Référence multimedia du sénégal
.
Google

[VIDEO+PHOTOS] Violentes émeutes en France causés par la mort de deux adolescents de 15 et 16 ans

Article Lu 13826 fois

Après le décès de deux jeunes circulant sur une motocross qui a percuté une voiture de police, de violentes échauffourées ont éclaté dans ce quartier sensible du Val-d’Oise.



[VIDEO+PHOTOS] Violentes émeutes en France causés par la mort de deux adolescents de 15 et 16 ans
La fumée noire qui obstruait hier soir le ciel de Villiers-le-Bel, dans la banlieue nord Paris, le disputait au rouge vif des flammes des véhicules incendiées. C’est tout un quartier qui s’est mis à flamber après un dramatique accident au cours duquel deux adolescents ont trouvé la mort en percutant un véhicule de police. Les habitants assistaient impuissants à ces scènes de destruction qui leur rappelaient les nuits chaudes de l’automne 2005. Hier soir, le poste de police de Villiers-le-Bel a été assiégé par des jeunes gens qui criaient vengeance. Ils y ont mis le feu, caillassant les voitures de police alentour. Le bureau de police et la gare d’Arnouville, commune voisine, ont été saccagés. Le frère de l’une des victimes, Omar Sehhouli, expliquait vouloir «que tous les policiers responsables soient condamnés». Moushin, 15 ans et son ami Larami, 16 ans, étaient partis «faire du cross dans les champs», assurait-il.

Selon lui, les échauffourées déclenchées après l’accident «ce n’est pas de la violence, c’est de la rage qui s’exprime». «Ces deux petits, tout le monde les connaissait dans la cité», a-t-il ajouté, soulignant que les deux adolescents «n’avaient pas de casier judiciaire».

Selon la police, il ne s’agissait pas d’une course-poursuite. Les deux jeunes circulaient «à vive allure», «non casqués», sur un «engin volé». Ils ont percuté de plein fouet la voiture de police. Ils auraient «grillé une priorité». L’accident s’est produit dans la ZAC de la Tolinette, un quartier sensible de Villiers-le-Bel.

Dès 18 heures, «entre 50 et 100 jeunes ont commencé à brûler des poubelles après avoir incendié deux voitures». Quatre véhicules de police se sont d’abord rendus sur place, avant de rebrousser chemin sous une pluie de projectiles. Les riverains et une élue de la commune se sont plaints de la mobilisation tardive des forces de l’ordre. L’un d’eux confiait : «Certains jeunes montent sur les poteaux électriques pour briser les ampoules et plonger le quartier dans le noir.» Vers 21 heures, les jeunes ont incendié un garage, après l’avoir pillé. Huit policiers au moins et un pompier ont été blessés. Le commissaire de police, chef du district, a été pris à partie et souffre d’un traumatisme crânien.

b[Un McDo incendié, un commissaire molesté]b

Le maire de Villiers, Didier Vaillant, s’est également rendu sur place, mais a dû rebrousser chemin lui aussi devant l’hostilité des assaillants, munis de cocktails Molotov.

Devant des riverains médusés, les jeunes brûlaient les voitures à la chaîne. Par petits groupes de quatre ou cinq, à pied ou en scooter, ils harcelaient les forces de l’ordre et les pompiers. Les soldats du feu étaient obligés de dresser des barricades pour pouvoir intervenir sur les foyers d’incendie à l’abri des projectiles.

De ronds-points en ronds-points, les carcasses enflammées achevaient de se consumer. Un ballet ininterrompu de véhicules de police et de pompiers rythmait la nuit de ce quartier qui semblait livré à la folie, malgré l’envoi de renforts en CRS venus épauler les forces de police locales débordées. «Ça va chauffer !», lançaient les jeunes en capuche, en traversant la ville. On entendait un peu partout des cris, des détonations.

Les vitrines des concessionnaires Honda et Peugeot ont été détruites, une autre concession incendiée. Le McDonald’s a brûlé en partie. Une odeur de soufre se répandait dans les rues. Les voitures des habitants du quartier rentrant chez eux étaient contraintes de rouler sur des débris encore fumants. Des coups de klaxon résonnaient entre les barres d’immeubles, tandis que des jeunes promettaient de faire «pire que lors des émeutes de 2005».

Source: Le Figaro


[VIDEO+PHOTOS] Violentes émeutes en France causés par la mort de deux adolescents de 15 et 16 ans
La mini-moto sur laquelle circulaient les deux jeunes tués dans la collision avec une voiture de police, dimanche 25 novembre à Villiers-le-Bel..

[VIDEO+PHOTOS] Violentes émeutes en France causés par la mort de deux adolescents de 15 et 16 ans
Des policiers procèdent à des contrôles, dimanche 25 novembre à Villiers-le-Bel (Val-d'Oise).

[VIDEO+PHOTOS] Violentes émeutes en France causés par la mort de deux adolescents de 15 et 16 ans
La police a mobilisé, dimanche 25 novembre à Villiers-le-Bel (Val-d'Oise), des renforts venus de tout le département, mais aussi de Paris avec des compagnies de sécurisation (CRS) et des brigades anticriminalité (BAC).

Article Lu 13826 fois

Lundi 26 Novembre 2007





1.Posté par amoctad le 26/11/2007 13:52
Thiey la France de Sarko ! C triste mais c'est les francais qui en veulent ainsi.

2.Posté par boydkr le 26/11/2007 22:21
burn it up
france to hell

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State