Référence multimedia du sénégal
.
Google

VOL AVEC VIOLENCE : L’agresseur est... une fillette de 17ans

Article Lu 1971 fois

L’employée de maison, Awa Ndaw n’en revient pas encore. Jamais, elle n’aurait soupçonné qu’elle serait un jour victime d’une agression commise par… une femme. Qui plus est, une jeune fille de 17 ans. Pourtant, tel est le cas. L’histoire remonte au 10 Décembre dernier à la cité des Nations-unies, plus précisément au domicile de Ndèye Ngoné Ndiaye. Le matin, vers 10 heures, la propriétaire des lieux, qui s’apprêtait à sortir, prend néanmoins le temps de discuter avec une jeune fille, venue chercher du travail. Ayant déjà une employée de maison, elle jugea utile de recruter cette nouvelle venue, ainsi pourra-t-elle décharger un peu l’autre, le travail étant très lourd. Toutefois, pour jouer la prudence, la dame demande à la nouvelle recrue de revenir le lendemain afin de l’amener faire connaissance avec ses parents. Sur ce, elles sortent toutes les deux ensemble de la maison.



Mais, en ce moment précis, la dame n’avait pas idée des intentions préjudiciables de la jeune fille. Ainsi, attendant que la maîtresse des lieux s’absente de son domicile, Aminata Dieng, la jeune fille en question, revient sur ses pas pour dire à la domestique Awa Ndaw, laissée seule à la maison, que sa patronne lui a demandé de l’attendre. C’est ainsi qu’elle est invitée à s’installer dans la cuisine. Aussi, elle s’est permise d’aider la domestique dans ses tâches ménagères.

Cependant, profitant d’un moment d’inattention de cette dernière, la jeune fille saisit le couteau posé sur la table et, d’une main ferme, plaque sa main sur la bouche de celle-ci avant de lui intimer l’ordre d’entrer dans les toilettes. Prise de panique, le premier geste instinctif de la domestique a été de saisir le couteau par son côté tranchant et de crier au secours. «Ce sont les cris qui ont ameuté le voisinage. Et quand, dans sa tentative de fuite, elle a tiré le couteau, elle m’a tranchée deux doigts de la main», dira-t-elle plus tard aux limiers de Guédiawaye.

N’empêche, son assaillant n’a pas pu aller loin. Epinglée et conduite au commissariat, la jeune fille, tout en reconnaissant les faits, a tenté de justifier son acte. A l’en croire, elle voulait juste trouver de quoi payer ses études, d’autant qu’elle est élève en classe de 3ième à l’école MASIFA. «J’avais l’intention d’enfermer la domestique dans les toilettes pour fouiller dans la chambre de sa patronne», déclare-t-elle aux limiers. Pis, la mise en cause, en sus de cet argument peu convaincant, soutient que c’est la troisième fois qu’elle agit ainsi. Une révélation qui ne surprend guère, puisque selon toute vraisemblance, ayant des problèmes avec sa famille, Aminata Dieng vit avec son petit ami. D’ailleurs, selon ses déclarations, elle serait enceinte de 2 mois.

Mais, cet état de fait ne pouvant empêcher l’action policière de se poursuivre, la mise en cause a été déférée au Parquet au terme de sa garde-à-vue.

Source: L'as

Article Lu 1971 fois

Samedi 15 Décembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State