Référence multimedia du sénégal
.
Google

Voulant toujours voir Mathiou en prison : Le parquet et la partie civile se pourvoient en cassation

Article Lu 1984 fois

Le parquet et la partie civile n’ont pas rangé les armes dans l’affaire Mathiou. Ils se sont pourvus en Cassation pour que la Cour Suprême casse la décision de la Cour d’Appel du 19 janvier dernier qui a relaxé Mathiou Fall et Wissam Kassab et réduit la peine de Bassirou Fall et Amadou Danga Sabaly à six mois ferme (une peine déjà purgée). Mais ce pourvoi en cassation n’est pas de nature à inquiéter Mathiou et ses ex-codétenus dans la mesure où ils ne risquent rien quant à leur liberté, sauf si la Cour Suprême casse la décision de la Cour d’Appel pour les rejuger.



Voulant toujours voir Mathiou en prison : Le parquet et la partie civile se pourvoient en cassation
Le 19 janvier dernier la Cour d’Appel de Dakar a relaxé Ismaïla Fall alias Mathiou et Wissam Kassab du chef de viol sur la mineure O. Kh. Mb. Leurs co-détenus, Bassirou Fall et Amadou Danga Sabaly dit Ameth ont eu leurs peines réduites de deux mois. Un verdict qui a permis à tous les quatre de recouvrer la liberté. Sabaly et Bassirou Fall sont toutefois condamnés à payer solidairement 500 000 francs Cfa à la plaignante au lieu de 10 millions retenus par le tribunal de première instance au mois de juin 2008. En fait, Bassirou Fall et Sabaly ont été condamnés à deux ans, dont six mois ferme. Leurs avocats se disent satisfaits de cette décision de la Cour d’Appel qui a infirmé celle du tribunal de flagrants délits.

Le 30 juin 2008, Mathiou et Wissam ont été condamnés à trois ans ferme pour viol sur la mineure O. Kh. Mb, alors qu’Ameth et Bass sont à deux mois de la fin de leur peine de deux ans, dont huit mois ferme. Et tous les trois devant également verser la somme de dix millions de dommages et intérêts à partie civile. Leurs conseils avaient fait appel de la décision la Cour d’Appel de Dakar a statué sur l’affaire le 5 janvier dernier.

Mathiou et ses co-détenus avaient été arrêtés, jugés et condamnés dans une affaire de viol sur une collégienne mineure du nom de O. Kh. Mb. qui fuguait de son domicile familial pour vendre ses charmes à des adultes par le biais d’une copine, également, mineure, qui répond au nom de Makéba. Lors d’une ses fugues répétées, elle a été recherchée des jours durant. Retrouvée par la police de Dieuppeul, elle déclare avoir été avec Bassirou Fall. Après l’arrestation de ce dernier, la jeune fille cite les noms de plusieurs autres personnes dont Mathiou et Cie, avec qui, elle aurait entretenu des relations coupables.

Amphal AIDARA

Source: ferloo.com

Article Lu 1984 fois

Vendredi 23 Janvier 2009





1.Posté par diarrra le 24/01/2009 00:42
mane guel bi takh niou dem prsion dafa niaw sakh les garçons dal dangay warou koi

2.Posté par micke le 24/01/2009 11:37
ya aussi un forum interressant sur des cas pareil c'est dans le forum de http://www.wakeur.com

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State