Référence multimedia du sénégal
.
Google

Venu s'enquérir des problèmes d'eau à Touba : Omar Sarr tancé par Serigne Bara

Article Lu 11493 fois

Première autorité gouvernementale à fouler le sol de Touba en vue des préparatifs du Magal, première autorité à essuyer les revers du khalife. Le ministre d’Etat Omar Sarr en a vu de toutes les couleurs à la résidence Khadim Rassoul où El Hadji Bara lui a donné des instructions fermes pour régler le plus vite possible et définitivement le problème de l’eau à Touba.



Venu s'enquérir des problèmes d'eau à Touba : Omar Sarr tancé par Serigne Bara
(Correspondance) - Le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat, de la Construction et de l’Hydraulique, qui a eu la mal chance d’ouvrir, ce mercredi, le valse des ministres dans la capitale du mouridisme, en vue des préparatifs du Magal, en a pris pour son grade. En effet, Omar Sarr a été reçu par un El Hadj Bara visiblement outré par les pénuries récurrentes de l’eau dans sa cité et qui a tenu à le lui signifier d’un ton clair, court mais ferme. ‘Je ne m’adresse pas au président Wade, mais à toi qui gère le département de l’Hydraulique’, a précisé le khalife d’emblée, s’adressant au ministre. Et le marabout de poursuivre sa mise au point en ces termes : ’Le nombre de forages est très insuffisant à Touba. Pire, la majeur partie d’entre eux est en panne, alors que la ville s’accroît sans cesse en termes d’habitants ; régler alors le problème de l’eau de Touba qui perdure tout de suite et pour de bon’.
Le khalife général des mourides, qui semble prêter une oreille attentive aux revendications des femmes de quartiers où le liquide précieux se fait désirer, notifiera au maire de Dagana que c’est dans cette perspective qu’il lui avait adressé une lettre la semaine dernière. El Hadj Bara, pour montrer combien ce problème crucial de l’eau à Touba le préoccupe, revient à la charge en sommant le ministre de l’Hydraulique d’arrêter tous les autres chantiers entamés dans la cité religieuse et de se focaliser sur celui de l’eau. ’Il faut mettre un terme à cela avant d’entamer quoique ce soit’, ordonne-t-il au ministre avant d’enchaîner sur un ton ironique : ‘C’est vous qui avez en charge l’eau à usage domestique par contre l’eau du Ciel est entre nos mains’.

Visiblement surpris par ces déclarations du marabout, le ministre d’Etat improvisera, à sa sortie d’audience, une réunion avec quelques membres du comité d’organisation du Magal, avec à leur tête Serigne Cheikh Bass, pour arrondir les angles avant de s’ébranler timidement pour la visite des infrastructures de la cité religieuse. Annoncé à Touba pour onze heures, le ministre de l’Hydraulique et son staff ont accusé un retard de plus de deux tours d’horloge et n’ont finalement pas exécuté entièrement le programme de leur visite.

Les forages F2, situé sur la route de Ndiouroul, et F5 sont les rares infrastructures visitées par la délégation. Au terme de sa randonnée, le ministre Omar Sarr a donné toutes les garanties relatives au règlement du problème de l’eau dans la capitale du mouridisme. ’Dans la semaine, nous allons réparer l’ensemble des forages qui étaient en panne et nous sommes dans les dispositions de doter Touba d’une eau suffisante pour l’avant Magal, pendant le Magal et l’après Magal’, a-t-il laissé entendre. Le ministre de l’Hydraulique a annoncé, en outre, que les cinq forages qui n’ont pas de groupes électrogènes en seront dotés bien avant le Magal ; même s’il croit savoir que le problème d’approvisionnement en eau de Touba est à chercher ailleurs. Toutefois, Omar Sarr est d’avis que des assises de l’eau à Touba sont plus qu’une nécessité pour régler définitivement le problème.

Concernant l’abattoir moderne de Touba, le ministre s’est félicité du niveau d’avancement des travaux et promet qu’il sera livré avant le Magal.

Abdoulaye Bamba SALL
Source Walfadjri

Article Lu 11493 fois

Jeudi 24 Décembre 2009





1.Posté par bayern le 24/12/2009 15:03
Au fait je me demande meme qui dirige notre cher Pays?

2.Posté par MODOU le 24/12/2009 15:21
LI MOM BAKHNA SI LIGEUY LEN TEBAYI WAKHGNI

3.Posté par dieng le 24/12/2009 15:22
si leau du ceil est entre ces mains. on ajoute quoi a ca

4.Posté par Mor le 24/12/2009 15:25
Qui dirige notre pays? Quelle question!
Passer votre temps à insinuer ou dire du mal de Touba et des Mourides ne vous grandira pas. Vous oubliez que la Ville Sainte de Touba est la 2ème ville du Sénégal et que comme dans toute autre ville de ce pays, l'Etat à l'obligation d'assurer la pérennité des services publics (eau, éclairage, voierie etc.). Sachez que personne ne pourra jamais tenir l'image et/ou l'œuvre de CHEIKHOUL KHADIM. Thia Kaw thia Kanam rek!

5.Posté par paco le 24/12/2009 16:05
dacor mais si vous accepter de la factur d´aeut y ou est la canal de baol qui a exprimi wade a l´annee derier

6.Posté par wallo wallo le 24/12/2009 16:12
ce marabou corompu khamoul bopame dé . mé faite bcoup attention ki touche à oumar sarr verra les wallo wallo .chers mourides méfier vous de l'eau ki dort

7.Posté par MIKE le 24/12/2009 18:31
OMAR SARR TU ES TROP MOU IL FALLAIT DIRE QUE C EST WA DE QUI VOUS L AVAIT PROMI ALLEZ LE VOIR NIT DAY AM FOULEU

8.Posté par deugg le 24/12/2009 18:43
les chefs religieux ont une bonne éducation. Ils ne rudoient personne à plus forte raison une autorité de l'état. Arr^tez d'écrire des conneries. Vous avez le droit de ne pas aimer le PDS, mais soyez honnête dans vos écrits

9.Posté par Voyageur le 24/12/2009 18:54
Num 4, num 1 a le droit de se poser la question car moi-même je me demande qui dirige le senegal. Comment un ministre de la république peut-il se faire tancer, avec tout le respect que je dois aux marabouts.

10.Posté par Debolo le 24/12/2009 18:54
J'espère bien qu'ils aient raconté des conneries, au cas contraire ça serait tout simplement inacceptable.

11.Posté par peace le 24/12/2009 19:12
MINISTRE BI MO GNAK FAYDA; BOUDON MAN LA MANEKO VAS TE FAIRE FOUTRE VOUS NAVEZ QUA PAYER LES FACTURES DEAU ET ON VERRA APRES . en plus vous dite tous le temps que touba n'a pas besoin de l'argent de l'etat hors que bou ngen guissoul khaliss di kass. ana serign ak napaté. nitt ken douko torokhal et ce n'est pas la première fois chez ce eladji bara.

mais nak c'est la faute à wade et son gouvernement. on vous fais du chantage c'est votre problème

12.Posté par baolnow le 24/12/2009 19:17
Si vs voulez regler le probleme d eau ds la 2eme ville du Senegal, faut faire appel a la SDE et payyer comme a Tivaouane, medina Baye ,Pire, medina Gounanas...

13.Posté par pff le 24/12/2009 19:42
ON SEN FOU DES WALLO WALLOOO votr minitre est un INCAPABLE !!!! waw tei si il boss pas il va dégage un jour votre maniere de pensé ala con ! il est walo walo il vous corrompt rék c bon koi IL FAUT VOIR LINTERET DU PAYS ET ARRETER DE PENSER COMME SI LE MARABOUTAGE ETAIT LA SEULE FORCE SUR TERRE
DOUL!!!!

14.Posté par alan le 24/12/2009 20:52
NOOOOOOOOOOOOOOO MAIS SENEGAL YA VRAIMENT DES MAL EDUQUé , VOUS PARLIEZ COMM SA A UN GUIDE RELIGIEUX , MEME SI VOUS NE LE CROYEZ PO DU RESPECT NAK , NOOOOOO KIii IL PEUT ETRE VOTRE PERE OU GRAND PERE ...... THIEY YALA , GARS YI AMOUGNOU YAARRR VRAIMENT ET AVEC SA ON VEUT AVANCER NOTRE SENEGAL ? AVEC SES GENRE DE COMMENTAIRE .............. NO DU JAMAIS VU !!!

15.Posté par xam leep wakh leep le 25/12/2009 15:36
il faut rappeler au Khalife gènèral des mourides que lors de la visite du prèsident iranien à Touba ,il s'ètait engagè à règler le problème de l'eau et de l'èlectricitè et wade a bien reçu les milliards dèbloquès pour rèsourdre ce problème et de source diplomatique iranien ne wade ,lors de son dernier voyage en Iran a encore demandè de l'argent au nom de la ville de Touba pour assurer au prèsident iranien à finir le travail ,La ville de touba peut envoyer une dèlègation en iran pour s'enquerir de la vèracitè de mes proposLe ministre n'est qu'une victime ,l'auteur de tout ce retard est wade ,votre propre talibè et pas le gouvernement.

16.Posté par karl le 25/12/2009 16:54
Mor
n oublie pas !!! TOUBA EST UN TITRE FONCIER PRIVE alors tes théories ne tiennes plus.

17.Posté par alan le 25/12/2009 19:22
FAUT JAMAIS FAIRE CONFIANCE AU JOURNALISTE , SE SONT LES PLUS GRAND SATAN AU SENEGAL , ESKE MOUSS KéNN GUISSE JOURNALISTE BOU BEUGUE DIAME , AVANT DE COMMENTé ? IL FAUT AVOIR LOU LA Léérrr , YA COMBIEN DARTICLE KI SONT ECRIT APRES DéMENTI , DONC MOYY LOLOU , POUR EUX JOURNALISTE MOYY FéNN .......... !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State