Référence multimedia du sénégal
.
Google

Violences aux Parcelles Assainies: Un jeune de 17 ans poignarde violemment un chauffeur

Article Lu 1533 fois


Lors d'une tentative d'agression, un jeune de 17 ans a violemment poignardé un chauffeur, dans une rue des Parcelles Assainies. La victime discutait avec un taximan, lorsqu'il a été subitement attaqué par le jeune agresseur. Ironie du sort, le malfaiteur a été lynché par des témoins de la scène, alors que son acolyte, lui, a réussi à s'enfuir.

Un jeune de 17 ans a été interpellé par la police pour agression et association de malfaiteurs. Nommé M. N, le suspect a violemment poignardé un chauffeur, dans une rue des Parcelles Assainies. La victime, A. S, en service à la Mairie du secteur, avait pris sa journée pour aller rendre visite à sa femme, malade. Au moment où il discutait avec un taximan, deux individus sortis de nulle part se sont approchés de lui. L'un d'eux, apparemment jeune, lui a subitement asséné un violent coup de couteau dans le dos. Ensuite, un autre coup sur sa tempe, alors qu'il se retournait pour le regarder. Après son acte, le jeune M. N et son acolyte ont voulu déplumer la victime de tous ses biens. Chose qui n'a pas été facile pour eux. Car, en se retournant, le chauffeur meurtri de douleur n'a pas hésité à se défendre. Il s'est agrippé avec force sur son bourreau, et réussi même à le terrasser. Vu que la situation était en train de se retourner, l'acolyte du jeune homme a pris ses jambes à son coup. Il laissa son ami se tirer seul des mains de la victime, qui venait de prendre le dessus. Des passants, témoins de la scène, ont accouru pour aider le blessé. Ils ont, par la même occasion, tabassé à mort le jeune malfaiteur. Ce dernier s'est retrouvé plus mal en point que sa victime. Il aurait même pu y rester, s'il n'avait pas été évacué d'urgence à l'hôpital Général de Grand Yoff. L'ironie du sort est alors tombée sur le jeune agresseur. Car non seulement, il n'a pas réussi son forfait, mais il a été la proie d'un lynchage de la foule en furie. Il s'est aussi retrouvé face aux policiers des Parcelles Assainies, aussitôt après ses premiers soins. Interrogé, M. N a tenté de nier tous les faits. Il a affirmé que la foule l'a confondu avec le véritable auteur des faits. De tels aveux n'ont fait que l'enfoncer davantage. De nombreux individus ont déposé des témoignages à son encontre, pour le faire condamner. Et A. S, sa victime, n'a pas de doute sur son identité. Inculpé, après l'enquête, des faits d'agression et d'association de malfaiteurs, M. N a été déféré au parquet, afin de répondre de son forfait.

Fatou Diallo

Source: L'office

Article Lu 1533 fois

Mardi 18 Mars 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State