Référence multimedia du sénégal
.
Google

VIOL SUIVI DE MEURTRE DE NDEYE SELBA DIOUF: Un téléfilm pour dénoncer l'oubli

Article Lu 11465 fois

C'est parce qu'il constitue une violation flagrante des droits de l'Enfant que le viol suivi du meurtre de Ndèye Selba Diouf ne doit pas tomber dans l'oubli. Ce fait dramatique a servi de trame à un téléfilm dont les principaux acteurs sont des enfants.



VIOL SUIVI DE MEURTRE DE NDEYE SELBA DIOUF: Un téléfilm pour dénoncer l'oubli
Le 8 octobre 2008 à Guédiawaye, une jeune fille du nom de Ndèye Selba Diouf perdait la vie d'une manière atroce. Violée, une jambe cassée, elle avait été finalement tuée puis enterrée par son bourreau, un certain Abdou Lahat Wade. À l’époque, la violence aveugle subie par cette jeune vacancière avait ému plus d'un. Des autorités de la République aux Ong, sans oublier la société civile, tout le monde s'était joint à l'élan de solidarité envers la famille de la victime avant de dénoncer la violence dont sont victimes les enfants. Pour les enfants de la banlieue, cela ne suffit pas, car ils estiment que le cas Ndèye Selba n'est que l'arbre qui cache la forêt. «Nous subissons tous les jours des brimades dans nos familles et dans la rue», lâche Aminata Sow, rencontrée dans les rues de Mésséré, un quartier de la banlieue. À ses côtés, sa camarade de classe, Fatou Diouf, étend cette violence à l'école. «Là-bas, si ce n'est pas le maître, c'est alors les élèves les plus âgés qui rackettent les moins jeunes. Nous voulons apprendre sans avoir peur.»

C'est fort de ce constat qu'un groupe de jeunes enfants, appuyés par Plan international, a produit un téléfilm «Yeleefu Xaleyi» pour toucher tous les foyers et sensibiliser ainsi les parents, les voisins ou le simple passant sur les violences faîtes aux enfants. Ce téléfilm retrace l'histoire de deux amis, Seydou et Ali. Le premier est d'une famille aisée, alors que le second est démuni. Tous les deux fréquentent la même classe et sont de brillants élèves. Dans la classe, Seydou et Ali ont deux autres camarades : Assane, orphelin de mère dont le père oblige à vendre du bissap pour le compte de sa marâtre, l'autre élève est Dieynaba dont la scolarité va être compromises par ses parents qui la donnent en mariage. Dans le quartier où est située l'école, une petite fille appelée dans le film Ndèye Ndella (mais qui en réalité représente Ndèye Selba Diouf) est violée, puis tuée par un fou du quartier. En colère, les enfants organisent une journée «école morte» pour protester contre la violation continue de leurs droits. Finalement Dieynaba va poursuivre ses études et le meurtrier de Ndèye Ndella est arrêté par la police. Les enfants savourent alors leur victoire et organisent un grand rassemblement avec en fond musical une chanson sur les droits de l'Enfant. La cérémonie de lancement du téléfilm a eu lieu hier au Club-house de la Société africaine de raffinage.

Alassane Hanne
Source L'Observateur

Article Lu 11465 fois

Samedi 21 Novembre 2009





1.Posté par lom le 21/11/2009 21:33
Pour n'apportez jamais des commentaires quant il s'agit de choses intéressantes qui touchent tous le .
On s'en fout de la politique y'a pas que ça dans la vie et en plus on est loin des campagnes électorales!!! bref

Que son âme repose en paix la pauvre selbe!!!!



2.Posté par lom le 21/11/2009 21:34
rectif:
Vous n'apportez jamais des commentaires quant il s'agit de choses intéressantes qui touchent tous le pays .
On s'en fout de la politique y'a pas que ça dans la vie et en plus on est loin des campagnes électorales!!! bref

Que son âme repose en paix la pauvre selbe!!!!



Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State