Référence multimedia du sénégal
.
Google

VOL DE PORTABLE Une fille de 19 ans écope d’une interdiction de séjour dans le département de Mbour

Article Lu 1757 fois


Une jeune fille de 19 ans répondant au nom de Maty Sy originaire de Thiès a été reconnue coupable de vol de portable commis la nuit au préjudice d’un ressortissant libanais nommé Didier Awada par le tribunal départemental de Mbour. Elle s’est vue infliger une peine de 10 jours de prison ferme et une interdiction de 5 ans dans le département de Mbour. Tandis que le parquet avait requis trois mois ferme.
C’était à la veille de la fin d’année précisément dans la nuit du 30 au 31 décembre à Saly. La station grouillait de monde, en particulier de jeunes filles venues de plusieurs régions de l’intérieur du pays. Mata Sy, une jeune nymphe de 19 ans, faisait partie de celles- là. Certainement à la recherche de quoi passer la fête. Tout en déambulant dans la principale route de la station appelée par les initiés l’avenue des « Champs Elysées », elle fait la rencontre d’un jeune Libanais, un certain Didier Awada. Après les salamalecs, ce dernier l’invite à prendre un pot et à dîner au restaurant le « Royam hôtel ». Jusque tard dans la nuit, les deux tourtereaux d’un soir se décident enfin à aller faire un tour sur invitation du Libanais à sa résidence située vers Saly Carrefour pour faire davantage connaissance. Mais comme il faisait tard, le Libanais lui avait promis la somme de 5.000FCFA pour son transport de retour. Une fois sur les lieux, tout allait bien au début. Mais Maty Sy avait déjà mûri un plan consistant à dérober le portable de son copain. Profitant de l’absence momentanée de Didier Awada, la fille accomplit son forfait. Et à son retour dans la chambre, il eut la désagréable surprise de constater l’absence de la fille et la disparition de son portable haut de gamme. Il alerte aussitôt le gardien qui, au moment où la fille s’apprêtait à franchir le portail de la résidence, l’appréhende. Fouillée, il a été trouvé dans son sac le portable. Conduite à la brigade spéciale de Saly, elle a reconnu sans difficulté les faits. Pour expliquer son geste, elle a soutenu que c’était pour obliger son copain à lui remettre les 5000 FCFA. Poursuivant son interrogatoire, l’enquêteur, le Maréchal de logis Pierre Marie Diop, a découvert que la fille a donné une fausse identité en fournissant le nom de Marie Faye qui habiterait Thiès sans autre précision. Déférée au parquet pour vol de portable commis la nuit, elle a été jugée par le tribunal correctionnel de Mbour. À la barre, la prévenue ne reconnaît pas les faits soutenant que Didier lui devait 5000 FCFA et qu’elle allait lui remettre le portable puisqu’il connaît son domicile et sa mère. Et pour se dédouaner, elle a déclaré que le Libanais lui devait 5000 FCFA depuis Dakar. Pour le parquet, la prévenue est de mauvaise foi, ainsi il a requis trois mois ferme. Finalement elle a été condamnée à deux ans dont 10 jours ferme, en sus d’une interdiction de séjour de cinq ans dans le département de Mbour.


Source: L'observateur

Article Lu 1757 fois

Vendredi 18 Janvier 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State