Référence multimedia du sénégal
.
Google

VIOL D’UNE FILLETTE A Guédiawaye Il découpe sa victime en morceaux et se fait tabasser par la foule (Le Violeur Succombe à Ses Blessures)

Article Lu 14282 fois

Les populations des quartiers de Darou salam, des cités Enseignants, Shs et Fith Mith ont connu hier un réveil brutal à la suite du crime odieux commis survenu dans une famille résidant non loin du siège d’Enda.



VIOL D’UNE FILLETTE A Guédiawaye Il découpe sa victime en morceaux et se fait tabasser par la foule (Le Violeur Succombe à Ses Blessures)
La petite Ndeye Sellé Diouf, fillette de 12 ans venue du village de Ndiongolor non loin de Fatick, vivait les dernières heures des vacances qu’elle venait régulièrement passer à Dakar, lorsque subitement au carrefour d’un destin tragique, elle est violée, égorgée et enterrée par Abdoul Ahad Wade, ancien modou modou rentré définitivement d’Italie et pratiquant des arts martiaux. Dans sa résistance farouche face à la vindicte populaire, le meurtrier qui manifestait des signes de démence a également réussi à poignarder deux de ses assaillants dont un membre de la famille de la victime et son ami avant que la police ne réussisse à l’arrêter.

L’insécurité galopante règne dans la banlieue où les crimes crapuleux et les agressions mortelles deviennent de plus en plus récurrents. Après le meurtre perpétré lâchement sur un jeune garçon par des voleurs qui en voulaient à son portable, le quartier de Darou Salam et ses environs viennent une fois de plus d’être secoués, en l’espace de moins de trois mois, par un autre acte plus ignominieux encore avec l’exécution sordide de la petite Ndeye Sellé Diouf. Fille unique d’une maman qui n’espérait plus voir grandir sa progéniture que le sort des maladies postnatales emportait toujours au plus bas âge, la petite Ndèye avait réussi à échapper peu à peu à la mortalité fréquente dans leur terroir du Sine, là-bas au village de Ndiongolor non loin de Fatick.

Durant chaque vacance scolaire, sa famille l’envoyait chez des parents à Guédiawaye. Il en fut ainsi jusqu’à ses 12 ans qu’elle portait fièrement à la veille de son retour au village où l’attendait une nouvelle année studieuse et laborieuse. Mais, son rendez vous avec le destin était déjà scellé pour ce dernier weekend de ses vacances dakaroises. Avec la canicule et les coupures incessantes d’électricité, Ndèye Diouf qui venait de se faire nouvelles tresses pour préparer son retour, fut envoyée ce vendredi après midi chercher dans le voisinage, de la glace.

Pour cela, il lui fallut faire le tour des maisons sensées en avoir et revenir rapidement avec la précieuse denrée très prisée en ces temps de forte chaleur. C’est ainsi, de maison en maison, elle s’est engouffrée au domicile d’un certain Abdoul Ahad Wade dont plusieurs membres de la famille vivent en Italie. Elle venait de franchir la porte qu’il ne fallait pas ouvrir ; car plus jamais, elle ne sortira vivante de cette maison hermétique, située au carrefour de leur ruelle.

Lasse d’attendre revenir la petit Ndèye, la famille se résolut à la rechercher un peu partout et au fil des heures avec l’angoisse qui s’est installée durant la nuit, la police finit par être saisie de sa disparition inquiétante.

Un Dutroux sous les tropiques

Entre-Temps, les choses allèrent de mal en pis pour cette innocente enfant tombée dans les griffes d’un individu détraqué. Elle a été ligotée avec son propre slip, violentée et sauvagement violée. Pendant combien de temps ? Nul ne le sait encore puisque la furie de son agresseur ne s’arrêta pas là. Après avoir commis son forfait et connaissant certainement la gravité de son acte, A Ahad Wade choisit d’abréger la vie de cette frêle personne, impuissante et sans défense et qu’il venait de martyriser. C’est ainsi que le bourreau passa à l’acte d’un crime jamais enregistré à Guédiawaye dans des circonstances aussi macabres. L’ayant égorgé, il nettoya le sang, avant de mettre son cadavre dans un sac de riz vide. Dés la tombée de la nuit, il passa à l’acte final, c’est-à-dire l’enterrer dans le terrain vague situé non loin, sous la pluie pendant que tout le monde restait à l’intérieur des maisons.

Mais, les recherches activées avaient fini par ameuter tout le voisinage et chacun en avait fait son problème. C’est ainsi que, selon les témoignages recueillis sur place, le propre frère d’Abdoul A Wade qui avait constaté un comportement suspect chez son frangin le vit revenir du terrain avec un couteau en main taché de sang. Le même sang qu’il avait décelé dans la maison et qui l’avait intrigué.

A la question de savoir d’où venaient ces tâches de sang, Abdoul Ahad lui donna une réponse évasive. Le frère voulut en savoir davantage, croyant dans un premier temps que le frangin avait peut-être égorgé un des moutons gardés dans la maison. Il n’en fut rien après vérification, le nombre de bêtes était resté intact. C’est à ce moment que réunissant tous ses indices, il suivit sa pleine conscience et alla partager ses interrogations avec la police qui dépêcha aussitôt une équipe sur les lieux.

Après plusieurs minutes de recherche, le corps de l’enfant fut découvert et déterré avec l’appui des sapeurs Pompiers. Comme Marc Dutroux qui a semé la désolation dans de nombreuses familles en Belgique, un autre pédophile, cette fois sous les tropiques, qui opérait dans le silence, venait d’être pris à son jeu.

Ayant senti son forfait découvert, le meurtrier indexé prit la fuite. Policiers et jeunes des quartiers environnants partirent à sa recherche. Il sera localisé et retrouvé aux alentours d’une boulangerie vers 07 heures. Après une vive altercation avec les jeunes du quartier, il réussira à porter sur ses assaillants deux fois son poignard blessant l’un à la clavicule et l’autre aux côtes.

Finalement maitrisé, Lahat le meurtrier, malmené par une foule en colère, sera sauvé de la vindicte populaire par la Police de Guédiawaye venue l’arrêter.

Quant aux parents de la pauvre Ndèye restés au village, avec toute la population de Ndiongolor venue partager cette fatalité incroyable, c’est la consternation et la désolation. Aux dernières nouvelles, Abdoul Ahad Wade détenu à la police de Guédiawaye serait mort dans une structure hospitalière.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 14282 fois

Lundi 6 Octobre 2008





1.Posté par deuguerek le 06/10/2008 07:00
c un batard c tré bien fait pour lui

2.Posté par lilba le 06/10/2008 07:38
aouzoubillahi minal setan razim walla khawla walla qwati illabilah azim

3.Posté par sokhna le 06/10/2008 09:47
khawouma lou gnou wara wakhatai adouna diékhna.Nit mo bone mane dé yakarone na ni li nit sagnou ko.Raye khalé bou ndaw tiéye khalé bi souffrir na si fin wou adouname.Yalla nako yalla khar si adjana si guene kawé té maye séne wa keur kholou mougne.Métinaaaaaaaaaaaaaaaa.Bimaye lir dama dioye ba sone

4.Posté par amy le 06/10/2008 09:48
il devait s'appeller abdoul ahad un au nom il s'appel saysay

5.Posté par pisco le 06/10/2008 10:35
c bien fait .pour lui........................

6.Posté par kalissa le 06/10/2008 11:39
ki domou haram la manemi sahe amna probleme raye bote guinakhe wala kagna.domou koutibi time moromou domame dieufko dieufdiou gnawedjie teksi rindiko dagatiko vrema ki mo khar digue lefeul ndeyame.il fo o senegal ke gnou dieul aye mesure you severe koussi dieme raye nit gnou rayela devan tou le peuple et en direct parceke cdes danger public

7.Posté par kalissa le 06/10/2008 11:42
magui dieguelou si sagabi sinon kimo tothie lefeul diobou khonkalou ndeyame

8.Posté par DEFENDARD le 06/10/2008 11:55
Je vais pas pleurer sur son sort, par contre je pleure sur celui de cette petite fille, au senegal on prefere commenter les articles sur la vie privée des gens et on deteste les hommos alors qu'on protege les pedophiles et autres violeur...je suis ecoeuré.

9.Posté par johnpeter le 06/10/2008 11:57
Ouvrons les yeux, notre Société est malade. Il est bien vrai que ce genre de perversité n'était pas monnaie courante chez nous en Afrique. Mais nous constatons une recrudescence de ces pratiques, il nous faut agir pour que ce genre de comportement ne fasse pas tache d'huile. En Afrique du Sud des gens "couchent "avec des nouveaux-né pour se soigner du SIDA. N'importe quoi. A mon humble avis il faudrait adopter une solution radicale contre ces malades en les éliminant lorsqu'ils ont perpétries de telles barbaries car ces personnes sont connues pour leur incapacité à arrêter leurs agissements. Il faudrait aussi trouver un moyen d'interner ces malades afin de leur donner les soins appropriés.
DIEU NOUS GARDES DE CES PRATIQUES MALSAINES.
WA SALAM

10.Posté par DEFENDARD le 06/10/2008 12:04
ce genre de perversité rare au senegal! vous vous trompez la pedophlie est monnaie courrante au senegal, regardé les faits divers et ce nest que la plus petite partie de l'iceberg.

11.Posté par WAWAW le 06/10/2008 12:51
METINA KI SA MAMAN DINA DOF
AHAD NE MERITE PAS SON PRENOM
YALLA DINA KO FAYE BORAM
LENFANT YALLA NAKO YALLA YOBOU SI ADIANA YI GEUNA KAWE

12.Posté par wawaw le 06/10/2008 13:17
attendez parce que ce coupaable ne jouissai pas de ces facultes mentales
sa famille a toujour fais son possible pour l aider a redvenir lui meme
c etais un copain qui travaillai a sandaga avnt d aller en italie c est par la suite qu il a eu des problemes mentaux

13.Posté par wawaw le 06/10/2008 13:23
on les connais tres bien,il faisai parti d une belle famille mais lui etais un...........................mieux vaut k j n insultepa
sa famille est trop traumatise par la perte de la famille d la victime k d leur perte.la maman du coupable en souffre(mere bou bakhe)
k la terre leur soit legere et plus particuliermen a la petite

14.Posté par femme le 06/10/2008 13:23
Ndeye Sellé Diouf repose en paix que la terre te soit légère amiiiiiiiine

15.Posté par BIBA de barcelone le 06/10/2008 13:27
moi je l'ai vu une foi au hlm paris mais il ne jouissait pas de ses facultès mentales nèanmoins c'est un acte tres odieux .

16.Posté par MARIE le 06/10/2008 14:27
DIEU A FAIT JUSTICE POUR LA PETITE NDEYE.
QUE LA TERRE TE SOIT LEGERE PETITE FILLE.QUE TON AME REPOSE EN PAIX.MES SINCERES CONDOLEANCES A SA FAMILLE ET SURTOUT BCP DE COURAGE.
QT AU MEURTRIER, LI KEY KHAR REK DOY NA...DIAROUL SAKH DEUDIEUL , NI SARAKHAL...

17.Posté par biba le 06/10/2008 14:43
bonjour a tous, moi je participe parceque j'aimerai dénoncé une histoire semblable qui s'est passé a yoff, et dont la famille cahe l'existence, c'est une petite fille d'environ 6 ou 7 ans, qu'un jeune homme a violée on ne s'est pas trop qui mais la petite a désignée 2 personnes, mais rien ni f' y fais la famille a préférer ettouffer l'affaire ce dont j'aimerai c'est les dénoncer c'est pas normale ..... c'est un crime de vilolée et en plus toute sa famille est au courant mais l'en informe pas la police .... contacter moi a mon email bibaboutof@yahoo.fr si quelqu'un peut faire quelque chose je vous file l'adresse messieurs les journalistes je compte sur vous.

18.Posté par inconnue le 06/10/2008 14:46
rien est plus pire kun viol
a plus forte raison apres kon soit tue *
cet individu merite lenfer eternel
cest odieux
apres un viol cest tres dur de vivre sa vie normalemen
tjrs le passe refai surface
du courage à toutes les personnes ki ont ete violees
k dieu tacceuille o paradis fillette

19.Posté par teenager le 06/10/2008 17:11
moi chaque jour le senegal m'inquiéte daventage. je croyais que ce genre de psycopate n'existait que dans les pays développés.cet individu est du genre marc dutroux ou jack l'eventreur. ceci veut dire le senegal a perdu toutes ses valeurs et a épousé ce qu'il ya de pire dans les pays occidentaux

20.Posté par diav le 06/10/2008 18:54
C' est encore l'impunité érigée en maître dans ce pays qui est la cause de cette situation dramatique et épouvantable. Il faut sanctionner normalement sans partie pris ni favoritisme. Aux Etat-unis, la peine de mort est de rigueur et pourtant ce sont des états paens...........La charia est là pour arranger ces choses là. Je dis bien la charia d'Allah; pas celle que les hommes ont instauré dans les pays musulmans en leur faveur et non comme Dieu l'a prescrit

21.Posté par lass xelmi dio le 06/10/2008 19:03
Que Dieu l'acceuille dans son paradis.amin

22.Posté par Mme ndiaye le 06/10/2008 19:13
sougnou borome dè danè kouli salife khati mawetti. mais nake nite dou rawe moromane

23.Posté par adjaratou le 06/10/2008 20:17
plus de vigilance avec nos petites filles, faut bien les surveiller et une prise en charge des déficiants menteaux

24.Posté par iba le 06/10/2008 22:11
wadiouryi danio tayale tock di yonii khaleyii reck danio warakhamni senegal dafa sopecou legi naniou sama haleyiwaye li metina lole

25.Posté par nemka le 06/10/2008 23:46
c'est la faute de wade

26.Posté par Mandione le 07/10/2008 02:44
Vraiment je n'ai rien à dire. Je ne peux meme pas écrire un mot. Mais nak yaalnà yallà yeureum khalebi khaaré ko adianaam dioukawé dià
wadiour yi nàk nàlène yàllà same takhouwà lène diokh lène bénéne khalé. mettre les fous (malades mentaux) dans un hopital pour ke de tels actes ne se reproduisent jamais chez nous. Vacance yi danou ko wàrà bayyi té parent yi di tooke yor sène ndiamboot. Ndakh té sà doom ninguà ko mounà sàmé diambour douko moune. amnà niokhàm ni danouye rousseu wakh doomou diambour yén yi...

27.Posté par diaw le 07/10/2008 03:02
c'est le neveu de ablaye wade, tous des pervers voleurs

28.Posté par fallll le 07/10/2008 13:20
c triste comm e histoire rien a dire c 1 geste baranare moi je suis de darou salam et je connai bien le meurtrier il est 1 meurtrier point ,indefendable mai ma conscience me permet de dire k les journalistes font tjours le metier en moitièr c 1 malade mental et je pense k c important pour les gens ki vous lisent

29.Posté par Fatou le 08/10/2008 23:35
franchement je suis scandalisée je n'arrive même pas à trouver les bons mots pour qualifier mon état. Je pense que cet homme avait bel et bien toutes ses capacités mentales car après être rentré de l'Italie il servait de guide aux toubabs pour les aider à faire leurs achats. Je n'arrive pas pourquoi il a tué cette jeune fille. Il aurait pu la violer au pire des cas (je suis contre le viol bien sur) et la laisser partir de toute façon il allait finir en prison c'était inévitable mais pourquoi la tuer ? Que Dieu me pardonne mais je trouve que c'est bien fait ce qui lui est arrivé et ce qui l'attend sera encore pire inchallah et j'espère d'ailleurs. Les hommes barbares, cruels, sanguinaires, sadiques comme lui, ces partisans de Lucifer doivent tous être tuer. Je commence même à être pour la peine de mort, on doit l'instaurer au Sénégal.
Que Dieu accueillit cette petite fille dans son paradis et que ce luciférien soit accueillit en enfer.

30.Posté par Jetly le 08/10/2008 23:37
MAgui Niane Yalla souniou borom mou yeureum khalébi té dougueul ko thi adjana you gueneu kawé té may fami am nouniou mougné bi tiss tiss.Amine.Sou lolou wesso dama beugue bépp doméram bou défati lou mel ni niou Deugeu Ndéyame guène balma mé sama khol mo tank thi bi niawteph

31.Posté par NIASSE le 11/10/2008 11:09
LA MORT DE CE BANDIT NE SUFFIT PAS ON DEVRAIT LUI COUPER LES MEMBRES DE SON CORPS MORCEAU PAR MORCEAU UNE TERRIBLE TORTURE JUSQU A CE QU IL MEURT CAR IL A TORTURE CETTE CHARMANTE FILLE UNIQUE DE SA MAMAN QUI VA SOUFFRIR A VIE.

32.Posté par wore le 12/10/2008 20:50
le pire est que pour 1 histoire publiee, il y en a au moins 10 inconnues ou cachees par les familles ! La pedophilie n'est pas un fait nouveau , c'est juste que maintenant les gens commencent a en parler !
IL FAUT CASTRER LES PEDOPHILES ET LES MEURTRIERS D ENFANTS DOIVENT ETRE PENDUS EN PUBLIC EN GUISE D EXEMPLE !!!!!

33.Posté par boirozaari le 17/10/2008 21:58
c vraiment ecoeurant k la terre t soit legere et k dieu tacceuil dans son paradis fillette quant a s j n se kw de ahad kil aille en enfer doumou kharam. le gouvernement doit prendre des mesures et appliquer une loi severe .k dieu ns garde de ses practiques malsaine.aminnnnnnnnnnnnnnn

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State