Référence multimedia du sénégal
.
Google

VIOLENCE A ASCENDANT: Il vole son père et le brutalise devant la police

Article Lu 12501 fois

Un papa qui demande à ce que son fils soit envoyé en prison ne le fait pas toujours de gaieté de coeur. Mais lorsque ce dernier te vole les biens pour ensuite te boxer en pleine rue, il n'y a qu'un choix qui te reste. Et c'est ce que O. Lô a fait en portant plainte contre son fils Mamadou, qui en plus d'avoir chipé ses 465.000 francs Cfa, s'est emparé de son poste téléviseur. Le comble est qu'il lui a donné un violent coup de genou au ventre poussant les limiers de Grand-Yoff, témoins des faits à maîtriser ce fils ingrat qu'ils ont déféré au parquet pour violences et menaces à ascendant.



Dans sa plain formulée, contre son fils, cet ingénieur se plaint d'avoir été volé. La porte de sa chambre a été défoncée et 465 mille francs Cfa et son poste télévi­seur emportés. La nuit des faits, indique O. Lo, il a retrouvé la porte de sa chambre ouverte alors qu'il l'avait ferrnée à clef. C'est ainsi qu'il a constaté la disparition des 465.000 francs restant de son salaire qu'il venait de percevoir et son téléviseur. Le vol est de son fils trahi par son téléphone portable tombé au moment de la commission du forfait. Sa religion est ainsi faite que c'est Mamadou Lô l'auteur des faits. D'ailleurs, il ira le trouver dans sa chambre conti­guë à la sienne pour le lui en faire part. Mais ce dernier qui n'a pas voulu lui répondre, préfère quitter la maison qu'il partage avec son père. Et le lendemain, de passage devant le poste de police de Grand Yoff, le péré aperçoit la tronche de son fils voleur. Il s'agrippe à lui pour lui réclamer ses biens. Mais contre toute attente, raconte t-il aux limiers, son fils lui donne un violent coup de genou au ventre. Alertés par ses cris, les policiers interviennent pour maîtriser Lô fils qu'ils ont ensuite entendu avant de l'écrouer dans la chambre de sûreté.

Son papa qui révèle qu'il est toujours muni d'un tournevis a chargé son fils d'être un habitué des faits. «Il n'y a pas longtemps qu'il a été traîné à la police par un voisin pour vol», peste le père contre son fils qui n'avait dû son salut qu'à son intervention, Mais maintenant qu'il se retourne contre lui pour le voler et le frapper, il demande la protection de la justice, pour être éloigné, de son enfant qui passe tout son temps à le menacer de mort.

Pour Mamadou Lô, les choses ne se sont pas passées telle que décrites par son père. Tout en réfu­tant avoir volé quelque chose, il a invoqué la propension de ce der­nier de lui créer des ennuis depuis son divorce avec sa mère. Pour Lô fils, la nuit du vol, son papa avait entraîné une amie dans sa cham­bre avant de l'y laisser tard dans la nuit pour aller se procurer de la boisson alcoolique. Petit Lô ajoute qu'il est allé ensuite se coucher pour se voir accuser le lendemain par son père d'être l'auteur du vol commis dans sa chambre. « Il m'a ainsi chassé depuis ce jour du domi­cile et il a fallu l'intervention des voisins pour que j'y retourne», allègue le mis en cause. Pour le jeune homme, s'il s'est retrouvé avec son père devant le poste de police, c'est parce qu'il suivait celui-ci pour faire intervenir un de ses amis qui habile non loin. «J'ai voulu que ce dernier nous réconcilie, mais il s'est jeté sur moi criant au voleur», plaide- t-il. Il nie avoir brutalisé son père, mais n'a pu convaincre les limiers qui l'ont présenté devant le procureur.

Ndiogou CISSE
Source Walf Grand Place

Article Lu 12501 fois

Vendredi 8 Janvier 2010





1.Posté par Aslana le 15/01/2010 11:35
senegal dal mo nekh koumou nekh dor sa wadiour wa fou gnou diem

Nouveau commentaire :
Twitter

Insolites





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State