Référence multimedia du sénégal
.
Google

VOTE DU PROJET DE LOI SUR LA VICE-PRÉSIDENCE : RÉACTIONS de Me Elhadj Diouf et Cheikh Bamba Dieye: «C’est la mort dans l’âme…»

Article Lu 1922 fois

«Le vote de cette loi sur la Vice-présidence est illégal. Dans les régimes de démocratie avancée, on ne peut pas avoir et un Premier ministre et un Vice-président derrière un chef de l’Etat. Cela fait désordre. Ce poste n’a pas de sens et il est inopportun. Si nous sommes là toujours pour dire oui à l’Assemblée nationale, c’est la mort dans l’âme. On ne dit pas la vérité à Wade, c’est ce qui explique qu’il est en train de perdre du terrain. Il est temps de l’aider en étant honnête avec lui.»



VOTE DU PROJET DE LOI SUR LA VICE-PRÉSIDENCE : RÉACTIONS de Me Elhadj Diouf et Cheikh Bamba Dieye: «C’est la mort dans l’âme…»

VOTE DU PROJET DE LOI SUR LA VICE-PRÉSIDENCE : RÉACTIONS de Me Elhadj Diouf et Cheikh Bamba Dieye: «C’est la mort dans l’âme…»
Cheick Bamba Dièye : «Cette loi pérennise un précédent dangereux»

«L’acte qui est posé avec ce poste de Vice-président prouve nettement qu’on est entré dans une dynamique de succession du président de la République. Cette loi qui vient d’être votée à l’Assemble pérennise un précédent extrêmement dangereux. Je ne suis pas convaincu de sa pertinence, puisqu’elle n’est pas d’actualité. Les priorités sont ailleurs. Cette loi décrédibilise la démocratie sénégalaise. On est toujours dans le cycle de régression démocratique. Ce qu’on aurait souhaité est que les gens aient le souci des populations. Et que les lois votées à l’Assemblée nationale recoupent avec les besoins exprimés par les Sénégalais. Ce qui nous a été offert avec cette loi sur la Vice-présidence, comme par le passé, est une utilisation abusive de la loi pour tailler sur mesure les préoccupations politiques et des intérêts périmés. Les populations ont lancé, lors des dernières Locales, un message aux gouvernants. Il aurait été intéressant qu’ils retiennent la leçon. Cela, en calant leurs activités et les lois votées à l’Assemblée dans le sens des intérêts exprimés par les populations.»

Me Ndèye Fatou Touré: «Une régression du système démocratique»

«Ce vote est une honte, une régression pour notre système démocratique. La majorité parlementaire a fait preuve d’anti-démocratie. Au lieu de réfléchir sur des mécanismes de résoudre les crises que traversent aujourd’hui le pays, on nous a présenté une loi scélérate mettant en place une personne qui va avoir, dans l’ordre protocolaire, une prééminence par rapport aux Institutions définies dans l’article 6 de la Constitution. C’est la énième modification unilatérale de la Constitution, inconsidérée de la volonté populaire. Mais, le peuple n’a pas encore dit son dernier mot. Il a simplement marqué sa désapprobation à travers les élections locales et il va poursuivre sa marche. Nous avons, aujourd’hui, un pays qui marche la tête en bas avec comme pied, le peuple qui lui, est souverain et visionnaire. Nous espérons que la vérité va finir par triompher dans le sens des intérêts du pays.»

Doudou Wade: «Le président répond aux aspirations des populations»

«Le président a eu sa lecture du vote des citoyens sénégalais et a commencé à prendre une direction dans le cadre de l’aspiration des populations. Le Vice-président va assister le président de la République. Nous ne sommes pas dans une situation d’aller vers un changement de régime ou de passer à un intérim comme l’article 35 qui avait conféré au Premier ministre d’alors de remplacer et de continuer le mandat du président de la République. Aujourd’hui, la suppléance du président, en cas d’empêchement, est assurée par le président du Sénat.»

Me Madické Niang: «Ça participe à l’œuvre colossale du développement»

«Ce que nous avons fait à travers le vote de cette loi de Vice-président va participer de l’œuvre colossale de développer le pays et de conduire le Sénégal vers l’émergence. Le Président Wade a voulu qu’un vice-président soit nommé pour être plus présent auprès des populations et être à leur écoute. Ce qui va lui permettre de traduire les préoccupations des Sénégalais en actes concrets. Certains ont entretenu l’idée selon laquelle, que par ce biais, on cherche une dévolution successorale. Ce qui est faux. Comment pouvons-nous penser qu’une personne nommée peut remplacer une institution ? Une fois de plus, on se leurre. Ce poste de vice-président permet simplement au chef de l’Etat d’exercer les pouvoirs qui lui sont conférés par la Constitution.»

Mathieu BACALY
Source L'Observateur

Article Lu 1922 fois

Samedi 16 Mai 2009





1.Posté par le saint louisien le 16/05/2009 11:19
Mais doul waay Madické et Doudou Wade et engraissez vous le plus rapidement possible parce que nak ce sera fini un jour et vous vous retrouverez un jour assis sur une chaise roulante n oubliez pas que yallah mayé woul dé dafa dénkané
ce que vous dites vous ne le croyez méme pas et tant d'autres pensent autrement au sein de ce groupe parlementaire libéral mais ne le disent pas .
Merci à Wackly lui au mions il sait que les populations ont marre de tous ces chamboulements vis à vis de nos institutions

2.Posté par alphaoscart le 16/05/2009 11:37
c'est une honte pour l'ensembles des senegalais que d'avoir des gens comme Doudou WADE et Madicke qui ne pensent qu'a leur interets. ils ne disent jamais la verite au President . Ce sont des minables qui ne pensent pas a la souffrance de populations.
WADE cesse de faire du je m'en fou c'est le peuple qui t'a elu et non ces vampire qui ne vivent que du sang des populations

3.Posté par Citoyen le 16/05/2009 12:06
On ne trouve vraiment pas des mots assez forts pour qualifier cette enieme agression faite a notre Charte fondamentale par le president et sa bande. Le mot regression ne rend pas compte de ce ``matayisme`` organise. Ce qui est sur c`est que cet homme que nous avons mis a la tete de notre pays le 19 mars ne va pas reculer dans son projet monarchique. Le voudrait-il, il ne le pourrait. En plus de trainer de trop nombreuses casseroles, il est pris a la gorge par une clique de bandits qui considerent que leur seul issue pour echapper a la justice et rendre compte des torts causes a notre peuple reste leur maintien au pouvoir. Ils n`ont pas d`autre choix, comme du reste leur mentor. Ils s`emploieront a arriver a leur fin, au mepris total des valeurs democratique et aux regles de bienseance. Il feront del`adage`` la fin justifie les moyen``, leur principale regle de conduite.
Il appartient donc au peuple de les arreter net, sinon l`irreparable pourra se produire. Nous ne gagnons rien a attendre. Fippu jotna!

4.Posté par gorgorlou le 16/05/2009 14:56
QUE CET IMBECILE DE DOUDOU WADE REPONDS AUX MILLIONS QUE L'EX MAIRE DE RUFISQUE DIAWAR TOURE LUI A DONNE ET LES SALAIRES QU'IL LUI VERSAIT DANS UN COMPTE COURANT. CEUX QUI FONT LES ENQUETES NE VEULENT PAS DIRE SON NOM OU MEME L'ENTENDRE. RAISON POUR LAQUELLE IL CRIER HAUT ET FORT DURANT UN METING QUE WADE ET SA FAMILLE SONT AVEC DIAWAR.
DE MADICKE NIANG N'EN PARLONS PAS ILS NE CROIENT NI A DIEU, NI A SERIGNE TOUBA, IL NRGUE MEME LE KHALIF GENERAL DES MOURIDE POUR LEUR INTERET PROPRE. IL EST CAPABLE DE VENDRE SA MERE POUR SON STATUT.

REVOLUTION SOCIALE S'IMPOSE SINON LE PROJET DE WADE DE METTRE SON FILS IRA A BOUT.
LE PROJET EST DE DONNE A SON FILS UN SUPER MINISTERE QUI AVRA TOUS LES FINANCEMENTSQUI VONT ENTRER DANS LE PAYS ET SE COSTITUER COMMELE SAUVEUR DU PEUPLE.
C'EST LUI QUI EST DERRIERE LA VENTE DES ACTIONS DE LA SONATEL PARCEQUE IL A DES ACTIONS A L SUDATEL ET CHERCHE A LES INSTALLER A PIED FERME AU SENEGAL EN DESTABILISANT LA SONATEL.
MEME STRATEGIE AVEC AIR SENEGAL KARIM A DEJA UNE AGECE ANGLAIE AVEC QUI IL A DEJA NOUE LES ACCORDS PERSONELS POUR LA CREATION D'UNE COMPAGNIE AU SENEGAL.
AVEC SA MERE VIVIANE ILS SNT ENTRAIN DE VENDRE LE SENEGAL ET A CERTAINS MINISTRES CORROMPUS ILS ONT TOUT ORGANISER MEME L DEPART ENTICIPE DE WADE.
LE DERNIER REMANIENT A ETAIT FAIT SUR LES INDICATIONS DE CETTE SOIT DISANTE PREMIERE DAME.
IL FAUT CROIRE A CE QUE DIS GORGORLOU PARCEQUE CHAQUE SEMAINE JE SUIS AU PALAIS AU MOINS TROIS FOIS.
A BON ENTENDEUR.

5.Posté par hotmax le 16/05/2009 16:22
doudou wade et consort sont des ingrats.imbecile!!!! way dool way yeen temit!!!!apres ke la vice presidente seras nommer elle seras renvoer puis karime vien.....!!!1way ngiii niooo dookhane sen wawy yaw!!!!!malheureusement pour ceux ki n'on po les moyen de s'en sortir!!!!!!dieu peu etre a oublier le senegal !!!!!!peu etre kil nous enveras un ange pour voir maitre ab

6.Posté par Baymo le 16/05/2009 19:11
le projet de loi n'est pas opportun il est aussi dangereux.il est inopportun parce que les senegalais avait d"autres urgences.il est dangereux parce que c'est la succesion directe pour karim wade.il peut amener une dysfontionnement et une cacophonie dans l'etat en question.cependant il faut noter que dans tous les regimes la majorite parlementaire ,elle est mecanique"tate bou reye bouhanté laye diarigne"au temps de senghor au temps de abdou diouf et de meme au temps de wade.l'opposition boycotteuse avait gagnée les legislatives de 70 a 75 % d'abstention alors qu'ils ont perdu le vice président à 90% car il n'ont pas une representativite ."balagané nam néfa"en outre certains figures comme maky sall qui a été la locomotive et le president de cet assemblée illégitime attend son depart pour demander sa dissolution cela n'est pas serieux.Et pour les parlementaires ,il faut qu'ils sachent qu'ils ont elus par le peuple pour l'interet de toute la nation.

7.Posté par m ndiaye le 17/05/2009 02:13
la vice-présidence c' est n'importe quoi.la démocratie sénégalaise est en panne depuis le départ de Macky SALL du gouvernement et de l'assemblée.ce poste décrédibilise le système démocratique et donne une double image à la tête du pays.Wade doit renoncer à promulguer cette loi.seuls les députés du pds ont voté cette soit-disante loi.Quel rôle joue le directeur du cabinet du président ? z Diaw.vote à main levée doit être supprimé dans l'hémycle, je suis sûr et certain que certains parlementaires pds ont eu peur de dire non à ce projet de loi.Les populations doivent se mobiliser pour contester la promulgation de cette loi.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State