Référence multimedia du sénégal
.
Google

Viol sur mineure : La peine passe de 10 à 15 ans

Article Lu 11407 fois

Au mois de décembre dernier, un comité de réflexion avait été mis en place pour mieux étudier les cas de viol et de violences faites sur les femmes. Et hier mercredi 1er juillet 2009, des experts judiciaires se sont réunis pour remettre le rapport de l’étude dudit comité. C'est en marge de cette cérémonie que le ministre de la Justice a annoncé que désormais la peine de dix ans qu'encouraient jusqu'ici les auteurs de viol passe à 15 ans de prison.



Viol sur mineure : La peine passe de 10 à 15 ans
Le délit de viol sera dorénavant sévèrement sanctionné. La peine maximale, qui était jusque-là de dix ans, va passer à quinze ans. L'annonce a été faite, hier, par le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Me Madické Niang. ‘Nous montons à 15 ans. Nous avons augmenté cinq ans pour voir. Si nous constatons que ce n’est pas efficace, nous allons criminaliser’ l’acte de viol, soutient Me Madické Niang. En plus de cela, des dispositions seront aussi prévues dans le Code pénal.
Le président du comité de réflexion, le juge Demba Kandji ainsi que d'autres experts en la matière, sont tombés d'accord sur l'existence d'un dispositif législatif pour une meilleure protection des femmes et des enfants. En ce qui concerne la délivrance du certificat médical, l’on souligne qu’elle doit se faire par des médecins choisis par la Cour d’appel sur une liste proposée par le conseil de l’ordre des médecins.

Le comité a fait un certain nombre de propositions notamment celles de fournir en matériel logistique les locaux servant d'interrogatoire aux mineures victimes, ainsi que la formation permanente de tous les acteurs participant à la lutte contre cette forme de délinquance. L’idée est de leur permettre de s’adapter aux nouvelles techniques d’enquête.

Autres propositions contenues dans le rapport du comité : la mise en place d’un fonds d’assistance judiciaire et d’accompagnement des victimes de violences sexuelles pour prendre en charge les frais de procédure, les honoraires de l’avocat constitué d’office, les soins médicaux dont la gratuité est préconisée en faveur de la victime.

Ces propositions iront dans le sens de ‘lutter contre l'omerta’, comme souhaité par le Garde des Sceaux, ministre de la Justice. ‘Elles pourraient, en outre, décourager la justice informelle qui a tendance à étouffer les scandales aux moyens d’arrangements concoctés le plus souvent au détriment des victimes’, souligne-t-il. Les défenseurs des droits des enfants et de violences faites sur les enfants semblent peu satisfaits de la nouvelle législation qui fait passer la peine à 15 ans. Président du Groupe d'action contre le viol des enfants (Ong Grave), Adama Sow estiment que les autorités ‘ont coupé la poire en deux’. ‘La peine, note-t-il, devrait être plus sévère. Par exemple, elle devrait être portée à 20 ans’.

Marie Sow DABO
Source Walfadjri

Article Lu 11407 fois

Vendredi 3 Juillet 2009





1.Posté par Marietou le 03/07/2009 07:10
15 ans même, c'est petit

2.Posté par wi le 03/07/2009 07:54
My already good. 15 years imprisonment in Africa when you go out you're screwed or you're dead of a disease there in prisonb[

3.Posté par Yoro Lidel le 03/07/2009 13:03
Je pense 10, 15, ou 20 ans sont pareils. C'est pas un probléme de peine à purger mais plutat un état de santé mental. Ces gens violeurs sont malades, il faut les soigné et les recuper. Exemple un jeune de 18 ans emprisonné 15ans pour viol. A sa sortie il aura 33ans. Il a perdu le plus important de sa vie. l'age ou il devait apprendre soit l'école ou un métier pour préparer son avenir et fonder une famille. Ce gars là, à sa sortie de prison, PENSEZ VOUS KIL N'EST PAS PLUS DANGEUREUX POUR LA SOCIETE? Il va faire pire que violer . C'est pas un probléme d'emprisonnement ki rêgle ses affaires de viole ou autre. Ces gars sont malades, il faut les soigner.

Yoro Niang Moniteur de collectivité éducative
lidel77@hotmail.com

4.Posté par DIA le 04/07/2009 03:47
astagafiroullah 10000000000

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State