Référence multimedia du sénégal
.
Google

WADE DOIT 225 MILLIARDS AUX PRIVES: Le Ps annonce une banqueroute

Article Lu 1590 fois

« Au total, et en raison de la banqueroute financière de l’Etat, il ne fait plus de doute que le stock des factures impayées, évalué à 225 Milliards au lieu des 174 Milliards annoncés par Abdoulaye Wade, ne sera pas soldé avant le 31 janvier 2009, en violation des engagements fermes du gouvernement ». C’est la déclaration faite par le Bureau du Parti socialiste (Ps) en date du 28 janvier.



WADE DOIT 225 MILLIARDS AUX PRIVES: Le Ps annonce une banqueroute
Pour les camarades du Secrétaire général du Ps, Ousmane Tanor Dieng, la « débâcle financière persiste, et l’Etat se débat dans des problèmes courants de trésorerie, illustrés par la persistance des engagements sociaux non respectés et de l’endettement intérieur ». Ils constatent qu’à la place d’une procédure transparente de règlement de la dette intérieure, le gouvernement procède par des paiements ciblés et systématiquement affectés d’acomptes.

Pire, le secteur privé se trouve désorienté par des créances décrétées hors budget et sans contrepartie de crédits, illustrant ainsi les pratiques inadmissibles de délinquance financière et l’absence de fiabilité de notre système financier. Et selon eux, le « recours peu glorieux aux emprunts obligataires ou bilatéraux dans des conditions médiocres de taux d’intérêt et de durée de remboursement (exemple du prêt de l’Etat français de 82 Milliards assortis d’un taux d’intérêt anormalement exorbitant de 6,2 % à payer sur 5 ans), n’améliore pas l’état des finances publiques parce que surtout le régime libéral maintient son rythme effréné de pillage et de gaspillage des ressources publiques ».

En effet, les socialistes soutiennent qu’il y a un lien évident entre la faillite des finances publiques et la crise du pouvoir d’achat, accentuée par la surtaxation des revenus et des prix à la consommation. Le régime libéral qui ne veut toujours pas ajuster son train de vie, disent-ils, maintient des taxes exorbitantes qui fixent les prix à la consommation à un niveau toujours insupportable pour les ménages. « De plus, les baisses des prix des denrées, annoncées avec fracas, ne sont pas toutes effectives par la faute de la démarche unilatérale des autorités qui ont refusé toute concertation préalable avec les opérateurs économiques et avec les syndicats des travailleurs. Le calvaire du coût de la vie continue avec une nouvelle pénurie persistante de gaz butane, conséquence aussi des difficultés de trésorerie de l’Etat qui n’arrive plus à assurer un approvisionnement régulier et à moyen terme de la SAR », constate le Ps.

Par ailleurs, les camarades de Ousmane Tanor Dieng estiment que les difficultés de financement de la campagne de commercialisation s’expliquent, pour partie, par une dette de 29 Milliards contractée par l’Etat auprès des opérateurs privés et représentant le prix des semences et autres intrants que ces derniers lui avaient vendus. « Incapable de mobiliser les fonds nécessaires au financement de la campagne, le gouvernement se prépare à abuser, une nouvelle fois, les producteurs en renouant avec la pratique des bons, véritables monnaies de singe mises dans le circuit, dans le but de dépouiller les paysans de leur production », affirment-ils.

Le Parti socialiste dénonce cette « mauvaise pratique de jadis qui accentue la pauvreté dans le monde rural ». Et « met en garde le régime libéral et ses suppôts affairistes contre toute tentation de spolier les paysans qui comprennent qu’avec le régime du PDS, dépourvu de tout sens des priorités économiques, la filière arachidière n’a ni présent, ni avenir ».

Pour les socialistes, les Sénégalais comprennent largement aujourd’hui que la situation difficile que connaît notre pays est la résultante d’une gestion gabegique « aggravée par l’incompétence de nos dirigeants qu’il urge de faire partir pour mettre fin aux souffrances des populations ».

Bacary Domingo MANE
Source SudQuotidien

Article Lu 1590 fois

Jeudi 29 Janvier 2009





1.Posté par Ngor Diouf le 29/01/2009 05:16
JE NE VOUDRAIS ETRE A SA PLACE. J'AI MEME PEUR QUE CE PAUVRE VIEUX SE SUICIDE. PITIE!!!!

2.Posté par go le 29/01/2009 05:30
Je ne sais pas lui mais son fils et sa bande de suppots vont le payer tres cher.

3.Posté par alain le 29/01/2009 09:13
un pays ne se dirige par des paroles..................et il suffit pas d acheter des diplomes a l etranger..............pour gouverner un etat................un jour viendra tu rendras gorge a la population senegalaise pour une malgouvernance.........le peuple ne va jamais au plus grand jamais d exscuser d avoir dilapider les biens de l etat en huit de regne........... aujourdhui l etat est a genou a cause d une seule personne............

4.Posté par soldatdupeuple le 29/01/2009 09:25
le peuple senegalais a besoin d'un nouvel ordre politique qui passe par la refondation de l'etat qui doit etre audite de par le regime socialiste que liberal ,les memes erreurs de gestion se repetent depuis 1962 mais il suffit seulement de ne plus parler de millions mais de millards .Des l'independance d'avoir seulement notre propre drapeau,une race de politiciens professionnels s'est emparè des renes du pouvoir et tisse tout un tissu de clientelisme polico-religieux,.la religion, comme opium du peuple, òu les chefs religieux orchestrent toute une symphonie de la patience en portant toute la responsabilite de la situation à dieu ,poussant, ansi le peuple qu'à une analyse metaphysique de la realite sociale quelle soit un seul repas par jour un chomage chronique,carence de medicaments etc,en plus, de tout un reseau d'un griotisme qu'il soit musical,artistique ou theatral ,un reseau de politique politicienne ou les partis politiques ne comptent que rarement des militants qui ont une conviction ideologigue mais au contraire, c'est seulement au senegal qu'on puisse rencontrer un marxiste qui adhere à une confrerie, des socialistes faisant l'eloge d'un leader liberal nul ne peut ni classer le regime politique senegalais ni son systeme administratif ,l'etat est il separe reellement de la mosquèe?quand un president se targue d'etre elu graçe à un marabout et pas pas donc par le verdict des urnes, la republique et ses institutions, sont dènaturees au service d'un seul objectif .l'objectif de faire heriter du pouvoir presidentiel familial à wadefils pour les arrieres du roipresident dont la constitution doit etre toujours remodelèe en fonction de sa volonte,tout l'echiquier juridico-administratif doit etre repeint en fonction de la contesture du visage de wade,.un tel visage ridè par un endettement finançier devenu chronique obligeant le chantre de la bonne gouvernance .l'inventeur de l'equation sur le petrole à donner encore en offrande le peuple senegalais aux institutions finançieres internationales apres 30 ans de ventre serre de plus en plus,le palais presidentiel tourne le dos à l'occident de plus en plus exigeant sur les comptes au profit d'un imperialisme arabo.perse aux pots de vin plus juteux sans aucune insouciance d'une balance comptable .l'argent est partout porteur de crise jusque au sein du parti au pouvoir,l'implosion guette cette structure au moment des chois difficiles quand les hommes du prince doivent prendre le relais des vieux et dernires rescapes de wade quand les langues vont deliees le pds comme le ps va perdre le pouvoir avec une seule difference que le regime veut tenir le pouvoir avec des dents de crocodiles meme si le fleuve senegal rougira de sang souhaitons que la meme sagesse de diouf puisse hanter notre gorgui national à assurer une fin de mandat paisible comme l'unique et dernier cri du prophete du sopi

5.Posté par jeab le 29/01/2009 10:32
et l'argent que la france a avancer pour justement que le senegal paie sa dette intereure,il est ou?????????

6.Posté par DOUBA le 29/01/2009 17:31
ON DIRAIT QU IL A PEUR

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State