Référence multimedia du sénégal
.
Google

WADE APPORTE UNE CONTRIBUTION DE 3 MILLARDS DE FCFA pour le financement du film Samory (un des grands projets feu Ousmane Sembène)

Article Lu 11250 fois

Le président de la République, Me Wade, a annoncé lundi au cours de la cérémonie d’hommage consacrée à Sembène Ousmane que la Fondation Abdoulaye Wade va apporter un concours à hauteur de 3 milliards de FCFA pour le financement du film Samory, l’un des grands projets cinématographiques de feu Ousmane Sembène.



Le président des Cinéastes sénégalais associés( Cineseas), Cheikh Ngaïdo Bâ a interpellé lundi, le président de la République Abdoulaye Wade, sur les préoccupations des professionnels du 7ème art, notamment le souhait de voir « Samory », le plus grand projet de Sembène Ousmane, porté à l’écran. Le projet le plus lourd du cinéma africain était estimé en 1985, à six milliards de francs CFA.

C’était lors de la cérémonie d’hommage dédiée au cinéaste sénégalais Sembène Ousmane, décédé le 09 juin 2007. Auparavant, Cheikh Ngaïdo Bâ a salué les efforts consentis par le président Wade pour le développement du cinéma. Ces points de satisfaction tournent essentiellement autour de : l’institution d’un registre public de la cinématographie et de l’audiovisuel, les modalités d’organisation et de fonctionnement du fonds de promotion de l’industrie cinématographique et audiovisuelle, les conditions de délivrance et d’autorisations de tournage de films au Sénégal.

A cela s’ajoutent les conditions de délivrance de la carte professionnelle des métiers de la cinématographie et de l’audiovisuel et l’institution d’une billetterie nationale. Seulement, « les meilleurs textes au monde ne valent que par leurs applications », a défendu le président Cheikh Ngaido Bâ. « Les cinéastes sont déçus de la non application à ce jour des décrets que vous avez signé depuis quatre ans, mais ne désespèrent pas », déclare-t-il. Dès lors, « les professionnels du 7ème art ont crée une bourse de projets de onze films de long-métrage transmis au ministère de la Culture, du Patrimoine historique classé, des Langues nationales et de la Francophonie », affirme M. Bâ.

L’objectif visé, poursuit le président des Cinéastes sénégalais associés, est de « demander à l’Etat, de revisiter tous les accords culturels cinématographiques, que le Sénégal a signé dans le cadre bilatéral ». Cela d’autant plus que dans le souci de poser des actes concrets, « les cinéastes sénégalais associés ont initié la mutuelle d’assurance dénommée « Djibril Diop Nambety », notre talentueux collègue décédé en 1995 d’un cancer et sans aucune prise en charge médicale », dit-il. D’où le besoin de trouver les moyens pour « pérenniser cette mutuelle d’assurance », suggère Cheikh NgaÏdo Bâ.

Dans le même ordre d’idées, les Cinéastes sénégalais associés ont élaboré un faisceau de proposition pour immortaliser l’œuvre du pionnier du cinéma africain : donner le nom de Sembène Ousmane au Rond point de l’Avenue Malick Sy angle Blaise Diagne, baptiser en son nom, le Centre national cinématographique, un des grands projets culturels du président Wade. Dans la perspective de pérenniser cette manifestation, les cinéastes souhaitent inscrire dans le calendrier national les journées du 09 et 10 juin comme « journées des cinéastes disparus ».

En réponse à ces interpellations, le président de la République, Abdoulaye Wade, s’est dit également déçu de la non réactivité des cinéastes sénégalais singulièrement par rapport à l’Institut du cinéma. « Un milliard de francs CFA ont été dégagés dans le budget 2007 pour les frais de fonctionnement, a révélé M. Wade. Mais je ne suis pas convaincu que l’argent y soit toujours ». Empruntant la métaphore du sport, le chef de l’Etat leur lance : « La balle est dans votre camp ». Celui-ci a profité de cette tribune pour annoncer que la fondation Abdoulaye Wade va financer la moitié du film Samory, soit 3 milliards de francs CFA, il a dit « je vous ai invité à faire des films sur les héros de l’Afrique. » Le président Wade a invité les hommes d’affaires et les bonnes volontés à compléter ce budget, pour que nous ayons une grande œuvre sur un grand défenseur de l’unité et de l’indépendance de l’Afrique, Samory Touré qui trouvera aussi sa place dans le panthéon des héros.

Source: le Soleil

Article Lu 11250 fois

Mardi 10 Juin 2008





1.Posté par Fisc le 10/06/2008 19:52
Fondation Abdoulaye Wade? c'est quoi cette magouille? du blanchiment d'argent?

2.Posté par pacotille le 10/06/2008 20:07
Trés bien puis k il nous parle que des millards

3.Posté par vol a main arme. le 10/06/2008 20:37
C'est quoi la fondation Abdoulaye Wade? D'ou proviennent les ressources financiere de cette dite fondation?
Ne me dite pas que c'est avec l'argent du budget national .
Qand est ce que cette fondation a ete mis en place? par qui? Quelle manifestation a ete organise par cette fondation pour pouvoir engranger 3milliards ou plus ?
Wade est le plus gros voleur que l'afrique est jamais produit. il doit mourrir en prison ce vieux bandit.

4.Posté par PSSSS le 10/06/2008 20:53
FOND....ATION ABDOULAYE WADE, BLANCHIMENT, DETOURNEMENT, MAGOUILLE....

5.Posté par adou le 10/06/2008 21:32
ce vieu est malade il est fou c'est une magouille ils nous prennent pour des fou ou koi?

6.Posté par fxdfgrfdfg le 10/06/2008 22:31
et puis on s en fou de produire un film africain ns n avons plus de salle de cinéma

7.Posté par diiso le 10/06/2008 23:51
kep kounara torokhal goryi yalla na yalla torokhal la

8.Posté par citoyen du monde le 11/06/2008 09:27
fondation de mon cul oui

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State