Référence multimedia du sénégal
.
Google

VIOLENCES A YEUMBEUL Il sectionne l’index de son voisin et se fait lyncher par les populations

Article Lu 1686 fois


Il sectionne l’index de son voisin et se fait lyncher par les populations La violence aveugle qui sévit dans certains quartiers de la banlieue a encore fait une victime. En effet, un individu répondant au nom de Mame Cheikh Fall en proie à un subit accès de folie s’est violemment acharné sur ses voisins, sectionnant l’index de l’un d’eux avant de fendre le genou d’un autre. Lynché par les populations en colère, Mame Cheikh Fall a été cueilli par la police à sa sortie de l’hôpital Le. Dantec où il était interné
Jeudi 10 octobre. Il fait huit heures lorsque les portes de l’hôpital. Le. Dantec s’ouvrent. Dans la foule certains pressent le pas pour gagner la sortie. D’autres semblent perdus. C’est le cas du nommé Mame Cheikh Fall. Le regard hagard, la tête recouverte d’un bandage, Mame Cheikh Fall traîne encore les séquelles de ses blessures nées du lynchage en règle auquel il a été soumis par les populations de Yeumbeul. Personne ne l’attend à sa sortie de l’hôpital. Sauf les éléments de la section de recherches du poste de police de Yeumbeul. Ces derniers habillés en civil surveillent les moindres mouvements de Mame Cheikh Fall. Et lorsque ce dernier s’élance pour traverser la rue et attendre à l’arrêt des bus un véhicule en partance pour Yeumbeul, les limiers en font de même. Au bout d’une filature qui a duré une dizaine de minutes, les éléments de la section de recherches se décident finalement à arrêter Mame Cheikh Fall. « Au nom de la loi, vous êtes en état d’arrestation » lui disent les limiers. Mame Cheikh ne semble pas surpris. En effet il y’a une dizaine de jours Mame Cheikh Fall s’était particulièrement distingué à Yeumbeul en s’attaquant violemment à ses voisins. L’un d’eux grièvement blessé et également interné à l’hôpital. A.Le.Dantec s’est confié aux enquêteurs sur son lit d’hôpital « Je rentrais chez moi. Lorsque je suis arrivé à hauteur de ma maison, j’ai constaté que le nommé Mame Cheikh que je connais bien détenait une machette. Lorsque je suis entré dans la maison mes sœurs m’ont dit que Mame Cheikh a passé tout l’après-midi à les menacer avec son arme. C’est ainsi que je suis sorti pour lui demander les raisons de cet acharnement, il a pensé que j’allais l’attaquer. Il m’a immédiatement asséné un coup de machette qui m’a sectionné l’index car je tentais de parer le coup ». Poursuivant, Malick Dieng raconte qu’après lui avoir sectionné l’index, Mame Cheikh Fall a tenté de l’éventrer « Malgré mon doigt qui est tombé à terre, Mame Cheikh a voulu m’atteindre encore avec son arme. Mon voisin Samba Dieng qui est venu à mon secours a été violemment attaqué par Mame cheikh qui lui a fendu le genou gauche avec sa machette faisant de lui la seconde victime » . Un autre voisin de Mame Cheikh dont le seul tort a été de se trouver sur le chemin de ce dernier a été également pris à partie par Mame cheikh qui lui a arraché l’oreille droite à l’aide d’un tesson de bouteille. Une violence aveugle qui a poussé les voisins de Mame Cheikh à s’acharner à leur tour sur ce dernier. N’eût été l’intervention des limiers de Yeumbeul alertés par un coup de fil anonyme, Mame Cheikh allait certainement passer de vie à trépas. Tirés des griffes de la foule par les éléments de la section de recherches, Mame Cheikh Fall a été finalement évacué à l’hôpital. A.Le.Dantec où pendant tout le temps que les blouses blanches se sont penchées sur lui, des éléments du poste de police de Yeumbeul ont placé les lieux sous surveillance. Cueilli à sa sortie de l’hôpital, Mame Cheikh Fall a été conduit au poste de police de Yeumbeul où il a été pris en charge dés son arrivée par les enquêteurs. Entendu par ces derniers, Mame Cheikh Fall a été finalement déféré au parquet pour coups et blessures volontaires et détention d’arme blanche.

Source: L'observateur

Article Lu 1686 fois

Lundi 14 Juillet 2008





1.Posté par mane le 14/07/2008 17:32
mais ki il est fou

2.Posté par Valeur le 16/07/2008 13:37
Il n'est pa fou daafa rééw réék

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State