Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



VIOLS REPETES SUR UNE MINEURE : Pathé Ngom abuse de la fille mineur de son ami intime

Envoyé en prison pour les délits de viol sur mineure de moins de 13 ans et pédophilie, Pathé Ngom, fera finalement face aux juges le 23 janvier prochain. Il est accusé d’avoir abusé de la fille de son ami intime.



Né en 2002, N. Diallo aurait déjà eu trois rapports sexuels, si l’on en croit à sa version. Abusée sexuellement, la jeune fille qui habite Pikine Tally Boumack, a, en effet, pointé du doigt un ami et voisin de son père «Tonton Pathé». Ayant gardé son secret pendant plusieurs jours, elle s’est finalement confiée à sa mère, qui a eu toutes les peines du monde pour lui tirer le ver du nez. Selon la dame, tous ces soupçons sont partis, lorsqu’une de ses amies lui a dit que Pathé courtisait sa fille. Vigilante aux va-et-vient de ce dernier, elle a finalement compris que l’ami de son
époux avait en réalité un oeil pour sa fille aînée. C’est ainsi qu’elle a appelé cette dernière pour la presser de questions. Ayant finalement lâché le morceau, la jeune fille a raconté dans ses confidences, que dans le courant du mois de novembre, «Tonton» Pathé Ngom lui a promis, lors de ses visites à la maison, de lui acheter un livre de mathématiques.

Un livre comme appât

C’est donc dans ces circonstances que le lendemain, raconte-t-elle que sa mère lui a envoyé chez «Tonton» Pathé, récupérer le livre. «Je suis allée dans sa chambre, sise à Usine Icotaf. Sur place, il prenait son petit-déjeuner dans sa chambre. Après avoir terminé, il a fermé la porte de la chambre à clé. C’est ainsi qu’il s’est déshabillé avant de m’intimer l’ordre de faire la même chose», a dit la jeune fille. Opposant une résistance, selon toujours sa version, il a enlevé son pantalon jean, son slip ainsi que son body. «Ensuite, il m’a poussé sur le lit avant de me pénétrer en m’embrassant. Il s’est levé et m’a demandé d’aller dans la salle de bain pour laver son sexe», a dit la jeune fille. C’est donc par la suite, confie-t-elle, qu’ils sont allés acheter le livre, avant qu’il lui offre 200 francs Cfa et 1000 francs Cfa pour sa mère. «Le livre comportant des pages illisibles, je m’en suis ouverte à ma mère ainsi qu’à tonton Pathé lors de sa visite du lendemain chez nous. Il m’a demandé de ramener le livre. Je suis partie et il a refait la même chose», a dit N. Diallo. Et toujours selon elle, la troisième fois, c’était le 26 décembre. «J’étais allé acheter du pain et je suis passée chez lui. J’ai trouvé mon papa chez lui. Papa m’a demandé ce que je faisais là-bas et je lui ai dit que j’étais venue récupérer de quoi acheter le pain. Tonton Pathé a raccompagné mon père et à son retour, il a encore abusé de moi», a soutenu la jeune fille, selon qui, son bourreau lui a demandé de garder le silence au risque d’être sévèrement corrigée, voire tuée par ma mère. Face à de telles accusations, le mis en cause qui est né en 1969 a d’emblée avoué qu’il est l’ami intime au père de la jeune fille. A ce propos, il a fait des aveux circonstanciés sur le viol qui lui est reproché. «Il est vrai que j’ai abusé de N. Diallo à trois reprises, mais je savais qu’elle n’était pas vierge, lors de notre contact. Je ne connais pas ce qui m’a attiré et j’avoue que la fille me frôlait parfois le sexe ou me faisait des attouchements à l’insu de ses parents», a dit le mis en cause devant les enquêteurs. Son procès qui était prévu pour ce mercredi a été renvoyé, sur demande de la partie civile, à la date du 23 janvier prochain.

POP Ndèye Anna NDIAYE

Vendredi 25 Janvier 2013



Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés