Référence multimedia du sénégal
.
Google

VICTORIEUX EN 33 SECONDES DE BAYE MANDIONE: Thiek dompte le “Lion“ de Thiaroye

Article Lu 1957 fois


C’est un Baye Mandione penaud qui est sorti, samedi du stade Iba Mar Diop, après sa fulgurante défaite essuyé face à Thiek de Pikine Mbollo. Le Lion de Thiaroye n’a pas tenu que 33 secondes avant d’être expédié à terre. Au moment même où Jordan se faisait surprendre par Douglas dans le combat spécial.

L’affiche qui a opposé Thiek de Pikine Mbollo à Baye Mandione n’a pas volé haut aux yeux du public présent, samedi 21 juin, au stade Iba Mar Diop. La prestation a été en deçà de l’attente des amateurs qui attendaient un combat de belles factures entre deux prétendants à la cour des grands. Il n’en fut rien. Puisqu`il aura fallu que 33 secondes pour départager les deux mastodontes. Ce sera au profit du longiligne lutteur de Pikine Mbollo Thiek qui n’a pas tergiversé pour aller titiller la susceptibilité du fougueux Baye Mandione.

Un coup direct a suffi pour voir le lutteur pénétrer la garde de son adversaire et amorcer le corps à corps. Mais en dépit de ses atouts réels dans cet exercice, le Thiaroyois n’aura pas le temps de ceinturer son adversaire et conforter sa prise. Car, avec de solides appuis, le longiligne lutteur de Pikine Mbollo va enchaîner et réussir une projection qui expédie Baye Mandione à terre. L’affaire est réglée pour Thiek (surnom qu’il tient du basketteur américain Shaquille O’Neal) qui pouvait ainsi soulever le drapeau que le promoteur Pape Abdou Fall a dédié à Ameth Diop, Pca de la Lonase. Il venait également de franchir un palier important dans sa carrière tout qui lui permettrait d’entrevoir légitimement une confrontation avec les ténors.

À commencer par Bombardier qu’il a particulièrement ciblé après sa victoire. Quant à Baye Mandione, il doit pour nombre d’observateurs revoir sa copie en vue de donner plus de stabilité à une carrière en dent-de-scie depuis quelques années.Son départ de l’écurie de Thiaroye sur mer au profit de Thiaroye Guem sa bopp peut t-il lui assurer l’encadrement dont il a besoin pour se relancer ?. C’est une question que nombre d’observateurs se pose encore.

En prélude à cette affiche, Douglas de l’école de lutte Balla Gaye s’est lui emparé du second drapeau dédié à Mme Niassa Mbengue. C’était aux dépens de Jordan de l’Ecurie Eau Chaude. Ce combat spécial n’a pas également répondu aux attentes du public. Le pensionnaire de l’Ecurie Eau chaude a pourtant pris l’initiative de la première attaque franche dans cette confrontation. Mais en pénétrant la garde de son adversaire, il va être contré par son adversaire qui, en reculant, le laisse choir les quatre appuis à terre. Une chute qu’il a mis du temps à croire avant d’être édifié par les images de la télévision. Dans les combats préliminaires, Yaou Dial a dominé Yambe (Eau Chaude).

Le lutteur “16-21“ faisait de même en terrassant Ngagne Diagne de Poulogou. Quant à “Building“ (Ecole de lutte Birahim Ndiaye), il a pris le meilleur sur Boy Dièye de l’écurie Baol. Quant à Demba Piqûre, il a remporté son duel devant Guinéen (Pikine Mbollo) sur décision médicale.

Source: Sud QUotidien

Article Lu 1957 fois

Lundi 23 Juin 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State