Référence multimedia du sénégal
.
Google

VISITE A TOUBA: WADE BOUDÉ PAR LE FILS DE SERIGNE SALIOU

Article Lu 11325 fois

Après un premier séjour à Touba dans la nuit de vendredi à samedi correspondant avec les premières heures du rappel à Dieu de Serigne Saliou Mbacké, le chef de l'Etat Me Abdoulaye Wade est retourné hier dans la ville sainte. Cette fois-ci, c'était pour présenter ses condoléances au nouveau Khalife général des mourides Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké, à Serigne Mor Maty Léye qui devient le potentiel khalife après Serigne Bara, mais aussi aux fils du défunt dont Serigne Cheikh l'aîné et Serigne Moustapha Saliou. Mais pour ce dernier Wade aura tout fait sans le voir. D'aucuns de penser qu'il a boudé.



VISITE A TOUBA: WADE BOUDÉ PAR LE FILS DE SERIGNE SALIOU
Quatre tours d'horloge, c'est le temps qu'aura passé hier le chef de l'État Me Wade à Touba. En ce dimanche 30 décembre 2007, trois jours après le décès de Serigne Saliou Mbacké, accompagné d'une forte délégation dont les plus visibles étaient lui-même Wade, son fils Karim (avec qui il était dans sa voiture), Pape Diop le président du Sénat, et Me Madické Niang, il foule le sol de la ville sainte vers 11h 15 mn. Direction la maison du nouveau Khalife en la personne de Mouhamadou Lamine Bara Mbacké. Là, les services de sécurité sur les nerfs, eu égard à la forte affluence sur place et dans tout Touba, l'introduisent dans le salon du nouveau premier de tous les Mourides du monde. Ce dernier qui était en retraite dans un de ses appartements le rejoindra plus tard. Wade en "bon talibé" s'accroupit sur le tapis. Comme il avait l'habitude de le faire aux côtés du défunt khalife.

Ce qui pour d'aucuns était déjà un signe avant porteur sur la réelle volonté de Wade de "renouveler son pacte d'allégeance" à l'encontre de ce nouveau khalife et fils de Serigne Fallou. Un fait qui sera, quelques minutes plus tard, confirmé par les propos du chef de l'État qui, en bon communicateur, a encore tenu les propos qu'il fallait pour la circonstance. Parmi les pans de son discours, l'on retiendra ces propos clairs et précis" Tout ce je regrette, c'est que Serigne Saliou soit parti sans assister à la fin des travaux que nous avions lancés ensemble. Mais en vous, je trouve un interlocuteur aussi valable en tant que nouveau khalife général des mourides et en qui je renouvelle mon pacte d'allégeance comme talibé".

Un téléphone rouge pour Touba

Poursuivant, le président Wade dira que : " Tout ce qui est déjà en œuvre sera poursuivi pour que rien n'entame la poursuite des travaux de Touba". À l'endroit du nouveau Khalife serigne Bara, il dira à ce dernier de " lui trouver un homme de confiance, un intermédiaire qui à tout temps, à tout instant saura le saisir, lui le président sur toute urgence". Un fait qui rappelle Serigne Mokhtar Diakhaté qui a longtemps été le relais entre Wade et Serigne Saliou Mbacké. Mais pour Wade " le khalife peut aussi ne pas le faire en l'appelant directement".Mais ce qui a un peu surprisque c'est Wade dans son discours en profite pour dire que " Tout ce qui est en train d’être fait à Touba comme travaux le sera dans les autres cités religieuses. Il faut Comprendre Tivaouane, Ndiassane, Médina Baye, Yoff Layenne... Après cette présentation de condoléances un peu particulière, le chef de l'État a quitté la demeure du nouveau khalife pour se rendre chez Serigne Saliou. Là, il allait trouver le fils aîné du défunt en la personne de Serigne Cheikh Saliou, mais aussi toute la famille de feu Serigne Saliou. Serigne Moustapha Saliou était "le seul absent de la famille"

Serigne Moustapha Saliou introuvable

Dans un entretien d'à peu près trente minutes, Me Wade réitère sa " fidélité à la famille de Serigne Saliou qui l'a beaucoup appuyé, mais aussi soutient que les liens qui l'unissaient avec le défunt seront maintenus intacts". Mais ce qui a frappé plus d'un dans cette étape de la visite de Wade à Touba, c'est l'absence de Serigne Moustapha Saliou, fils et porte-parole durant ces derniers jours de vie de Serigne Saliou. Il n'était pas là contrairement à tous ses frères et neveux. N'empêche, Wade poursuivra sa randonnée chez Serigne Mor Maty Léye Mbacké, fils de Serigne Bara Mbacké et âgé de 82 ans comme l'actuel Khalife Serigne Bara, mais de moins de 6 mois. A Gouye Mbind, Wade présentera ses condoléances " au potentiel khalife des mourides" après l'actuel comme l'avaient été Serigne Mourtada et plus tard Serigne Mouhamadou Lamine Bara pour Serigne Saliou. Après cette randonnée, Wade qui était pourtant annoncé à la Résidence Khadimou Rassoul prit la route du Pinthie de Serigne Sohayibou où se trouve la demeure de Serigne Moustapha Saliou, le fils de Serigne Saliou.
Mais là-bas aussi, peine perdue. Wade et sa délégation rebroussent chemin, bredouilles. Le marabout n'est pas visible. Il était là, il n'était pas là. En tout cas, Wade ne le verra pas. Comme s'il en savait quelque chose, le ministre Madické Niang de souligner sur le retour ", “ je vous avais dit qu'il n'était pas là". Pourquoi Serigne Moustapha Saliou a refusé de recevoir les condoléances de Wade ? Là est toute la question. Très remonté contre certaines pratiques qui avaient cours dans la cour de son défunt père, il n'hésitait pas à " sévir contre tous les véreux". C'était le cas jeudi dernier, à la veille du décès de son père. Wade, las de le chercher, retourne à la résidence Khadimou Rassoul où après son déjeuner, il reprit la route de Dakar avec toute sa délégation. Il était 15 heures 30 minutes.

Source: Le Matin

Article Lu 11325 fois

Lundi 31 Décembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State