Référence multimedia du sénégal
.
Google

VEUVES OU EPOUSES DE CHOMEURS: Des femmes se livrent a la vente clandestine de boissons alcoolisées

Article Lu 11056 fois

Dans leur croisade contre l'insécurité qui sévit entre Grand-yoff et Khar Yalla, les hommes du commissaire Malick Ndiaye ont démantelé plusieurs débits de boissons alcoolisées clandestins. Pris sur les faits, les six contrevenantes ont été tou­tes présentées au procureur de la République. Anna Mendy, Joanne Manga, Anna Sambou, Jeannette Dacosta, Ema Diatta et Marie Diatta vendaient, sans autorisation, du vin de palme dans leurs domiciles respectifs. Et les quantités de litres de ce vin renseignent sur l'ampleur de l'activité que ces dames menaient entre les quartiers de Grand-Yoff et Arafat. Anna Mendy, 48 ans, détentrice de sept bidons et une caisse de vin de palme prétexte de son statut de veuve pour se livrer à cette activité illicite. «Depuis le décès de mon mari, je n'ai plus de sou­tien pour subvenir aux besoins de mes six enfants», plaide Anna.



Non sans reconnaître les faits pour lesquels elle est poursuivie, Joanne, 50 ans, déclare être mariée et mère de quatre enfants. Les limiers ont pris sur elle deux bidons de 30 litres cha­cun et deux autres de 20 litres, soit un total d'un hectolitre de vin de palme. Justifiant son acti­vité, Joanne soutient n'avoir jamais su que cela était interdit par la loi. Anna Sambou, elle, dit reconnaître sa faute avant de demander la clémence de la jus­tice. «Mon mari est décédé depuis dix ans, me laissant en charge plus de huit enfants à nourrir», ajoute Anna. La qua­rantaine largement dépassée, elle dit se livrer à la vente de vin de palme depuis plus d'une décennie sans jamais être inquiétée.

Sa «collègue» Jeannette Dacosta, elle aussi veuve, évolue dans cette activité depuis douze ans. «Je vis sans mari, c'est pour­quoi je vends du vin pour entre­tenir mes quatre enfants», implore Jeannette Dacosta prise avec huit bidons de 30 litres cha­cun.

Quant à Ema Diatta, elle vit avec un époux au chômage. «Depuis plusieurs années, mon mari ne travaille pas et ne peut plus prendre en charge les enfants. C'est pour faire face à cette situation que je vends du soum-soum», confie-t-elle au commissaire Ndiaye pour se tirer d'affaire. Chez cette dame, il a été trouvé un bidon de 10 litres.

Tombée également dans les filets des flics, Marie Diatta invo­que également l'inactivité de son époux pour justifier le délit qu'on lui reproche. Trouvée avec quatre bidons de 30 litres rem­plis de vin, Marie précise s'adon­ner à cette vente depuis trois ans. Entre les mains des limiers depuis le 1er juin dernier, ces dames n'ont eu comme argu­ment que l'ignorance de la loi qui interdit leur activité. Elles ont toutes été déférées au parquet pour ouverture et exploitation de débit de boissons alcoolisées sans autorisation.

Source: Walf Gran Place

Article Lu 11056 fois

Samedi 7 Juin 2008





1.Posté par kent le 07/06/2008 04:03
les clients sont tous des musulmans liberer les sans tarder car les immigres boivent en occidents

2.Posté par jean ndiaye le 07/06/2008 20:49
qu'on les libere tout de suite avant k je ne donne la liste des personnalite qui boivent dans ce pays.
qu'on leur fiche la paix ! on n'est pas si riche k les gens mentionnes plus haut pour acheter de la biere.
le soum-soum est notre recours .
ce n'est nullement un fait nouveau et on ne derange ou tue personne dans la mesure ou nous ki le consommons font JUSTE de l'auto-destruction.
ce k l'etat doit combattre est plutot LES DETOURNEMENTS DE DENIERS PUBLIQUES,LA CORRUPTION ( qui touchent les hautes spheres etatiques).
c'est juste de la diversion car les vrais probleme du senegal se trouvent ailleurs.
Jean Ndiaye ( associations des consommateurs de soum-soum)

3.Posté par GUEBELGOR le 08/06/2008 09:08
way bal len way dotou ngou ko défati

4.Posté par wi le 08/06/2008 19:22
depuis quand c'est interdi de vend du vins au senegal? mé dis donc sé nouvo mdrrr truc de fou !!


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State