Référence multimedia du sénégal
.
Google

VIOL ET EXTORSION DE FONDS : Une vieille dame accuse Mbaye d’avoir abusé d’elle pendant deux ans

Article Lu 1638 fois


Mbaye Bâ, qui vient d’être remis au Parquet pour viol et extorsion de fonds, est accusé d’avoir abusé d’une dame aveugle de son village Sinthiou Sambarouba, sur la route de Maka Coulibantang, pendant deux ans. L’acte délictuel qui lui est reproché a été découvert alors qu’il s’était rendu à la Gendarmerie pour porter plainte pour diffamation contre la malheureuse M. D. qui a fini par avouer son calvaire.

Lorsque le nommé Mbaye Bâ était venu porter plainte contre la dame M. D. pour diffamation à la Gendarmerie de Tambacounda, le commandant de brigade, Serigne Diop, avait trouvé les explications du plaignant alambiquées. M. Bâ n’avait pas aimé les accusations portées contre lui laissant croire dans son village de Sinthiou Sambarouba qu’il était l’auteur d’un vol de 150.000 francs au détriment d’une dame septuagénaire.

Mais en reprenant l’enquête pour y voir un peu plus clair dans cette histoire de diffamation, le commandant fit une découverte de taille aux antipodes des termes de la plainte. Lorsqu’il s’isola avec la vieille M. D. que Mbaye Bâ accusait de diffamation, celle-ci vida son sac en racontant son calvaire et les actes que le bonhomme, qui a l’âge de ses enfants, aurait commis sur sa personne.

Mbaye aurait profité, sans gêne, du handicap de la dame devenue aveugle pour la violer. Délaissée par son mari, elle déclare avoir subi les assauts incessants du bonhomme pendant deux bonnes années.

Dans la nuit du 28 au 29 juillet, Mbaye, comme d’habitude, aurait fait irruption dans la chambre de la vieille pour assouvir ses pulsions sexuelles. Mais cette nuit, à en croire la dame, allait être la dernière de son calvaire car, sa belle-fille âgée d’une vingtaine d’années dormait dans la même pièce. Ce qui motiva M. D. à repousser le bonhomme.

Sur ce, il aurait fait du chantage à la dame en s’emparant de sa tirelire contenant 150.000 francs, tout en menaçant de coucher avec la belle-fille de la septuagénaire. C’est sur ces entrefaites que M. D. s’agrippa de toutes ses forces sur le visiteur de nuit et cria au voleur pour alerter le voisinage. Dans sa fuite, le quidam aurait été repéré. Accusé d’être l’auteur de ces actes, Mbaye Bâ décida de porter plainte pour diffamation.

Interrogée sur les actes répétitifs de viol pendant deux ans dont elle fait état, la dame M. D. a déclaré à la Gendarmerie qu’elle n’en avait pipé mot à personne. Connaissant bien le tempérament de ses enfants, dit-elle, ces derniers sont capables d’abréger les jours du mis en cause alors qu’elle ne veut pas voir sa progéniture finir en prison pour crime. C’est donc à cause de cette contrainte morale qu’elle a vécu le calvaire pendant ces deux ans. Le mis en cause, Mbaye Bâ, a été déféré hier au Parquet où il devra s’expliquer des faits


PAPE DEMBA SIDIBE
Source: Le Soleil

Article Lu 1638 fois

Jeudi 9 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State