Référence multimedia du sénégal
.
Google

VIOL DES JUMELLES DE GRAND YOFF: Le procureur requiert 10 ans contre le vieux de 86 ans et le policier Mané

Article Lu 11477 fois

Les prévenus Mamadou Mané et Cardito Brito passeraient 10 ans en prison si, dans son délibéré, le tribunal des flagrants délits de Dakar suivait le réquisitoire du parquet qui a demandé le maximum de la peine. Quant à Aly Debouck, il risque 5 ans de prison ferme. Les mis en cause ont nié les faits et leurs conseils ont soulevé l’absence de preuves dans ce dossier.



VIOL DES JUMELLES DE GRAND YOFF: Le procureur requiert 10 ans contre le vieux de 86 ans et le policier Mané
Après plusieurs renvois et deux mois de détention provisoire des mis en cause, l’affaire des jumelles violées à la Cité Millionnaire de Grand Yoff est enfin jugée avant-hier tard dans la nuit. En effet, c’est à 3 heures 35 minutes que l’affaire a été appelée à la barre. Le président de séance a décidé de la mettre en fin de rôle. Seuls les prévenus ont comparu, Seynabou Diagne es qualité des jumelles n’a pas comparu, ses protégées également. Cardito Brito, 86 ans et ancien capitaine de navire ayant fait la Seconde Guerre Mondiale, Mamadou Mané, 32 ans et gardien de la paix, et Aly Debouck ont répondu devant le juge pénal des préventions de viol et actes de pédophilie sur des mineures de moins de 13 ans. Dans son réquisitoire, le maître des poursuites est revenu sur les termes du certificat médical qui atteste une défloraison totale des jumelles. Il a aussi fait part du réveil des caractères sexuels secondaires des filles. Ce qui laisse comprendre qu’elle ont été longtemps victimes d’abus sexuels. Ceci a fait réagir leur corps, puisque ses caractères se développent à la maturité alors qu’elles ne sont âgées que de 10 ans. Le procureur de laisser entendre que les relations sexuelles sont constantes et les filles sont précises dans leurs déclarations. Il a requis 10 ans contre Cardito Brito et Mamadou Mané. Pour Aly Debouck, il a demandé une peine de 5 ans et la relaxe pour le délit de viol. Les conseils de la défense, Mes Adnan Yahya, Abdou Dialy Kane et Mouhamet Malal Barry, ont plaidé la relaxe pure et simple de leur client. Ils ont soulevé un problème d’imputabilité des faits, vu que les jumelles ont déclaré avoir fait l’amour plusieurs fois avec plus d’une dizaine d’hommes, moyennant des pièces de monnaie. L’absence de preuves aussi a été relevée. Toute chose qui fait que le tribunal ne doit pas entrer en voie de condamnation. Les prévenus seront fixés sur leur sort le 13 octobre prochain. Les trois prévenus ont tous nié les faits à eux reprochés au cours de l’interrogatoire d’audience. D’abord, Aly Debouck affirme avoir connu les jumelles par le biais de sa sœur qui soutient leur mère qui est, du reste, mendiante. Pourtant dans l’accusation, l’une des jumelles a affirmé que Debouck lui a invité dans un coin de leur maison pour qu’elle lui fasse une fellation. Mais celui-ci reste sur ces positions et conteste les déclarations faites dans le procès-verbal d’enquête préliminaire de policier. Mamadou Mané a fait croire que tout ce qu’il a eu à faire, c’est d’aider leur mère qui est pauvre. «Je ne sais pas pourquoi j’ai été accusé d’une telle chose», s’interroge le policier. Pour lui aussi, les mineures ont déclaré dans le procès-verbal de police qu’il a eu à les amener à plusieurs reprises dans une chambre appartenant à son collègue policier pour entretenir des relations sexuelles avec elles. Enfin, le vieux Brito efface l’accusation en faisant savoir qu’il est âgé et malade. En plus, il a soulevé une incapacité physique pour justifier son innocence. «Je suis impuissant depuis 1975, donc je ne peux pas être l’auteur des faits qui me sont reprochés», a confessé avec difficulté l’octogénaire. Les filles ont certifié que le vieux les enfermait dans ses toilettes pour des fellations et des relations sexuelles. Elles ajoutent qu’ils ont été surpris par l’épouse de Brito qui a chassé les jumelles de la concession.

MAKHALY NDIACK NDOYE
Source L'Observateur

Article Lu 11477 fois

Jeudi 8 Octobre 2009





1.Posté par AMOUREUX DE LA FILLE SUR LE PUB DE BHS le 08/10/2009 16:41
Bizzares cette affaire, faut une police scientifique au Sénégal.

2.Posté par GUOOR le 08/10/2009 17:36
a la justice senegalaise mais ce sont les filles ki provoque et si ell èchoues disent k on lè a violè il faut les condamnèes aussi la provocation est 1 delit moi je vie en italie en vacance au pays mon ex copine a plusieur reprise a tantè de me piège mè grasse a l'aide de sa copine ki ma avertis je nè jamais ètè a cè R.V

3.Posté par ox le 08/10/2009 18:01
dacor guoor mé cé des gamine ces jumelles comment peuvent telle provoquer. on dira pluto un acte de pédophili aulieu de provoc. bless

4.Posté par sare le 08/10/2009 18:04
un vieux de 86 ans on ne doit pas l emprisonner.....dakar est sale....on peut lui donner deux rues à balayer chaque jour...il s de la propretè des deux rues et peut se vaquer des activitès......on n est pas obliger à punir comme les europeens nous n avons pas les memes realitès...

5.Posté par BOY TOWN le 08/10/2009 18:19
afaire bi doy na war !!!! Mais il y'a pire au senegal ou la pedophilie gagne du terrain.Wa salam!

6.Posté par AMOUREUX DE LA FILLE SUR LE PUB DE BHS le 08/10/2009 18:23
GUOOR t'es pas très clean aussi, t'as déjà été provoqué par une fille de 10 ans ?

7.Posté par bous le 09/10/2009 12:51
Il ne faut pas nous amerder.Ces pédophils mérite meme la mort.C des imbicile de premiere classe

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State