Référence multimedia du sénégal
.
Google

[ VIDEO ] ARCHIVE: Extrait du dernier entretien de Latif Gueye sur la 2STV

Article Lu 13003 fois

Abdou Latif Guèye, le président de l’Ong « Jamra », Vice-président à l’Assemblée nationale est décédé dans la nuit du samedi 5 au dimanche 6 Avril des suites d’un accident de la circulation, aux environs de 4 heures du matin, sur la route de Kaffrine, à deux (2) kilomètres de Nawel, à la hauteur du village de Daga Ndéné, selon les sources de la gendarmerie. Dès l’annonce de sa disparition hier, la morgue de l’Hôpital de Kaolack où il avait été acheminé a été envahie par une foule nombreuse



[ VIDEO ] ARCHIVE: Extrait du dernier entretien de Latif Gueye sur la 2STV
Le Sénégal a perdu hier, dimanche 6 avril un de ses dignes fils, l’Hérault de l’Ong Jamra. Abdou Latif Guèye, Vice-président à l’Assemblée nationale, membre du groupe parlementaire « Libéral et démocratique » (Ld) est mort en effet, hier des suites d’un accident de la circulation sur la route de Tambacounda. Du fait du mauvais état de la route et la vive allure que roulait son chauffeur, le véhicule 4X4 de marque « Overs » qui les transportait lui, son garde du corps Mamadou Sané alias Chérif, son fils Abass Guèye s’est renversé en pleine course. La voiture a effectué plusieurs tonneaux, confient des sources proches de la gendarmerie. Certaines sources révèlent que le président de l’Ong Jamra aurait été éjecté du véhicule au moment de l’accident, tandis que d’autres indiquent par contre que c’est le Vice président de l’Assemblée nationale lui-même qui a tenté de se sauver en ouvrant la porte de sa cabine.

Le député libéral Abdou Latif Guèye qui souffrait d’une côte fracturée semble avoir succombé d’une hémorragie interne avant son transfert vers l’hôpital de Kaolack, renseignent des sources médicales. La Gendarmerie de Mbirkilane, la première à être avertie quelques minutes après l’accident, s’est aussitôt rendue sur les lieux pour un premier constat. C’est seulement quelques heures après que le corps sans vie du président de l’Ong Jamra a été acheminé à la morgue de l’hôpital régional El Hadji Ibrahima Niasse de Kaolack.

Toutes ces opérations ont été menées durant les premières lueurs de la matinée, au moment même où les populations de Kaolack étaient à peine réveillées. Il était 7 heures 20 du matin. La mort brutale de l’une des personnalités du régime de l’Alternance, qui s’est par ailleurs, distinguée dans le combat de la défense des droits de l’homme, de celui des intérêts de la religion musulmane, et de la lutte contre drogue et la dégradation des mœurs a choqué. Lorsque la nouvelle a fait le tour de la ville, les populations se sont précipitées en masse au centre hospitalier régional de Kaolack où Abdou Latif Guèye attendait d’être transféré à sa dernière demeure. Aux environs de 12 heures, c’était une grande affluence.

En plus de la foule nombreuse venue rendre un dernier hommage à Latif Guèye, plusieurs autres personnalités politiques de l’opposition se sont recueillies sur la dépouille. Madièyna Diouf qui conduisait une délégation de son parti : l’Alliance des forces du progrès (Afp), des membres du Parti démocratique sénégalais (Pds), des autorités administratives parmi lesquelles, le ministre des Transports terrestres, Farba Senghor, le gouverneur de la région de Kaolack, Amadou Ly ont été présents.

Pour le ministre Farba Senghor « c’est une grande perte pour le Sénégal, c’est un fervent combattant pour la défense des libertés et des moeurs qui s’en est allé. Tous ceux qui l’ont connu dans sa vie savent que c’est dés le bas âge que Abdou Latif Guèye a débuté son combat en faveur d’une société de qualité. C’est donc une profonde douleur pour le président de la République, son Premier ministre Aguibou Soumaré qui, depuis ce matin (hier, dimanche) n’ont cessé de m’appeler et m’ont ordonné de suivre cet évènement et prendre toutes les dispositions nécessaires. Je profite de cette occasion pour saluer et présenter mes condoléances à tous les membres de l’opposition. Vous savez, à chaque fois qu’un fils du pays est frappé le deuil, c’est toute la classe politique qui se mobilise ».

Quant au directeur du projet de lutte contre les pures formes de travail des enfants Mamadou Kébé « c’est un sentiment de tristesse général pour tout le peuple sénégalais. C’est un grand homme que le Sénégal vient de perdre, un homme qui a toujours défendu les victimes de la précarité, et les défavorisés d’une manière générale. Abdou Latif Guèye de son vivant a toujours maintenu une position courageuse dans sa lutte contre les maux dont la société sénégalaise a toujours souffert... ».

Source: Sud Quotidien / Archipo.com


Article Lu 13003 fois

Lundi 7 Avril 2008





1.Posté par YORO le 07/04/2008 19:12
que Dieu l'accueille dans son paradisn amin

2.Posté par soxnajatou@yahoo.fr le 08/04/2008 03:07
Abdou Latif Guèye yalna Firdawsi di sa keur, que Seydina Mohamed( PSL) et Mame Abdou Aziz Sy Dabakh s'occupent excetionnellement de ton accueil là-bas et soient réjouis de ta venue! Tu as accompli ta vie, que ton au delà ne soit que roses et que tu regrète d'etre parti aussi tard au moment où nous restons là à pleurer ta mort prématurée.
Fatikha + 11Likhlass

3.Posté par chon le 08/04/2008 14:10
que dieu l'acceuille dans son paradis amine un grand arbre s'est s'effrondé s'est tout le sénégal qui à perdu nous t'aimons notre latif vraiment tu as beaucoup fait pour l'islam que le prophéte psl t'acceuile amine amine................

4.Posté par Seynabou le 28/04/2008 17:44
Aujourd hui 28 avril, il m a fallu 21 jours pour pouvoir prendre la plume tellement j'étais foudroyée. Latif, tu es parti tellement rapidement que j'ai du mal retenir mes larmes. Tu étais tellement positif, croyant, et tu disais toujours "quiconque est soutenu par Dieu devient invincible", c'est tellement vrai. On t 'en a fait voir de toutes les couleurs mais tu as pardonné et en nommant Vice président de l'Assemblée nationale, tu avais reçu une récompense divine mais je sais que ce n'est rien par rapport à ce que le bon Dieu te réserve aux côtés de ton guide Abdoul Aziz Sy Dabakh. Comment combler ce vide, une seule solution, prier pour que la terre de Yoff te soit douce et légère et prier aussi pour que continue ton combat et là je m'adresse aux membres de l'ONG JAMRA et à tes collègues Députés. Repose en paix cher ami


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State