le 17/07/2009 19:07
c vré d wade et obama se son vu au g8
nio togando si bennn table sakh di lekk kote a kott
on la montré au jt

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State