Référence multimedia du sénégal
.
Google

(VIDEO) INVITE DE GRAND FORMAT sur Walf Tv: MACKY revient sur son audition au commissariat central

Article Lu 18067 fois

- 16 milliards de fcfa pistés, Macky réfute tout

L’ancien Président de l’Assemblée nationale a été entendu hier à la Sûreté urbaine (Su), conformément aux termes contenus dans le communiqué publié avant-hier par le cabinet du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur Cheikh Tidiane Sy. Les enquêteurs, deux commissaires, ont présenté à Macky Sall les éléments de preuves qu’ils ont contre lui, c’est-à-dire deux lettres qu’il a adressées à Omar Bongo. Reconnaissant avoir écrit ces lettres, l’ancien maire de Fatick estime que par « soutien », comme il le demande dans la correspondance, il ne faisait pas référence à de l’argent. N’empêche, les renseignements glanés auprès des milieux financiers font état d’une opération estimée à 25 millions d’euros, soit la manne financière de 16 milliards et demi de nos francs.



(VIDEO) INVITE DE GRAND FORMAT sur Walf Tv: MACKY revient sur son audition au commissariat central
Comme annoncé par L’As hier, l’ancien président de l’Assemblée nationale, Macky Sall, a été entendu par la Sûreté Urbaine (Su) du commissariat central de Dakar. L’ancien maire de Fatick était devancé sur les lieux pour son conseiller en communication, Abou Abel Thiam dont l’audition n’a pas trop duré. Dans un communiqué publié avant-hier, le ministère de l’Intérieur affirmait que Macky Sall était cité dans une affaire de blanchiment d’argent en relation avec un Président africain. Pour être plus précis, l’affaire tourne autour de deux missives que l’ancien président de l’Assemblée a écrites à Omar Bongo. Dans la première missive, interceptée par les services compétents, Macky Sall informe le Président gabonais de la création d’un parti politique, l’Apr. Après avoir précisé qu’il comptait croiser le fer avec Wade, Macky Sall demande au chef de l’Etat gabonais un soutien, des conseils et des prières. Selon des sources, Macky Sall a reconnu, devant les éléments de la Su qui ont brandi les missives, avoir effectivement écrit la lettre à Omar Bongo pour lui demander un soutien. Cela dit, il a tenu à préciser que ce « soutien » qu’il demandait n’était pas d’ordre financier. Tout en reconnaissant avoir d’ailleurs échangé au téléphone avec le Président gabonais, l’ancien Président de l’Assemblée nationale a assuré qu’il comptait, lors d’un face-à-face avec Omar Bongo, lui expliquer plus clairement le soutien qu’il attendait de lui. Même si l’ancien maire de Fatick a été reçu par l’ambassadeur du Gabon au Sénégal et que Bongo lui a même envoyé un émissaire à Dakar. D’ailleurs, on a fait état d’une lettre écrite par le Président Bongo à Me Wade. Missive dans laquelle le chef de l’Etat gabonais affirmerait à son homologue sénégalais avoir aidé financièrement Macky Sall, mais que le but recherché n’était pas de le déstabiliser. Aux enquêteurs, selon nos sources, Macky Sall a demandé qu’on lui présente cette lettre, comme les deux précédentes. Ruse policière ? En tout cas, cette troisième missive n’a pas été présentée au leader de Apr.

Sur les traces de 16 milliards et demi

Alors que Macky Sall soutient mordicus n’avoir pas reçu d’argent de Bongo, il n’en demeure pas moins que les informations glanées par les enquêteurs auprès des milieux du renseignement et de la finance font état d’une promesse de Bongo de verser 25 millions d’euros, soit 16 milliards et demi de F Cfa à l’ancien Président de l’Assemblée nationale qui compte croiser le fer avec son « père » d’autrefois, Me Wade. Il y aurait même eu un début de décaissement. Ce que conteste vigoureusement Macky Sall. L’interpellation de Abdoulaye Sall, ami de l’ancien maire de Fatick, résidant au Gabon, est à mettre dans ce cadre puisqu’il est suspecté d’avoir facilité le contact entre Macky Sall et le Président gabonais. Ce que ce dernier ne nie pas. Bongo a t-il intérêt à financer un opposant à Wade ? « Ses relations avec le Président sont en dents-de-scie. D’ailleurs, il y a trois ans, lors de la fête du 4 avril durant laquelle Khadafi était invité, Bongo était très remonté, pensant que le Guide libyen avait été choyé et lui marginalisé. D’ailleurs, il a même refusé qu’un ministre le raccompagne lorsqu’il devait rentrer », confie une source. N’empêche après cet épisode, le Président gabonais est revenu à deux reprises à Dakar : lors de la prestation de serment de Wade en 2007 et lors du sommet de l’Oci en 2008. Outre Bongo, on soupçonne aussi des relations d’argent entre Macky Sall et le Président Compaoré du Burkina Faso. Ce dernier n’inspire guère confiance aux autorités sénégalaises qui le soupçonnent d’être trop proches des opposants sénégalais qu’il recevrait discrètement à Ougadougou. On le soupçonnerait d’avoir mis la main un peu partout en Afrique de l’Ouest. Ceux qui pensent que la libération hier de Macky Sall, au terme de son audition, et de Abdoulaye Sall quelques minutes plus tard, après vingt-quatre heures de garde-à-vue, sonne la fin de la procédure se trompent lourdement. « De graves soupçons pèsent sur eux et l’enquête suit son cours normal », confie une source, là où une autre affirme que « la police tient un filon ». Comme le soutenait un proche du Président de la République, sous le couvert de l’anonymat que « l’on ne fera plus la même erreur qu’avec Idrissa Seck et l’atteinte à la sûreté de l’Etat ». D’autre part la police a demandé à Macky Sall s’il comptait se présenter aux élections locales et à la présidentielle, et si oui où est-ce qu’il trouvera les fonds nécessaires. Contrairement aux informations véhiculées hier, une source soutient qu’aucune question n’a été posée à l’ancien président de l’Assemblée sur ses biens ou sa fortune supposée même s’il a été fait état de certains transferts d’argent. « Les gens doivent éviter les situations de rente judiciaire. Il est tout à fait normal que l’on demande des explications. La loi parle de soupçon judiciaire. C’est l’inculpation qui est la première étape », a affirmé hier le Garde des Sceaux, à la Rts. L’affaire qui met en cause Macky Sall n’est qu’à son début. En attendant une seconde audition de l’ancien président de l’Assemblée, son passeport a été confisqué en même temps que celui de Abdoulaye Sall. Quant à Abou Abel Thiam, les enquêteurs lui ont posé des questions ayant trait uniquement à ses relations avec Macky Sall et à ses liens supposés avec Abdoulaye Sall, qui se trouve être son cousin. La police voulait aussi savoir s’il est oui ou non militant de Apr.

Cheikh Mbacké GUISSE

Source: L'as



Source: Archipo.com / Walf Tv

Article Lu 18067 fois

Mercredi 28 Janvier 2009





1.Posté par Sylman le 28/01/2009 18:10
On se battra pou que tu n'aille pas en taule mais fous nous la paix.

En 2007, il a magouillé avec le vieux voleur de Wade et son fils et en 2009, il vient nous dire de nous méfier du fichier électoral. C'était lui qui dirigeait la campagne de Wade pour les législatives de 2007, ou 75% du peuple s'est abstenu. Il s'est fait viré par cette même assemblée qui ne représente personne d'autre que les intérêts de ceux qui y sont présents excepté C. B. Dieye, un vrai député du peuple.

Macky n'est pas un messie, ni un sauveur. Il a fait équipe avec des bandits, a fait des coups avec eux et maintenant qu'il est dans la merde, il veut se retirer. Tu crois que que tu peux renter et sortir de la mafia, je dis bien mafia, comme ça? Ils ne te laisseront jamais partir avec tous les secrets, ils essaieront de te faire la peau. Si j'étais chef de mafia, comme Wade, je ferais comme Wade.

Liberté pour Macky ou alors qu'on le foute en taule mais avec Wade père et fils, idy, tous les cons créés, tous les parasites du Pds et de la CAP 21.

2.Posté par Aliou le 28/01/2009 18:16
N'oubliez jamais Cheikh Mbacke Guisse, l'auteur de cet article est l'un des bras arme de karim Wade dans la presse.
Mefiez b vous de lui.

3.Posté par ACK le 28/01/2009 18:25
«Quand ils sont venus chercher les communistes,
Je n’ai rien dit,
Je n’étais pas communiste.
Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
Je n’ai rien dit,
Je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.
Quand ils sont venus chercher les juifs,
Je n’ai pas protesté,
Je n’étais pas juif.
Quand ils sont venus chercher les catholiques,
Je n’ai pas protesté,
Je n’étais pas catholique.
Puis ils sont venus me chercher
Et il ne restait personne pour protester.»
Au Sénégal;
Quand ils sont venus chercher les Homos,
je n'ai rien protesté,
je n'étais pas HOMO.
Quand ils sont venus chercher Macky Sall
etc.....etc;...
Merci DANSOKHO,Merci à tous ces Sénégalais qui défendent leurs compatriotes sans aucun calcul et seulement soucieux de la Liberté et de la JUSTICE.

4.Posté par WA PIKINE DEPUIS NEW YORK le 28/01/2009 18:49
C'EST VRAI MACKY FAISAIT PARTI DU PDS, ET IL A CONTRIBUE A LA CHUTE DE NOTRE CHER SENEGAL, MAIS NOUS NE DEVONS PAS LAISSER WADE ET SES COMPAGNONS UTILISER LES MOYENS DE L'ETAT POUR REGLER DES COMPTES PERSONNELS.

C'EST TOUT LE PEUPLE QUI DOIT SORTIR POUR DIRE NON A CE VIEUX QUI NE JOUIT PAS DE CES FACULTES MENTALES, QUI A DILAPIDER L'ARGENT DE NOTRE CHER SENEGAL.

LE TEMPS EST TELLEMENT CRIMINEL, QU'ON NE DOIT PAS LES LAISSER FAIRE.

TOUT LE MONDE DEHORS.

5.Posté par MIMI le 28/01/2009 18:51
Macky rendez vous dans 3 à 7 ans à Derkhlé.Je te trouverais une chambre. Tu m,as abandonné depuis 2000. Mais je t'aime toujours.Et je prends soin de ton enfant. Tu connais son nom? Je l'ai appelé Aliou, comme ton frère.snif snif.
Que Dieu te garde.Je prie pour toi.






2. Posté par 31 TOULOUSE le 27/01/2009 21:45

A MIMI
Je trouve que vous detenez une inormation e taille qui peut faire basculer tout un systéme ou orienter une opinion nationale voire nternationale, ainsi je vous exhorte à être plus claire plus précis et sans omettre les moindrs détails

Si je comprends bien Macky a eu un enfant(garçon ) avec toi kil a refusé de reconnaitre et toi même tu 'as baptisé et appelé aliou le frere de macky sall REVIENS STP

Macky rendez vous dans 3 à 7 ans à Derkhlé.Je te trouverais une chambre. Tu m,as abandonné depuis 2000. Mais je t'aime toujours.Et je prends soin de ton enfant. Tu connais son nom? Je l'ai appelé Aliou, comme ton frère.snif snif.
Que Dieu te garde.Je prie pour toi



3. Posté par 31 TOULOUSE le 27/01/2009 21:46

En politique, en Afrique ,je précise, pour acceder au sommet il faut accepter de payer le prix. Rappelez vous de ce senghor avait fait au defunt Mamadou Dia, ce que Diouf avait fait à WADE, ce que Wade et Macky ont fait à IDY. Celà ne surprend personne. Mais Macky est sectaire car à son meeting de mantes la jolie il parlait toucouleur pour un evenement national qui concerne toutes les ethnies et l'élément sonore de la manif etait du son de baaba maal (dont je suis fier et je respecte le talent) ce ki veut dire kil faut faire attention avec Macky car ,en tant 1er ministre ,il a tout fait pour toucoulaurifier l'Etat A titre d'illustrations, Aliou sow. De toute façon l'adage wolof dit ke Peulh dou mbokk ( meme si mon grand pere est toucouleur mais moi je suis republicain ) Onse rappelle de Djibo kâ en 2000.

6.Posté par krimdubax le 28/01/2009 18:56
Cheikh Mbacké Guissé a encore frappé! Contrairement à ses derniers crimes (Krim), cette fois il a étalé son prénom à la place de ses initiales CMG. Mais peu importe! Nous savons que c'est le premier relai de la génération concert et de son chef Karim. L'on sait surtout d'où viennent ses infos et qui a intérêt à ce que les enquêteurs prolongent leurs investigations. Les Sénégalais ne sont pas dupes.

7.Posté par nini le 28/01/2009 19:05
TOUS LES MEMES !!!

8.Posté par Bayla le 28/01/2009 19:41
Franchement, notre pays ne mérite pas la situation qu'elle traverse actuellement. A quoi bon tout cela?

9.Posté par IBRA ITALIE le 28/01/2009 20:47
MACKY ne merite pas aucun soutient il a fait trop de mal à notre republique.IL a jouè et il a perdu,ALLAH n'aime pas les traitre.wassalam

10.Posté par Al le 28/01/2009 20:55
Macky pendant 8 années a servi Wade et été complice de ses actes, jusqu'à défendre la possibilité pour Karim de se présenter pour succéder à Wade(«c'est pas parce qu'il est de teint claire qu'il n'est pas un citoyen et qu'il ne doit pas avoir de responsabilités»). S'il s'érige aujourd'hui contre ça, je m'étonne.

En plus c'était qui la lettre très choquante contre Mamadou Dia, que j'ai lu en 2007?

Des citoyens comme Diaz, Dansokho,et pleins d'autres traînés à la DIC. On ne l'a pas entendu protester.
Et c'est maintenant qu'on lui enlève son poste qu'il proteste.

Macky nous continuerons le combat pour le peuple sans toi, parce que tu ne crois qu'en toi et en ton prestige.

11.Posté par Sugneul le 28/01/2009 20:57
Ne craint rien MACKY .Qu'il te remette ton passport ou pas ,le monde entier et les USA en particulier sauront que WADE et sa clique violent tes droits.
Je ne suis pas de ton parti mais les Senateurs de New York seront avertis des exactions de WADE et de son Gouvernement en ton encontre .Je n'en dirai pas plus mais d'autres personnalites aux Nations Unies seront mis au courant de la situation de l'opposition au Senegal.
Du courage.

12.Posté par goorgui le 28/01/2009 22:02
Il est temps que cesse ces pratiques honteuses pour le senegal et je demande à ce que les halpoularens se levent comme un seul homme pour defendre un des leurs car on voit que le fou Abdoulaye WADE veut eliminer un fils du fouta de la couse au detriment de so karim wade. Je denonce avec la derniere energie le silence de nos chefs religieux (nos differents khalife generaux.......) car ils ont faillis à leurs missions de regulateurs de la société car aujourd'hui dans ce pays pour un poste il y'a plus DIOM KHERSSA .
Je suis pas militant de l'APR mais je dis vive maky et L'APR vive la libeté la democratie et le senegal mon pays .

13.Posté par danjop le 28/01/2009 22:34
je sais ke je suis hors sujet mais de grace svp dites mois QUE DEVONS-NOUS FAIRE VRAIMENT POUR CHASSER WADE ET SA FAMILLE HORS DU SENEGAL ET HORS D'ETAT DE NUIRE.....'?????

14.Posté par alain le 29/01/2009 09:23
pourquoi ne parle-ton pas des millirads de KARIME.....................

15.Posté par Al le 29/01/2009 11:00
« tout, dans la démarche du président Abdoulaye Wade, nous ancre profondément dans la République.» ( Macky Sall dans sa lettre à Mamadou Dia le 27 Juin 2006)

16.Posté par elhaj le 29/01/2009 14:54
je vous dis que MACKY est un grand homme d'etat c'est genre d'homme qu'on a besion je dit laissons mouton danser tabasky viendra c'est ce qui arrivé au président moi je dis tout un peuple a commis l'erreur de choisir A.wade comme president vous savez qu'on peux tromper un peuple une seule fois mais pas toujours
Cher compatriote tous derriere MACKY et le SENEGAL aura des jours meilleurs

17.Posté par dib le 29/01/2009 18:35
apres tout ce que je viens d apprendre de la bouche de macky sall, ne me rassure pas,pauvre de nous ,le probleme du senegal est beaucoup plus profond que je ne le pensait,comme partout dans le monde quelques personnes se disputent et des millions de personnes morflent.

18.Posté par mame matar lo le 31/01/2009 16:47
abdoulaye wade day doull rek wa senegal kham lène lolou si moume

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State