Référence multimedia du sénégal
.
Google

Voulant faire une formation militaire à Kédougou « Kouthia » déclaré inapte et éconduit

Article Lu 11280 fois

C’est ce qu’on appelle l’arroseur arrosé. Ah oui ! Kouthia a appelé à la caserne de Kédougou où les journalistes suivaient leur formation militaire, comme tous les ans. L’humoriste qui voulait montrer son «njambar» à ses confrères, s’est vu chambrer comme ce n’est pas permis, par le commandant. Cela, pour régler un vieux contentieux entre les deux plaisantins.



Voulant faire une formation militaire à Kédougou « Kouthia » déclaré inapte et éconduit
«Ndékétéyoo», Kouthia n’est pas un «jambaar» et ne pourra pas le devenir de si tôt. A oui ! L’incontournable El Hadj Abou Bilal a annoncé son envie d’intégrer la troupe de journalistes en formation militaire assurée par le capitaine Mouhamadou Abdoulaye Sylla commandant de la place d’armes de Kédougou. Plein de «Fit» et de «jom», Kouthia a voulu s’initier comme ses confrères en formation aux rudiments de nos «jambaars». C’est que «nak» notre bonhomme a peut-être oublié qu’il est devenu gros et gras ( kaar, kaar !) à force d’ingurgiter les poulets rôtis de sa douce moitié. Mais, le capitaine était là pour lui mettre les points sur les « I ». D’autant que le militaire et l’humoriste avaient un vieux contentieux à régler depuis 1991. Pour la petite histoire , Kouthia, invité à l’université Gaston Berger de Saint-Louis à l’occasion de la fête annuelle des étudiants, a jeté son dévolu sur une pomme que croquait tranquillement le capitaine Sylla, qui y était alors étudiant. Mis au parfum, le jeune étudiant déjà très malicieux à cette époque, aurait fait courir le plaisantin jusqu’à 2 h du matin ce jour-là , sans que ce dernier ne puisse goutter à la fameuse pomme. Il paraît que l’humoriste a tout fait en vain, pour finalement se résigner à quitter son hôte sans manquer de lui jeter une de ses vannes légendaires. Et voilà, 16 ans après cet épisode, les deux hommes se sont retrouvés dans d’autres circonstances. Et le « Hadj » des humoristes ne se souvenait plus de l’histoire de la pomme. Mieux, il ne savait pas que le comandant qui pouvait lui donner l’occasion de prouver à tout le monde qu’il est un vrai «jambaar», n’était personne d’autre que l’homme à la pomme d’il y a 16 ans ! C’est ainsi que le capitaine Sylla a pris du plaisir à lui rétorquer un non catégorique, avant de lui donner les raisons de son inaptitude : «Vous êtes trop gros, avec votre ventre qui déborde de partout. Ah non ! Vous ne pouvez pas faire cette formation» ! Avant de lui rappeler l’histoire et de lui apprendre qui il est en réalité. Chuuh ! N’est-ce pas l’arroseur arrosé ?

Mame Sira Konaté
Source: L'observateur

Article Lu 11280 fois

Vendredi 22 Juin 2007





1.Posté par xe le 22/06/2007 21:17
test

2.Posté par abdoulaye kane le 25/12/2008 13:00


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State