Référence multimedia du sénégal
.
Google

Voulant un 'Corps-à-corps' avec le maire de Ziguinchor : Les proches de Baldé supplient Wade d’épargner Robert Sagna

Article Lu 1449 fois

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître à première vue, les libéraux de Ziguinchor ne veulent pas d’une dissolution de la mairie de la capitale du sud. Mais, ce désir de sauver Robert Sagna de la vague de destitution enclenchée par le président de la République trouve plutôt son explication dans la volonté du Pds de sonner le glas de l’édile de la capitale du Sud à travers des élections que par un simple décret présidentiel.



Voulant un 'Corps-à-corps' avec le maire de Ziguinchor : Les proches de Baldé supplient Wade d’épargner Robert Sagna
Quand on a donné les noms des collectivités locales dissoutes sans citer Ziguinchor, j’ai sauté de joie’. Lorsque cette phrase vient d’un responsable de la ‘Génération du concret’, de surcroît, responsable au Parti démocratique sénégalais, elle passe difficilement. Sauf si l’on prend connaissance des raisons qui ont poussé Fakéba Bodian à faire un tel aveu.
Car, pour lui, il ne s’agit pas de ‘sauver’ Robert Sagna, mais plutôt d’éviter qu’il quitte la tête haute. Ce privilège, les libéraux ne sont pas prêts à l’offrir à Robert Sagna. Et ils l’ont affirmé avant-hier au cours d’un point de presse tenu au conseil régional. ‘Si le président de la République dissout le conseil municipal de Ziguinchor, les socialistes de Ziguinchor auront des choses à dire. Ils pourraient considérer cela comme un moyen visant à se débarrasser d’un adversaire politique’, commente le président de ‘Horizon 2012’ de la ‘Génération du concret’.

Pour Fakéba Bodian, le départ de Robert Sagna ne doit pas se faire dans ces conditions. Ce que les libéraux veulent, c’est infliger une défaite historique au patron du Rassemblement pour le socialisme et la démocratie Takku Défarat Sénégal. C’est pourquoi, ils demandent à Abdoulaye Wade d’épargner la mairie de Ziguinchor pour ne pas les priver de cet instant de joie. Les proches de Abdoulaye Baldé sont d’autant plus pressés de savourer leur victoire sur l’édile de la capitale du Sud qu’ils regrettent même le report des élections locales. ‘Nous avons été très tristes lorsque le Parlement a pris la décision de repousser cette échéance électorale’, révèle Babacar Guèye, porte-parole de ‘Horizon 2012’.

Comme lui, les proches du patron des libéraux de Ziguinchor se sont indignés de cette décision ‘qui ne fait que retarder l’échéance pour Robert Sagna’. Puisqu’il leur est impossible de contourner cette décision qui a force de loi, les libéraux de Ziguinchor se tournent maintenant vers le président de la République. Et c’est pour le supplier de laisser sur place Robert Sagna. ‘S’il doit partir, c’est nous qui allons le faire partir et non un décret’, commentent-ils. Et ce scénario, les proches du secrétaire général de la présidence de la République n’ont aucun doute là-dessus. Ils en sont tellement convaincus qu’ils souhaitent que les élections locales ne soient plus reportées.

Pour les amis de Karim Wade et d’Abdoulaye Baldé, rien ne pourra plus sauver Robert Sagna. Et ce moment qui va consacrer son départ, les libéraux qui n’ont jamais réussi à faire tomber la dernière forteresse verte qu’est la mairie de Ziguinchor, l’attendent avec impatience. Aujourd’hui, ils se mettent dans la peau de vainqueurs, forts de leurs victoires aux dernières présidentielle et législatives. Qui plus est, pense Fakéba Bodian, ‘les amis de Robert Sagna tentent de camoufler l’inaction de leur mentor dans des déclarations qui cachent difficilement son incapacité à continuer à gérer la commune’. C’est pourquoi, les amis du duo Karim Wade-Abdoulaye Baldé ne veulent pas se priver de la joie que peut leur procurer une victoire sur l’actuel maire de Ziguinchor. Et pour cela, ils comptent sur la compréhension du président de la République à qui ils demandent d’épargner la capitale du sud dans la dissolution des collectivités locales.

Source: Walfadjri

Article Lu 1449 fois

Mercredi 7 Mai 2008





1.Posté par questionnement le 07/05/2008 16:31
Et bang bang, et tesseunté...Comme des enfants impatients d'aller en récréation pour cogner sur un camarade gênant....Non, ils veulent pas que ce soit Papa Wade qui lui casse la figure, comme il 'a déjà fait pour les uatres enfants (Mairie PS de Kédougou, Thiès etc.)...Non. Ces enfants niais ont liassé cogner les autres, mais ce camarade là, ils le veulent pour eux-mêmes. Mais qu'est-ce que ce la veut dire ces enfantillages, ces absurdités ...Tout d'abord, est-ce que Wade est dans son droit de disosudre ou pas des conseils municipaux à sa guise ? C'est ça la vraie question d'undémocrate mûr...que ces gamins libéraux de Ziguinchor ne sont certainement pas !


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State