Référence multimedia du sénégal
.
Google

Votes pour Me Wade et 20 ans passés sous les couleurs de la Ligue démocratique : Me Elhadj Diouf cache son passé socialiste

Article Lu 11815 fois

XIBAR.NET (Dakar, 02 Janvier 2010) - Le leader du Parti des travailleurs du peuple (Ptp), Me Elhadj Diouf, pour se donner une virginité politique et financière, a prétendu avoir milité pendant vingt ans à la Ligue démocratique et voté pour le candidat Abdoulaye Wade de 1988 à l’an 2000. En vérité, c’était pour cacher son passé socialiste.



Votes pour Me Wade et 20 ans passés sous les couleurs de la Ligue démocratique : Me Elhadj Diouf cache son passé socialiste
On n’a beau détruire toutes les archives, mais, on ne peut pas pour autant liquider tous les témoins de sa tumultueuse vie. C’est ce que sans doute ignore, le tonitruant avocat et non moins secrétaire général du Parti des travailleurs du peuple (Ptp) a soutenu qu’il a milité, de 1988 à la veille de l’an 2000, à la Ligue démocratique. Un parti à l’époque de gauche, où Me Elhadj Diouf usurpera le nom de « Lénine », le bolchevik, qui avait mené triomphalement la révolution russe en octobre 1917.

Contrairement à son « homonyme », Elhadj Diouf, qui se complaît d’être le petit-fils du Bour Saloum, affichant du coup ses penchants pour la féodalité et son hostilité à la République, a tourné le dos au camp de l’opposition et du peuple. C’était à la veille de l’élection présidentielle de 2007, pour un poste de ministre à la tête d’un département créé de toutes pièces, pour le caser, pour quelques jours : bassins de rétention, canaux latéraux et lacs artificiels.

Par sa déclaration, Me Diouf qui jurait, avant sa nomination à la tête de ce « poste», de cracher sur un poste de Premier ministre, si celui-ci lui était proposé par Abdoulaye Wade, voulait en fait cacher son sombre passé : il a été le président du mouvement des élèves socialistes. C’était dans les années 1980, quand il fréquentait le lycée Gaston Berger de sa ville natale, Kaolack, devenu le lycée Oualdiodio Ndiaye. Il était l’élève socialiste qui était le plus vomi de l’établissement. Il s’échinait à se faire entendre avec quelques-uns de ses rares acolytes du nom de Willane et de Baba Garang Sow. Elhadj Diouf était le « mouchard » du proviseur du lycée Gaston Berger de l’époque. Il passait régulièrement à la caisse. C’est dans ces conditions qu’il a décroché son Bac, série A3. Il sera une taupe du Ps à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Son passage, par la suite, pendant douze ans dans les rangs de la Ligue démocratique, a été interprété, par bon nombre de ses camarades, comme étant commanditée par le Ps, aux fins de renseigner sur les agissements et projets des étudiants acquis à la cause des partis de la gauche.

Devenu avocat, difficilement, Me Diouf n’a jamais voté pour le candidat Wade. Car, aux élections de 1983, socialiste, il avait battu campagne pour le candidat Abdou Diouf. En 1988, il s’était rangé derrière Abdoulaye Bathily. À l’élection présidentielle de 1993, il était du côté des « jallarbistes ». À celle de 2000, il était le directeur de campagne du candidat Mademba Sock. C’est dire que Me Elhadj Diouf n’a voté, au maximum, pour Wade qu’en 2000 et 2007. Ce qu’il cherche à cacher, voir « surfacturé ». Mais, le bouffon avocat ne fait plus rire. Il a vendu son âme à Me Wade, pour un poste de membre du bureau de l’Assemblée nationale, en tant que prolongement du ministre d’État et non moins fils du président de la République, Karim Wade. C’est dire que le sémillant Elhadj Diouf n’a d’intérêt que pour son ventre, son bas-ventre et ses comptes bancaires. Il prétend être prêt à en découdre avec son « allié » Wade. C’est pour mieux monnayer le soutien, qu’il tentera de lui apporter au prochain scrutin présidentiel. Me Elhadj Diouf est un prostitué politique. C’est une lapalissade.

La Redaction

Article Lu 11815 fois

Samedi 2 Janvier 2010





1.Posté par Bibowal le 02/01/2010 06:24
Karim Wade joue aux sapeurs pompiers pour son père, c'est bien...
Tout pyromane doit avoir un fils chez Allo 18.

Bon Karim, quand vas tu répondre au livre de Latif?
Penses tu un peu au jour ou tu ne seras plus sous la protection de ton père.

El hadji Diouf mome moy lolou...mais bon sotouralenko...


2.Posté par xalass le 02/01/2010 11:01
Pour dire la vèritè ,nous avons tous considèrè, Maitre Diouf ,comme un ideal au campus dans le sens de lutter contre le règime,il a formè beaucoup de dirigeants du mouvement ètudiant, il faut lui reconnaitre, ce mèrite,tout ètudiant de l'opposition faisait rèfèrence à lui,c'est ça l'essentiel qu'il faut retenir de lènine.j'etais responsable du parti au pouvoir,nous avons toujours rèservè un respect à son egard et tout à fait le contraire ,c'est l'opposition qui pour nous infiltrer prenait nos cartes de membre et ensuite, wade lui meme a ètè PS donc je ne vois rien de diable car Le PS est restè longtemps comme la vèritable ècole politique passage souvent obligatoire pour avoir un bagage politique .

3.Posté par vau le 02/01/2010 14:01
c un faiseur de malin? guemoul dara

4.Posté par Familles de victime du naufrage du Joola le 02/01/2010 14:43
NAUFRAGE DU JOOLA : DRAME SURVENU LE 26 09 2002 - près de 2000 victimes - 13 nationalités, un drame méprisé et baloué ; tout un peuple meurtri.....
Me Elhadj Diouf cache également QU'IL FAIT PARTI DU POOL D'AVOCATS SENEGALAIS payés sur les deniers publics pour faire annuler la procédure judiciaire en France et les 9 mandats d'arrêts..

POOL D’AVOCATS SENEGALAIS, MIS EN PLACE PAR Me MADICKE NIANG (ancien avocat d’Hissène Habré et Me Wade)

LES FAMILLES DE VICTIMES DU JOOLA S’INTERROGENT SUR VOTRE INTEGRITE. Toutes les familles de victimes SONT DETERMINEES à se BATTRE POUR LA VERITE ET LA JUSTICE.

Lors du 7ème anniversaire (09/2009), lors d’un de vos passage télévision, vous vous êtes ridiculisé en faisant croire aux sénégalais que vous aviez "fait faire dans sa culotte !" en parlant d’un de vos homologues magistrat le Juge d’instruction français JW NOEL qui a instruit à charge et à décharge l’affaire du naufrage du Joola. Ce dernier avait lancé 9 mandat d'arrêts en septembre 2008.


DES TEMOIGNAGES QUI ACCUSENT LE POUVOIR SENEGALAIS :

5.Posté par Badiane le 03/01/2010 11:19
Xibar.net est devenu cette lumiere qui scintille dans la conscience citoyenne et sans laquelle les moins avertis deviennent la proie facile de ces specialistes de la prostitition politique . Merci !!!

6.Posté par alfred le 03/01/2010 15:18
Dans un entretien accordé à seneweb.com par Dr Ndiaye, en date du 28/12/2009 et relatif à la problématique de la sexualité au Sénégal, le prétendu psychothérapeute-conseil répondant à la question de savoir « Dans quelle grille vous lisez le rapport entre les Sénégalais et la sexualité de manière générale ? », affirmait que « chez certaines ethnies comme les Manjacks, on encourage la procréation et plus on a d’enfants, plus qu’on a de chance de trouver un mari. Le sexe a ceci de particulier : il est caché et il est central. Et les hommes aiment découvrir ce qui est caché et aiment s’accaparer de ce qui est central.». De tels propos ne reposant sur aucune base empirique et dénués de tous fondements scientifiques ne sauraient passer sous silence car la réalité des mœurs de la communauté manjack citée en exemple est de loin différente de ce que présente Dr Ndiaye.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State