Référence multimedia du sénégal
.
Google

[ VIDEO ] LUTTE: Résumé des combats du Dimanche 23 Mars 2008

Article Lu 12920 fois


[ VIDEO ] LUTTE: Résumé des combats du Dimanche 23 Mars 2008
Fass l’avait perdu, Fass l’a retrouvé et au bon moment. Comme un rayon de soleil, le retour de Zale Lô a ramené la chaleur, la sérénité, la joie et la confiance dans une écurie qui a vécu le dimanche 9 mars 2008, le pire des cauchemars avec la défaite-surprise de Gris Bordeaux face à Balla Bèye 2 suivie quelques jours plus tard, du décès de son manager général, Pape Mbaye. Autant d’épreuves capables de désorganiser toute organisation. N’eût été la qualité de l’encadrement de Fass, cette écurie aurait certainement volé en éclat. Comme pour convaincre ceux qui doutaient encore de ses capacités à se remettre en question, Zale Lô a joué et gagné et de fort belle manière. Que ses adversaires du CLAF se le tiennent pour dit : le Zale Lô new look est arrivé. Et Fass a retrouvé le sourire, d’autant que son autre sociétaire en lice, Rock Mbalakh, s’est imposé lui aussi.

Le retour gagnant

Comme le dit si bien l’adage ; "quand on ne sait plus où on va, on retourne à ses racines". Zale Lô en a été la parfaite illustration et bien lui en a pris. Pour son premier combat sous les couleurs de l’écurie Fass, le désormais ex-leader de Force tranquille a joué et gagné. Et oubliée la dure traversée du désert à la suite de sa rupture-surprise avec la seule famille sportive qu’on lui connaissait : l’écurie Fass.

La descente de Zale Lô dans l’arène est intervenue à un moment où Fass a aligné une série de revers dont la dernière en date porte la signature de l’"Ouragan" de Pikine, Balla Bèye 2. Puis il y eut la disparition du manager général de l’écurie, Pape Mbaye. C’était trop en si peu de temps. L’objectif assigné au "revenant", Zale Lô, était tout simplement de ramener la sérénité dans les rangs et auprès de l’Association des supporters de l’écurie Fass (ASEF), très mal en point. Pour cela, il devait impérativement battre Ousmane Diop de Thiaroye. Zale Lô avait-il les ressources physiques et techniques, mais surtout assez de mental pour mener à bon port cette mission périlleuse ? C’était la grande équation pour nombre d’amateurs témoins des multiples revers essuyés par ce dernier après qu’il a rompu les amarres avec Fass. Comme s’il voulait rassurer ces nombreux sceptiques, Zale Lô a affiché une réelle confiance à son arrivée au stade. Et la présence à ses côtés de tout l’encadrement technique de son écurie l’a certainement encore plus dopé. En plus, il présentait meilleure mine avec une musculature bien faite qui en disait long sur le rythme soutenu d’entraînement auquel il a dû se soumettre.

De gabarit sensiblement égal, Zale Lô et Ousmane Diop ont observé l’inévitable round d’observation avant que la machine ne s’emballe par le fait du Fassois qui a failli perdre l’équilibre en glissant sur le gazon synthétique suite à une charge de son adversaire. Mis en confiance, Zale Lô prit les choses en main et l’on retrouva le grand champion du temps de sa splendeur. Après un contact, il parvint à glisser sa main entre les jambes de son adversaire avant de le soulever et de le projeter au sol. Une chute sans équivoque saluée par tous les supporters de Fass avec une grande ovation. Après ce succès, il s’en est allé tomber dans les bras de ses accompagnateurs dont Mbaye Guèye étreint par l’émotion.

Avec cette victoire, Zale Lô partage désormais la première place de la poule B avec Boy Kaïré, avec 3 points.

Rock Mbalakh : une victoire par ... décision médicale


Autre Fassois à descendre dans l’arène ce week-end, Matar Sène dit Rock Mbalakh a négocié, sans grand dommage, un combat qu’il a remporté par abandon, son adversaire Mamadou Diouf (Sogas) ayant été déclaré inapte à poursuivre le combat par le corps médical du CNG. La stratégie adoptée par le Rock Mbalakh dès le coup de sifflet de l’arbitre (la reculade) a dérouté plus d’un observateur. En fin stratège, le coéquipier de Zale Lô voulait se faire une idée de la valeur de son adversaire et il ne mit pas de temps à découvrir la faille : sa garde aussi béante qu’un boulevard. Dès lors sa tâche s’en trouva facilitée et il opta pour un matraquage du visage de son vis-vis contraint qu’il envoya à deux reprises chez Ardo (le médecin) pour des soins. Mamadou Diouf a d’ailleurs échappé à un KO suite à un coup de Rock Mbalakh qui avait opté pour un duel à distance alors que son adversaire cherchait le contact à tout prix, même s’il parvenait parfois à atteindre son vis-à-vis par des coups qui manquait de précision et de puissance. Sous ce registre, Mamadou Diouf traîne de nombreuses lacunes. A deux reprises, il y a eu accrochage et à chaque fois, Rock Mbalakh est parvenu à se dégager pour s’adonner à son exercice favori de l’après-midi : perforer la garde défectueuse de son adversaire qui se retrouva avec un ... nez fracturé, synonyme d’inaptitude physique. Et la victoire par abandon revint à Rock Mbalakh qui marque, lui aussi de fort belle manière son retour à Fass. Tout heureux de réussir son "examen de passage", il se jeta lui aussi dans les bras de Moustapha Guèye, pour savourer avec lui et tout l’encadrement de Fass sa joie.

Il comptabilise désormais trois points ; ce qui le met à égalité avec Moussa Dioum en tête de la Poule A’

Soulèye Dop confirme face à Abdou Diouf

Véritable choc de titans, le combat Soulèye Dop (Sine-Saloum) - Abdou Diouf (Walo) avait un enjeu capital pour les deux lutteurs qui avaient connu des fortunes diverses lors de leurs dernières sorties. Le Walo-Walo avait triomphé de Ouza Sow à Kaolack, alors que le Sérère avait baissé pavillon (il rejette toujours ce verdict) face à Khadim Ndiaye de Thiaroye. En plus, Abdou Diouf battu dans le passé par son adversaire du jour, aspirait à prendre sa revanche et par ricochet marquer les trois points qui feraient de lui le leader de la poule A du CLAF.

Le combat a répondu à l’attente des amateurs car il a été mené tambour battant par les deux antagonistes qui n’ont point sacrifié au traditionnel round ... d’observation. A peine le coup de sifflet avait-il retenti que les choses sont allées très vite pour se terminer sur les sacs par le fait de Soulèye Dop qui avait réussi à ceinturer son adversaire et s’apprêtait à le projeter au sol. De retour dans l’aire de combat, les hostilités reprirent et les coups de poing de pleuvoir. Le Sérère profita de cette situation pour bien assurer sa prise en réussissant à glisser l’une de ses mains entre les jambes de son adversaire et d’immobiliser sa jambe d’appui en se collant à lui. Dès lors, il n’eut plus qu’à lui imposer tout son poids en le poussant vers le sol. Et Abdou Diouf d’entraîner dans sa chute son ... entraîneur tombé dans les pommes dans le périmètre réservé aux assistants des lutteurs, derrière les sacs. Soulèye Dop a maintenant à son actif, 3 points en deux combats. Son prochain face -à- face avec Ouza Sow sera déterminant.

Qui arrêtera Tidiane Faye ?

Le combat Tidiane Faye (Lansar) - Mbaye Diouf 2 (Khar Yalla) a été le plus ... compliqué de l’après-midi par le fait du second nommé. Ce dernier est passé par tous les états pour perturber son adversaire. En vain. De l’humour, il est passé à la provocation pour conclure par l’inédit en s’aspergeant ... d’une eau bénite contenue dans une bouteille que Tidiane Faye s’apprêtait à utiliser, sous le regard ahuri de ce dernier qui n’en croyait pas ses yeux. Si Mbaye Diouf pensait perturber son adversaire pour autant, il déchanta par la suite.

Après ce "show" dont il a été à la fois animateur et acteur, place fut faite aux choses sérieuses avec un Tidiane Faye qui ouvrit les hostilités avec un crochet gauche. Pris de court, Mbaye Diouf 2 recula et l’action se termina près des sacs. L’intervention de l’arbitre ramèna les deux lutteurs au milieu de l’enceinte. Cette belle entame eut le don de décupler l’ardeur du sociétaire de Khar Yalla qui ne voulait point laisser son adversaire mener le combat à sa guise. Et suite à une action bien conçue, Tidiane Faye parvint à s’accrocher à la ceinture de Mbaye Diouf 2 pour enchaîner par une rotation sur son flanc droit qui envoya son adversaire rouler au sol. Après le "bras à la volée" qui avait eu raison de Jaguar à Kaolack, le 5 janvier dernier, Tidiane Faye a justifié son statut d’international en sortant une autre clé de sa besace et nul doute qu’il lui en reste beaucoup d’autres. Ousmane Toucouleur, son prochain adversaire, est averti. Avec ce succès, le sociétaire de Lansar est seul en tête de la poule E, avec deux victoires en autant de combats soit 6 points.

Ambiance Champions en exhibition

Demba Diop a reçu ce week-end des hôtes de la marque dont le "Roi" Yékini, Balla Bèye, son adversaire du 27 juin prochain et Gris Bordeaux, mais également Lac de Guiers 2. Tous ces quatre champions ont gratifié le public d’une belle prestation sous les ovations du public qui n’en demandait pas plus. La palme est cependant allée aux deux adversaires du 9 mars dernier à Léopold Sédar Senghor, l’"Ouragan" de Pikine et le second de Moustapha Guèye. Parti chacun d’un bout de la piste ils sont tombés dans les bras l’un de l’autre après leur "touss" sous les acclamations de tout le public qui a salué ce geste de grandeur dignes de véritables sportifs et propres aux gentlemen.

Source: Le Soleil / Infosen.net / senclip.net



Article Lu 12920 fois

Mardi 25 Mars 2008





1.Posté par USE BII le 25/03/2008 16:05
GRIS BORDEAUX TU AS FAIS HUMILLIE FASS. IL FAUDRAIT REVENIR SUR TERRE. TU PARLES TROP ET BEAUCOUP, ET TU N'ECOUTES PAS LES CONSEILS DE MBAYE GEUYE. DOMMAGE POUR TOI. TU DOIS QUITTER NOTRE ECURIE FAT ASS. T'AS RIEN COMPRIS , T'AS COMPROMIS TES CHANCES. TU N'AS PAS HONTE...

2.Posté par feetc le 26/03/2008 01:19
tw tu na rien compris de fass!t tw c mieux!

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State