Référence multimedia du sénégal
.
Google

VIOLENCES EN IRAK : 50 morts et des centaines de blessés en deux jours de combats

Article Lu 1628 fois


Bagdad - Au moins 47 personnes ont été tuées en Irak depuis mardi dans des combats entre les miliciens chiites de Moqtada Sadr et les forces régulières irakiennes, selon un bilan provisoire établi par différentes sources.

Par ailleurs, ces combats qui ont impliqué hier les villes de Bassorah (550 km au sud de Bagdad), le principal quartier chiite de Bagdad -Sadr City-, et les villes de Kout (175 km au sud-est de Bagdad) et de Diwaniyah (180 km au sud Bagdad), ont fait également des centaines de blessés, selon ces mêmes sources.

La majorité des victimes sont des civils. A Bassorah, 20 personnes ont été tuées et 200 blessés dans ces affrontements, selon le ministre irakien de la Santé, cité par un communiqué du Comité international de la Croix-rouge.

Jusqu’à présent le bilan confirmé de sources responsables de ces combats faisait état d’au moins sept tués et 48 blessés à Bassorah. Des informations non confirmées avaient avancé les chiffres de 40 tués et 200 blessés. Par ailleurs, au moins 20 personnes ont été tuées et 115 blessées dans les combats depuis mardi dans le bastion de l’Armée du Mahdi à Bagdad, Sadr City, dans le nord-est de la capitale irakienne, selon des responsables de service de sécurité. Sept personnes ont été tuées à Kout dans des affrontements entre miliciens chiites et troupes régulières, selon la Police, dans des combats qui ont fait également des dizaines de blessés.

EN BREF * PALESTINE - Arrestation d’un chef militaire du Hamas

L’armée israélienne a arrêté hier matin en Cisjordanie un important chef militaire du Hamas islamiste ainsi que son adjoint, a-t-on appris de source de sécurité palestinienne.

Omar Jaber, 50 ans, le chef pour la région de Tulkarem (nord de la Cisjordanie) des Brigades Ezzedine Al-Qassam, la branche armée du Hamas, a été arrêté à son domicile dans le village de Balaa. Son adjoint, Hani Barabra, 33 ans, a également été arrêté, a-t-on précisé. Interrogée l’armée israélienne n’a apporté aucun commentaire à ces informations.

CHINE - La situation du Tibet comparée à celle des banlieues en France

Un représentant de l’ambassade de Chine à Paris a comparé hier les violences qui ont fait 20 morts au Tibet à une série d’arrestations menées en février par la Police à Villiers-le-Bel, une banlieue du nord de Paris. "Il y a quelques mois à Villiers-le-Bel il y a eu des émeutes. 1.000 policiers ont été envoyés dans cette petite ville de 26.000 habitants", a affirmé Qu Xing, interrogé sur la "répression" des manifestations au Tibet. Interrogé pour savoir si la Chine accepterait l’envoi éventuel d’une mission de l’Onu enquêter au Tibet, Qu Xing, qui a rang de numéro deux à l’ambassade de Chine, a répondu : "est-ce que vous laisseriez une mission des Nations unies pour voir ce qui s’est passé à Villiers-le-Bel ?" Alors que le journaliste objectait qu’il était impossible de comparer le Tibet et Villiers-le-Bel où "on n’a pas envoyé les chars", l’officiel chinois a répondu que les autorités chinoises avaient dépêché des "voitures anti-émeutes blindées". "Je pense que ça existe en France", a-t-il ajouté ;


AFP

Article Lu 1628 fois

Jeudi 27 Mars 2008


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 18:11 Trump se risque à un bras-de-fer contre la Chine

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State