Référence multimedia du sénégal
.
Google

VIOL SUR MINEURE A LIBERTE I: Un sexagénaire viole une fillette et force la bonne à laver les draps tachés

Article Lu 14004 fois

«]e suis témoin d'une scène d'horreur avec mon patron qui a violé une mineure sous mes yeux dans une chambre de son appartement sis à Liberté 1» La révélation nous a été faite hier par une domestique qui s'est confiée à Walf Grand-Place pour vider ce qui la tracasse moralement. Une histoire si choquante que la bonne ne pouvant plus supporter de travailler dans cette maison, a claqué la porte du vieillard à la retraite.



«J’ai quitté le domicile de mon patron chez qui j’ai travaillé pendant deux ans et deux mois. Actuellement, je n'ai pas trouvé un autre employeur Mais je préfère de loin rester sans aucun service à effectuer que de retourner chez mon ex-patron qui habite Liberté 1 », raconte K. Senghor, une domestique qui s'en est ouverte à nous en acceptant de faire le témoi­gnage de l'horreur dont elle a été témoin chez son employeur, un vieil­lard âgé de 62 ans qui vit en céliba­taire après avoir divorcé plusieurs fois. «Je ne supportais plus la vie scan­daleuse de mon patron. I'en avais marre», confie notre interlocutrice visiblement meurtrie et angoissée par ce qui s'est passé sous ses yeux.

Des confidences faites après les révélations de Walf Grand-Place sur cette fille engagée comme domes­tique et qui se retrouva violée et séquestrée pendant vingt jours dans une maison d'un homme vivant seul à Nord-Foire.

K. Senghor nous relate l'histoire du viol que son patron maniaque a commis sur une fillette. «Un joui; mon patron sorti avec sa voiture est revenu accompagné d'une fille mineure avec qui il s'est par la suite engouffré dans une des chambres de l'appartement avant de refermer portes et fenêtres. Ce vieillard de 62 ans retraité a abusé sexuellement de cette petite innocente qu'il a prise je ne sais d'où.»

Selon notre interlocutrice, «aussitôt après l'acte sexuel qui a dû être douloureux, si j'en juge par les cris de la fille, le vieux est ressorti abandon­nant sa victime fatiguée sur le lit. Pour effacer les traces du forfait, mon employeur a demandé d'aller laver le drap et les pagnes tachés de sang. Ce que j'ai fait. Après des heures dans la chambre, la mineure aux yeux rougis par les pleurs, a quitté l'appartement. Peut-être qu'elle a été menacée par le bourreau.» «Depuis lors, commente K. Senghor, j'ai jugé plus prudent de renoncer à continuer à travailler pour ce vieil obsédé sexuel.» D'ailleurs à en croire l'employée de maison, le patron amoureux lui a fait des avances à plusieurs reprises, «mais j'ai toujours résisté à ses nombreuses provocations.»

Pour finir notre interlocutrice, une femme divorcée et mère de trois enfants soutient que son patron n'est pas n'importe qui. «Si je révèle son nom, il risque de m'emprisonner Il est quelqu'un de renommé», renseigne K. Senghor qui n'a pas voulu donner des indices.

Moussa Sibo MBALLO

Source: Walf Gran Place

Article Lu 14004 fois

Samedi 13 Septembre 2008





1.Posté par Thiemping le 13/09/2008 03:37
Fallait k'el ferme sa gueule vu kel n'ose pas donner son nom! Et kelk choz me dit ke cette histoire n'est ke pure creation pour pimenter leur journal!

2.Posté par MARIE le 13/09/2008 07:04
walf, verifiez vos sources. Et si non plus vous ne dienoncer pas le coupable. , vous etes aussi complices. C est un fait grave que vous relatez, un crime. Prenez vos responsabilites.

3.Posté par Bkaye le 13/09/2008 08:35
Kelle la boucle si elle noze pa denoncé le coupable a koi ca nou regarde nou?Voir méme si le patron n la pa donné sa doze a plusieur reprise.

4.Posté par diallo le 13/09/2008 10:09
ce qui peut se passer chez nos voisins peut nous dépasser.

5.Posté par DEFENDARD le 13/09/2008 11:27
quand il s'agissait dun toubab qui avait juste fait des fotos que grand place avait recelé on avait le droit a des articles enormes alors qu'il n'y avait ni viol ni mineurs et la rien pas de precision rien, c'est peut etre pas assez porteur, bravo JMD, quel integrité, tu vas a l'eglise le dimanche? ben va y parcke je crois que tas des choses a te faire pardonner...

6.Posté par Jooe le 13/09/2008 14:10
Affabulation sensationnel !!!!

ce n' est pas a la presse qu'on va quand on est témoin d'un crime mais bien a la police .
et puis qui lui dit que cette fille étais mineur ? elle a vérifier sont état civile ?
la fille non plus na pas été trainer par les cheveux ? il y a t il eu réfutation de sa part ? les cris de détresse et de au secours il y en a t il eu ? pourquoi elle n as pas appeler les voisin ou le 8002020 qui est gratuit depuis fixe et mobile ? ils sont en général la dans 10 à 30 minutes nos braves gendarmes.

Conclusion je pense que c est article est plutôt Bateau et destiné a vendre leur feuille de chou , c est bien dit wakhou grand place leu ....

7.Posté par DEFENDARD le 13/09/2008 14:49
t'as pas les couilles de repondre???
un jour tu repondras...

8.Posté par ado le 13/09/2008 15:15
bayilene yokk pourkoi elle veut pas dire le nom ca na pas de sens elle venu volontairement chew vous non tout ca cest des mensonge pour kon lisent votre journal rek

9.Posté par raiffeissen le 13/09/2008 16:56
peur dans la ville.assassinat,meurtre,viol,vol avec voilence,rixe,prostutition masculine et feminime,drogue salles de ieux ,casinos,salons de massage,changements de mentalite ce n'est plus le senegal que j'ai connu vers les annees septantes .neu niou holli si yalla neu niou ragal yalla que dinaniou dei bene beuss.j'ai quitte le senegal en mille neuf cent septante il y'avait deja la peine capitale.retablissons de nouveau.

10.Posté par erttt le 13/09/2008 22:29
Joe ,
tu as tout dit. Comment cette fille a pu suivre le vieux jusque dans sa chambre??

cette histoire est pure invention. La Bonne a dû avaoir sa dose aussi

11.Posté par rai le 14/09/2008 10:34
vous vendez que du papier...arretez d'inventer...le senegalais n'est pas si ignorant que ça.j'ai la RAGE que vous (les journalistes )nous prennent que des VAUriens.
RELATEZ CE QUI SE PASSE REALITY.

12.Posté par martine le 15/09/2008 18:02
ce cas n' est pas un viol quant une fille prend le risque d' aller chez un homme qui vit seul elle est responsable de tout ce qui lui arrive , elle a joué le jeu et elle a perdu c' est tout on n y peut rien .

13.Posté par real le 17/09/2008 17:23
doul rek votre histoire ne tient pas debout

14.Posté par elby de Nouakchott le 24/09/2008 13:16
sujet insensé que des bla bla .écrire c'est bien mais prenez au moins le temps de bien décrypter et analyser le sens de vos messages chère presse ou pressé.

15.Posté par paul le 04/10/2008 07:18
OOOOOOOOOOOOOOOOOO mal rediger cela ne se passe jamais en Afrique vous ne voyer pas que c'est toujours vous ?


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State