Référence multimedia du sénégal
.
Google

VOULANT DÉMONTRER LES POUVOIRS DE SES GRIS-GRIS: Un «guerrier» s’éventre avec une arme blanche

Article Lu 11516 fois

Parce qu'il faisait confiance à ses gris-gris, le jeune Youssouph Diédhiou s’est ouvert le ventre avec une arme blanche. C'était le jeudi dernier, à l'occasion de l'ouverture des journées culturelles de son village Diacounda.



Ces journées en question marquent l'entrée de plus de 300 jeunes circoncis dans le bois sacré. Si les cérémonies traditionnelles d’initiation sont un moment fort pour les populations en Casamance, elles constituent aussi, pour celles-ci, des moments de rivalités sur le plan mystique. C’est le cas dans le village de Diacounda, situé à plus de 65 Km de Ziguinchor, où plus de 300 jeunes sont, depuis le jeudi dernier, entrés dans le bois sacré. C’est d’ailleurs le jour de l’ouverture des manifestations culturelles que vont choisir les «guerriers» pour étaler leurs pouvoirs mystiques. Youssouph Diédhiou était dans ce lot de «guerriers». Il faisait confiance à ses gris-gris. Emporté par les danses traditionnelles et ayant confiance en ses gris-gris, il a sorti un couteau aiguisé et a commencé à se taillader l’abdomen. Malheureusement pour lui, il s’est ouvert le ventre, sous le regard ahuri de ses frères. L'alerte est alors vite sonnée et Youssouph Diédhiou, la trentaine bien sonnée, est embarqué à bord d’une ambulance et évacué d’urgence à l’Hôpital régional de Ziguinchor. Acheminé au service des urgences, il sera très vite pris en charge par les toubibs qui arrêteront l’hémorragie. «Sa vie est hors de danger depuis ce dimanche», nous a confié un des infirmiers. A l’Hopital régional de Ziguinchor, Youssouph est hospitalisé à la salle 2 où il reçoit ses parents qui viennent lui rendre visite. Dans son village où les festivités qui ont drainé des milliers de personnes continuent, des voix ont commencé à s’élever pour condamner certaines pratiques qui ne sont pas conformes à celles que leurs arrières grands-parents leur ont léguées.

Source: L'observateur

Article Lu 11516 fois

Mardi 19 Mai 2009





1.Posté par Non animiste le 19/05/2009 11:41
Bien fait pour lui.Diap diouli rék mo woor.Diamou ay kheureum rék faté sounou
borom.

2.Posté par diop rasta le 19/05/2009 12:56
il voulait se suicider , on appelle ça en japonais: HARA KIRI A LA CASAMANÇAISE.

3.Posté par malcom le 19/05/2009 17:14
Pour dire qu'il n'y a pas de marabout au senegal,que des charlatants

4.Posté par lemzo le 20/05/2009 05:06
j'en suis sur qu'il a passer la nuit avec une fille sans se laver. Ces gris gris lui ont trahis.
J e me demande est ce qu'il aura le courage de croire encore aux affaires mystiques. ? qui pourra me répondre

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State