Référence multimedia du sénégal
.
Google

VOL AGGRAVE AU PREJUDICE DE ME MADICHE NIANG : Son gardien écope des travaux forcés à perpétuité

Article Lu 11214 fois

Amadou Tidiane Kanté, ancien vigile du domicile de Me Madické Niang, a écopé des travaux forcés à perpétuité. La Cour d’Assises de Dakar l’a déclaré coupable de vol aggravé au préjudice de son employeur qu’il avait tenu en respect avec une arme à feu en lui réclamant sa mallette qui contenait de l’argent. Ainsi le juge a suivi l’avocat général dans ses réquisitions et a refusé de répondre aux demandes de la défense.



VOL AGGRAVE AU PREJUDICE DE ME MADICHE NIANG : Son gardien écope des travaux forcés à perpétuité
Amadou Tidiane Kanté, Guinéen âgé de 28 ans, a écopé des travaux forcés à perpétuité. La Cour d’Assises de Dakar l’a déclaré coupable de vol au préjudice de l’employeur avec usage d’armes, de violences ayant entraîné une incapacité temporelle de travail de 45 jours au préjudice de Me Madické Niang, ministre d’Etat, ministre des affaires étrangères. Le 31 juillet 2004, le commissariat de Dieuppeul a été saisi d’une plainte du ministre Me Madické Niang.

Il expliquait en effet que son gardien Amadou Tidiane Kanté a fait irruption dans sa chambre à coucher pour le tenir en respect avec un pistolet en lui réclamant sa mallette, son téléphone portable et les bijoux de son épouse. Profitant d’un moment d’inattention du délinquant, il s’est jeté sur lui et il s’en est suivi un corps à corps au cours duquel le ministre a mordu son protagoniste. Le malfaiteur a réussi à s’échapper laissant sur place son arme, mais emportant le téléphone portable de grande valeur du ministre.

Amadou Tidiane Kanté interpellé par la suite a reconnu les faits et a déclaré qu’il a été attiré par la mallette de son patron qui contenait toujours de l’argent. Et sachant qu’il était malade ce jour là ainsi que son épouse, il a voulu en profiter pour les voler. Pour y arriver, il a attendu que le vigile aille prendre son bain pour subtiliser son arme de service.

Il a confirmé ses déclarations faites devant le juge d’instruction et les policiers enquêteurs. En expliquant que Me Madické Niang était son père et son patron et qu’il a, au cours de sa détention, envoyé plusieurs lettres d’excuses à Me Madické Niang. Sur les raisons de son acte, il a fait part qu’il était pressé de s’enrichir et qu’il avait remarqué que son patron avait toujours une mallette d’argent et qu’il avait beaucoup de charges. Il a poursuit disant qu’il avait imaginé de se rendre à l’étranger une fois le coup était réussi. Il a aussi expliqué qu’une bataille a été engagée contre l’avocat et que ce dernier l’a mordu et c’est ce qui l’a fait laisser la mallette.

L’avocat général a soulevé la gravité des faits en insistant sur les circonstances aggravantes liées à l’affaire. Le vol au préjudice de l’employeur est constant. L’usage et non le port d’arme aussi a été relevé par l’avocat général puisque l’usage c’est aussi le fait de menacer quelqu’un avec une arme pour l’obliger à obtenir ce qu’il veut. Il a, d’autre part, indiqué l’utilisation d’arme même s’il n’a pas causé d’infirmité ou d’incapacité est passible des travaux forcés à perpétuité.

Ainsi il a requis telle peine. Le conseil de la partie civile s’est appesanti sur le comportement Me Madické Niang qui a pardonné à son employé en faisant même parvenir à la Cour une lettre de désistement. Le conseil d’Amadou Tidiane Kanté a demandé aux juges de suivre la partie civile en accordant sa clémence à l’accusé.

Source Sen24heures.com

Article Lu 11214 fois

Mercredi 18 Novembre 2009





1.Posté par att le 18/11/2009 01:50
peeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee depuis n y

2.Posté par diakhlè le 18/11/2009 02:27
il ne meritait pas ça je suis vrèment dèsolè.c'est la lois du plus fort.kou am koudou doo lakkeu.regardez cet imbecile de farba c'est lui qui meritait le sort de ce jeune homme. wade au pouvoir= doolècratie,seul le pouvoir de Dieu demeure eternel

3.Posté par Modu-Modu le 18/11/2009 04:00
C'est quoi cette justice à deux vitesses? Combien de fois des délinquents ont brandit une arme pour menacer des personnes. Travaux forcés à perpétutuité pour une tel fait divers, c'est hallucinant ! Est-ce parce-que la victime est un minsitre? Est-ce normal de trimbaler avec soi régulièrement une malette contenant de l'argent? N'est-ce pas là une incitation au vol valant circonstance atténuante? Si c'est c'est le ministre qui avait menacé son employé par une arme aurait-il une condamnation sévère?

En voilà une décision qui discrédite notre justice et laisse croire qu'elle est au merci du pouvoir !

4.Posté par blasphematoire le 18/11/2009 05:37
le ministre recoit "justice" alors que des centaines de victimes attendent toujours. par ailleurs goor du maté.

5.Posté par coumbis le 18/11/2009 17:38
c'est drôle quand même le ministre l'a mordu !!!!!!
mais bon travaux forcés à PERPETUITE c'est un peu excessif
Ils ne lui ont laissé aucune chance vraiment

6.Posté par CEO le 19/11/2009 00:47
Pourquoi ce ministre se trimballe avec autant de cash...ce serait hors de l'ordianire dans des pays respectables mais pas au senegal , pays parmi les 10 les plus corrompus au monde...tres bizarre!!!....qui regnes par les armes meurt par les armes...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 11:17 Dakar sans eau, Macky à Keur Momar

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State