Référence multimedia du sénégal
.
Google

VIOLENCE POLICIERE AU LYCEE MIXTE MAURICE DELAFOSSE: Des élèves battus jusqu’à l’évanouissement

Article Lu 11883 fois

Ce jeudi 26 mars matin, des affrontements ont opposé les forces de l’ordre aux élèves du Lycée Mixte Maurice Delafosse. La radio privée Rfm qui a donné l’information révèle que des potaches ont été battus jusqu’à s’évanouir.



VIOLENCE POLICIERE AU LYCEE MIXTE MAURICE DELAFOSSE: Des élèves battus jusqu’à l’évanouissement
Selon la radio Rfm, tout est parti d’un mouvement d’humeur déclenché par les élèves du Centre de formation professionnelle et commerciale qui réclamaient leurs bourses. En guise de répression, les policiers ont assailli le terrain de basket du Lycée. A en croire les témoignages d’un professeur interrogé par la Rfm, les policiers ont lancé des grenades lacrymogène et ont même écrasé des tables-bancs. Face à cette situation, les professeurs ont été obligés d’interrompre les cours. Et lorsque les élèves sont sortis, certains ont été tabassés par les limiers jusqu’à s’évanouir.

A en croire la Rfm, quatre élèves ont eu des blessures graves. D’autres ne supportant pas ce spectacle qualifié d’insoutenable par un professeur interrogé, tombaient et perdaient connaissance.

Source: Nettali

Article Lu 11883 fois

Jeudi 26 Mars 2009





1.Posté par pipo le 26/03/2009 14:44
non c incroyable ce ki se passe actuellement dans le pays chaque y'a des événement on est vrément fatigué de ce régime!!!! mé nawa fac tangal bokk!!!diapalé éleve yi!!!

2.Posté par saloum saloum le 26/03/2009 14:46
péé
ay way fougnou dieum

3.Posté par saloum saloum le 26/03/2009 14:49
ndékété deuss la pipo ya gaw!!!

4.Posté par philippe le 26/03/2009 16:11
Comme si violer les franchises universitaires ne suffisaient pas, les policiers, sous la direction du ministère de l'interieur ont envahi le lycée maurice de lafosse pour saccager des locaux et violenter des élèves et étudiants dont le seul tort a été de réclamer leurs bourses d'études. Sommes dans un régime monarchique, ou militaire ou tout simple dans un régime dictatorial ? Une chose est sure, c'est que l'histoire retiendra ces impairs du régime de "vieux wade", un régime où tout semble permis jusqu'à l'élimination de ceux qui luttent pour l'amélioration de leur condition d'existence. Que voulez-vous que je vous dise, parlant du cente de formaion professionnelle commerciale je suis en terrain commun puisque j'ai fréquenté cette institution de valeur, cette institution qui a fourni au sénégal beaucoup de ses cadres. Maintenant la responsabilité des évènements revient à la l'administration du centre qui doit porter réclamation au niveau du ministère de la formation professionnelle. D'ici là je me fais le porte parole des anciens du CFPC pour témoigner à tous les élèves et étudiants toute notre solidarité et notre compassion.

5.Posté par arabe le 26/03/2009 16:18
il est temps que cette cruauté policière contre les civils arrete au senegal. c'est de l'animosité de frapper des grevistes encore pire des élèves.ces policiers mécontents qui n'ont meme pas le BFEM. que la population se souléve il est temps que ce régime décampe. ces

6.Posté par fifi le 26/03/2009 16:24
oui Philippe tu as raison CFPC est un temple du savoir. je suis vraiment choquée par cette violence policière.

le droit d'aller en grève n'est plus un droit dans notre cher pays?

7.Posté par auteur le 26/03/2009 17:48
S'ils sont mmécontent de la défaite de leur père (grand père) ils n'ont qu'à aller pleurer avec lui au Palais et laisser les élèves revandiquer leur droit

8.Posté par Fitos le 26/03/2009 18:26
Tous dehors !

9.Posté par martial philippe le 26/03/2009 19:03
même quand on y était on avait le même problème, car les bourses nous étaient versées vers la fin de l'année scolaire, alors qu'on parle de bourses d'études. une bourse c'est pour acheter des documents, ou du materiel pour les cours ou encore pour aider ceux qui sont confrontés à des problèmes de transport. mais attendre la fin de l'année pour donner des bourses ça n'a pas de sens. avant le début de l'année scolaire ils savent bien combien ont réussi au concours d'entrée, donc ils peuvent savoir combien leur faudra t'il débourser pour les bourses, mais comme ils aiment tout faire à la dernière minute, voilà le résultat du tatonnement du régime de wade. quant aux policiers mom khana dilèn nianal rek ndakh ils ont le métier le plus triste de la planète, ils tapent sur les gens, parfois sans même savoir ce qu'ils ces derniers ont fait. en fait ils ne sont pas payés pour réfléchir mais juste pour exécuter aux ordres. bref c'est le régime de gorgui, mais comme disait quelqu'un ils sont ko avec trois appuis, bientôt le quatrièrme pour les accompagnés vers la sortie, car l'éveil des consciences a déjà sonné au sénégal. ON EST AVEC LE PEUPLE OU ON DISPARAIT. courage à tous ceux qui ont été blessés. MARTIAL Philippe (promo 2000-2002)

10.Posté par fbi le 26/03/2009 19:56
la police est a l image de son chef le ministre de l interieur un homme arrogant nul est incompetant
voila le gouvernement de wade

11.Posté par hany le 26/03/2009 21:24
c anormale ce ki se passe de nos jours au pays au lieu de proteger maintenent, les forces de l'ordre sément la pagaille ils ont mm été jusqu'a lancer des lacrymogénes a ITECOM ki na rien a voir avec ca notre seul tort cté de regarder ce qui se passait dehors en bas les forces de l'ordre du SENEGAL

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State